Yves Lessard défend ses priorités

Yves Lessard défend ses priorités

Quelque 200 wagons-citernes pourraient passer quotidiennement sur le territoire de Saint-Basile-le-Grand.

Crédit photo : Archives

Comité sur le transport ferroviaire

Le maire de Saint-Basile-le-Grand, Yves Lessard, a défendu ses priorités en matière de transport ferroviaire lors de la plus récente réunion du Comité sur le transport ferroviaire de l’UMQ. L’événement avait lieu le 20 février, à Lévis.

En compagnie d’une vingtaine de mairesses et de maires de différentes régions, Yves Lessard a pris part en février dernier à une rencontre du Comité sur le transport ferroviaire de l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

« J’ai […] fait valoir les besoins spécifiques de notre municipalité en matière de sécurité ferroviaire et de transport intermodal collectif. » -Yves Lessard

Ce rendez-vous a entre autres permis de dresser un bilan du Forum municipal sur le transport ferroviaire, qui s’est déroulé en novembre dernier à Trois-Rivières et auquel le maire Yves Lessard a participé.

La réunion a aussi permis d’identifier les priorités d’action du comité pour l’année à venir, notamment le lancement d’une étude d’envergure sur l’état des infrastructures ferroviaires dans la province. Le réseau dessert en effet plus de 500 communautés sur plus de 6 300 kilomètres de voie ferrée.

« Le transport ferroviaire est un dossier prioritaire pour les citoyennes et citoyens de Saint-Basile-le-Grand, de mentionner le maire, Yves Lessard, dans un communiqué. À cet égard, j’unis ma voix à celle des autres mairesses et maires de la région afin de faire connaître aux instances les préoccupations vécues au quotidien par nos citoyens. »

Le premier magistrat poursuit : « J’ai également fait valoir les besoins spécifiques de notre municipalité en matière de sécurité ferroviaire et de transport intermodal collectif; j’ai aussi sensibilisé les instances aux différentes nuisances liées au passage des trains. »

M. Lessard salue l’initiative de l’UMQ d’avoir mis en place ce comité, « qui favorise la réalisation d’actions concrètes permettant d’assurer la sécurité » de la population.

Le maire de Saint-Basile-le-Grand a également échangé, à cette occasion, avec des experts dans le domaine du transport ferroviaire, ainsi qu’avec des représentants de Transport Action Canada et de l’Association des chemins de fer du Canada.

Des défis

Plusieurs défis subsistent pour développer davantage le transport ferroviaire au Québec. Un sondage CROP, réalisé pour le compte de l’UMQ et dont les résultats ont été dévoilés lors du forum, révélait entre autres que près de 9 Québécois sur 10 (87 %) utilisent l’automobile pour se déplacer au Québec pour un trajet de 100 kilomètres et plus, comparativement à seulement 4 % pour le train; moins de 1 Québécois sur 4 (22 %) utilise le train comme seconde alternative; plus de 1 Québécois sur 3 (37 %) estime que les gouvernements devraient investir dans le transport ferroviaire parce qu’il s’agit du meilleur transport de masse existant, et plus de 1 sur 4 (28 %) parce qu’il contribue à diminuer les émissions de gaz à effet de serre.

Rappelons qu’en novembre dernier, le maire Yves Lessard dénonçait la décision du Bureau de la sécurité des transports (BST) du Canada, celle de retirer les matières dangereuses, dont le pétrole, de sa Liste de surveillance. « C’est une décision qui enlève beaucoup de crédit au BST du Canada », avait-il fait observer en entrevue avec Les Versants.

Yves Lessard est impliqué au sein du Comité de transport ferroviaire de l’UMQ. En tant que représentant officiel de la région de la Montérégie, le maire grandbasilois souhaite faire entendre sa voix quant aux enjeux reliés au transport ferroviaire, entre autres l’intermodalité, la fluidité du transport, la sécurité, les nuisances… Quelque 200 wagons-citernes pourraient passer quotidiennement sur le territoire de Saint-Basile-le-Grand. Ces wagons-citernes qui circulent à Saint-Basile-le-Grand transportent toutes sortes de matières dangereuses, dont du pétrole.

QUESTION AUX LECTEURS :

Craignez-vous le passage du train aux abords de votre municipalité?

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Jennyfer Tremblay et Florence Rousseau Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jennyfer Tremblay et Florence Rousseau
Guest
Jennyfer Tremblay et Florence Rousseau

Solution pour Saint-Basile-le-Grand : faites un pont pour les automobilistes afin de décongestionner l’intersection 116 (wilfrid-laurier) et du Millénaire. Résultat : meilleure circulation routière (évitement de congestion due aux trains qui arrivent à la gare (train fantôme) et passage aux piétons définitivement plus sécuritaire. Beaucoup plus vite pour les véhicules d’urgences (ambulances, pompier, policier).