Résultats des élections fédérales 2019

Suivez les résultats des élections fédérales 2019 dans votre circonscription en consultant notre page d'accueil.

Voir les résultats

Volkswagen Jetta GLI

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette

Autant les esprits s’enflamment quand le nom GTi arrive dans une conversation d’amateurs d’autos, autant le nom GLi fait place à l’indifférence. Pourtant, pour la cuvée 2019, les gens de Volkswagen ont fait des efforts consommés pour mettre les deux véhicules au même diapason. Est-ce son air plus placide que procure le coffre qui la rend moins désirable ? Chose certaine, elle en offre plus pour moins que la dernière génération.

Style

Nous ne passerons pas par quatre chemins, le style n’est pas la force de cette GLi. Nous l’avons dit dans le passé, nous déplorons l’américanisation de la dernière génération de Jetta qui rend la voiture quelconque. Nous aimions beaucoup plus le style européen qui lui donnait un cachet unique. Mais comme ce sont nos voisins américains qui dictent le marché, les voitures sont dessinées avant tout pour le marché au sud de la frontière. Il y a tout de même quelques éléments comme la calandre unique, les jantes et les contrastes de couleurs qui ajoutent une touche d’élégance.

Sécurité

Vous obtenez de série un détecteur d’angle mort, l’alerte de trafic transversal à l’arrière et la caméra de recul caché sous le logo Volks sur le coffre arrière. Si vous en voulez plus, il faudra débourser 995$ pour le groupe d’assistance au conducteur qui comprend un régulateur de vitesse intelligent, un détecteur de changement de voie, système de précollision avant avec freinage d’urgence et des phares de routes automatiques. Certains véhicules en offrent plus, mais l’essentiel est là.

Volume

Quatre adultes peuvent prendre place en tout confort. Le coffre de 399 litres n’offre pas autant d’espace que la GTi, mais l’ouverture assez large du seuil offre tout de mène un espace plus que respectable. Les espaces de rangement sont nombreux avec une console centrale de bon format. Bref, vous ne serez pas à l’étroit dans une GLi.

Convivialité

La vie est simple dans une Jetta, Les commandes séparées pour le système audio et la climatisation rende la tâche plus simple et l’écran central est facile à opérer avec un heureux de mélange de boutons et de touches tactiles. Même chose pour les commandes au volant qui sont facile à comprendre. Une note rafraîchissante pour une voiture allemande qui est généralement plus complexe dans son utilisation.

Confort

Voici un des points forts de la GLi. La position de conduite à la fois confortable et ferme est typique des produits Volkswagen et procure un excellent maintien et soutien. En plus des sièges chauffants à l’avant comme à l’arrière, les sièges avant reçoivent en plus une ventilation pour refroidir le cuir qui vient toujours trop chaud durant l’été. Le confort est aussi synonyme d’espace et les passagers à l’avant comme à l’arrière ont beaucoup d’espace pour les jambes, la tête et le dégagement pour les épaules. Le toit panoramique ajoute aussi à cet effet d’espace. Pour ajouter une touche de classe, on retrouve des surpiqûres rouge un peu partout dans l’habitacle.

Agrément de conduite

Si l’on peut reprocher à la Jetta de base une conduite insipide digne des berlines américaines de même dimension, la GLi offre heureusement une expérience plus positive. Volkswagen a installé une suspension plus sportive qui offre une tenue de route plus mordante. Prendre une courbe fera naître un sourire. On dénote une meilleure agilité. Si vous en voulez un peu plus, le mode sport se charge de prendre une courbe avec plus d’aplomb. Le différentiel à glissement limité assure aussi un contact précis avec la route et un retour de sensation intéressant dans le volant. La GLi offre aussi les mêmes freins que la Golf R. Mais, si nous sommes parfaitement honnêtes, malgré toutes ces qualités, il lui manque un petit je ne sais quoi que l’on retrouve dans la GTi qui lui donne ce petit plus derrière le volant. Est-ce l’arrière plus volontaire qui aime se laisser déporter quand vous poussez un peu les gaz, son poids mieux réparti. La GLi fait de l’excellent boulot, mais il y a un rien qui lui donne un style un peu plus sédentaire.

Puissance

Toutes les Jetta incluant la GLi ont ce petit côté un peu lourdaud dans la conduite et après analyse, nous avons réussi à mettre le doigt sur le bobo. Il ne s’agit pas de la mécanique, puisque c’est la même que la GTi. Les deux offrent un moteur 4 cylindres 2,0 litres turbo de 228 chevaux avec 256 lb-pi de couple. Des chiffres tout à fait corrects pour un véhicule de ce format. Il faut regarder du côté de la transmission DSG à sept rapprts qui ene semble pas tirer son plein potentiel . Le même moteur avec une boîte à huit rapports offre des accélérations et des reprises beaucoup plus convaincantes. La seule manière plus efficace d’effacer cette tendance à la paresse est de laisser la voiture en mode sport de manière permanente.

Économie de carburant

Le seul avantage d’avoir de longs rapports est d’obtenir des chiffres de consommation intéressants. Si vous roulez sur l’autoroute à vitesse légale, vous serez en mesure de voir une consommation sous la barre des 7 litres aux 100 km. En ville vous serez en neuf et dix litres aux 100 km. Des chiffres honnêtes considérant la nature plus sportive de la GLi. Personnellement, nous serions prêts à sacrifier un demi-litre au 100 km pour avoir une transmission plus nerveuse. Comme il s’agit d’un moteur turbo, il est toujours recommandé d’utiliser de l’essence super sans plomb.

Options

La GLI est pratiquement tout équipée n’offrant comme seule option que le groupe d’assistance au conducteur qui n’est pas si dispendieux à 995$. Ce qui veut dire que vous avez droit à l’écran numérique personnalisable de 10,25 pouces devant le conducteur, de l’écran de 8 pouces à la console centrale, sièges en cuir chauffants et ventilés à l’avant et chauffants à l’arrière, Apple CarPlay et Android Auto, un système audio Beats, un toit ouvrant panoramique avec visière protectrice pour atténuer l’effet des rayons du soleil au besoin. Vous avez le sac pour les skis derrière. Il ne manque pas grand-chose.

Valeur

À près de 32 000$, la Jetta est plus chère que la majorité de la concurrence coréenne ou japonaise. Toutefois, en retour vous obtenez un véhicule qui n’offre qu’une seule option, un confort et une conduite allemande que vont apprécier les amateurs de conduite. Ce n’est trop pour avoir un véhicule qui s’élève au-dessus de la foule quand vient le moment de prendre le volant. C’est vrai qu’il manque un petit quelque chose par rapport à la GTi, mais la GLi demeure une voiture plaisante à conduire.

Conclusion

Si elle ne fait pas bouillir le sang comme peut le faire une GTi ou mieux une Golf R, la GLi demeure une berline plaisante et civilisée au quotidien. Quelques conseils pour rendre la conduite plus agréable. Premièrement, garder la voiture en mode sport, c’est le plus agréable à utiliser et celui qui offre les plus belles sensations au volant. Deuxièmement, quand viendra le temps de changer les pneus, optez pour autre chose que les pneus d’origine qui manque de mordant. Vous aurez ainsi plus de plaisir.

Prix de base

31 695 $

Forces

Confortable

Équipement complet

Plaisante à conduire

 

Faiblesses

Style en retrait
moteur un peu timide
Boîte automatique vieillissante

 

 

L’article Volkswagen Jetta GLI est apparu en premier sur Benoit Charette.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des