Vitesse réduite à 40 km/h sur le rang des Vingt à Saint-Basile

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Vitesse réduite à 40 km/h sur le rang des Vingt à Saint-Basile
La vitesse sera réduite à 40 km/h sur une portion du rang des Vingt, à la hauteur de Saint-Basile-le-Grand. (Photo : Frank Jr Rodi )

La vitesse maximale sur un tronçon du rang des Vingt, à Saint-Basile-le-Grand, passera de 50 km/h à 40 km/h.

La vitesse sera réduite sur le rang des Vingt, entre la rue de l’Îlot-du-Coteau et le boulevard du Millénaire, sauf dans les zones scolaires de l’Académie des Sacrés-Cœurs et du Collège Trinité, dont la vitesse demeure à 30 km/h.

Le conseil municipal de Saint-Basile-le-Grand a présenté, en assemblée lundi dernier, la modification à un règlement concernant la circulation et la sécurité publique sur le territoire. Ce changement consiste à modifier diverses signalisations, entre autres sur les rues Gédéon-Létourneau, Principale, Lafrance Ouest et Beauchemin, et de réduire la vitesse sur le rang des Vingt. L’avis de motion avait déjà été présenté le 1er mars 2021.

« Les gens arrivent du rang des Vingt à 70 km/h et ne ralentissent pas beaucoup. Nous constatons que la vitesse est toujours trop rapide tout le long du chemin. » -Denis Vézina

Pour expliquer cette décision quant à la vitesse autorisée sur cette route, le conseiller municipal Denis Vézina, membre du comité de circulation, répond : « Les gens arrivent du rang des Vingt à 70 km/h [de Saint-Mathieu-de-Beloeil] et ne ralentissent pas beaucoup. Nous constatons que la vitesse est toujours trop rapide tout le long du chemin. Les gens des condos se plaignent de la vitesse. »

Ce n’est pas la première fois que le comité de circulation se penche sur la situation du rang des Vingt.

En octobre 2019, une pétition de plus de 100 signataires avait été déposée à la greffière de la Ville à propos d’un problème de circulation. Plusieurs citoyens du rang des Vingt, du Quartier Trinité Deux, de la rue Prévert et des environs, déploraient alors la vitesse, le flux de véhicules et le bruit sur cette artère achalandée. Ils demandaient au conseil municipal de trouver une solution.

Voie de transit

À Saint-Basile-le-Grand, le rang des Vingt est emprunté, tout comme la rue Principale, par plusieurs automobilistes comme voie de transit afin d’éviter la circulation et les lumières de la route 116.

De plus, deux écoles privées, le Collège Trinité et l’Académie des Sacrés-Coeurs, sont situées à flanc de montagne, ce qui entraîne aussi un flot de véhicules, matin et soir.

Recommandations

Quelques mois après le dépôt de cette pétition, en janvier 2020, le comité de circulation de Saint-Basile-le-Grand proposait quelques recommandations afin de bonifier la sécurité du rang des Vingt. La conseillère Josée LaForest, responsable de la sécurité publique, en avait énuméré quelques-unes en assemblée régulière. Les recommandations proposées allaient de la sensibilisation aux afficheurs de vitesse en passant par la surveillance policière accrue sur le tronçon entre le boulevard du Millénaire et la rue du Sommet-Trinité. Le comité de circulation évoquait aussi la possibilité d’ajouter des dos d’âne pour cette portion de route, « mais aussi pour tout le territoire de Saint-Basile. Un travail de plus longue haleine ».

« Qu’ils soient piétons, cyclistes ou automobilistes, il est important que nos résidants se sentent en sécurité lors de leurs déplacements. C’est l’une de nos priorités! Ces ajouts sur le rang des Vingt inciteront les usagers à réduire leur vitesse, à être plus attentifs à leur environnement et à faire preuve de prudence. Tout cela pour assurer la sécurité de tous », déclarait plus tôt cette année le maire, Yves Lessard.

Rappelons qu’à l’assemblée de mai dernier, les élus ont autorisé un octroi de mandat à la firme Induktion Groupe Conseil pour l’ajout d’éclairage et un mandat complémentaire à la firme CIMA+ pour la réalisation d’une étude visant à mettre en place des mesures d’atténuation de la circulation sur le rang des Vingt.

Afin de favoriser le respect des limites de vitesse et de sécuriser le rang des Vingt, la Ville applique les recommandations suivantes, émises par le comité de circulation et validées par la firme CIMA+ : construction d’un dos d’âne allongé entre les rues Prévert et Anne-Hébert; aménagement de deux traverses surélevées (vis-à-vis l’accès au parc national du Mont-Saint-Bruno et à proximité de la rue de l’Îlot-du-Coteau); installation de trois radars pédagogiques solaires supplémentaires; amélioration du marquage, ajout d’inscription, de pictogrammes et de bandes rugueuses à certains endroits; ajout et modifications de panneaux de signalisation.

« Les dos d’âne sont déjà en place, la signalisation, les marquages au sol, et bientôt l’éclairage supplémentaire et des bobards pour sécuriser la piste cyclable, confirme Denis Vézina. Nous sommes toujours dans l’attente d’un dos d’âne supplémentaire du côté du rang des Vingt appartenant à Saint-Bruno-de-Montarville. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires