Visite bien-être au jardin Harmonia

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Visite bien-être au jardin Harmonia
Une vue sur une partie du jardin d’inspiration japonaise. (Photo : Frank Jr Rodi)

Saint-Bruno-de-Montarville

Le jardin Harmonia, à Saint-Bruno-de-Montarville, ouvre à nouveau ses portes au public, pour une septième année consécutive. Les amateurs d’horticulture, de nature, de voyages, d’art… peuvent visiter l’endroit les samedis et dimanches 13-14, 20-21, 27-28 juillet et 3-4 août, de 10 à 16 h.

Huguette Larocque et Clément Bessette, les propriétaires du jardin Harmonia, lieu où se rencontrent l’Occident et l’Orient, proposent sept espaces thématiques. Le premier, le jardin anglais, a été aménagé en 1981. Les autres ont été conçus ensuite, entre 1985 et 2017. La grande rocaille sculptée et la Cité perdue, le jardin d’inspiration balinaise, le jardin d’inspiration japonaise, le jardin d’inspiration française. Les plus récents, le jardin romantique et le jardin style « Land Art », ont été ajoutés au paysage en 2016-2017. Ils sont encore en évolution.

Nouveautés

Quelques ajouts ont été apportés cette année, des nouveautés qui devraient ravir les fidèles visiteurs du site. Par exemple, deux obélisques qui se reflètent dans de minces bassins viennent bonifier le jardin à la française. Les structures avaient été installées quelques jours avant le passage du journal Les Versants. Autre nouveauté qui est attendue par le couple montarvillois, quatre panneaux de bois qui formeront une murale de personnages à proximité du terrain de tennis. Un peu plus loin sur le terrain, un espace consacré aux traditions amérindiennes est aussi en chantier.

« Il y a comme un effet thérapeutique à venir ici. » – Clément Bessette

Globalement, le jardin Harmonia est cultivé depuis près de 40 ans, sur une superficie d’environ 85 000 pi2.

« Ça fait du bien »

« On a constaté qu’il y avait un effet de bien-être ici. C’est l’un des commentaires que nous recevons le plus souvent, “ça fait du bien”. Il y a comme un effet thérapeutique à venir ici, observe Clément Bessette. Le jardin est là; il y a des gens qui ont visité les lieux quatre ou cinq fois. Une amitié s’est développée avec certains d’entre eux depuis. »

L’année dernière, 2 500 personnes ont profité des portes ouvertes pour observer les beautés de l’endroit, soit environ une moyenne de 300 visiteurs quotidiennement. « Il y a une atmosphère particulière, une ambiance, avec de la musique, des fontaines, une odeur. Pour plusieurs, c’est une façon de voyager », explique Huguette Larocque. Selon son conjoint, c’est elle qui veille à l’inspiration des lieux. Ensemble, ils offrent la visite guidée à 11 h et à 13 h 15.

Une visite qui fait du bien aux visiteurs, mais c’est aussi le cas pour les propriétaires qui les accueillent. « Ça nous fait du bien, oui. Nous rendons service, puis il y a un aspect de motivation, chaque année, pour préparer le jardin », d’ajouter M. Bessette.

Ensemble, le duo s’occupe de l’entretien, de la plantation, de l’organisation. Il est assisté de quelques jardiniers, dont Louis Lehoux. « Plusieurs platebandes ont dû être retravaillées cette année parce que la glace, la neige, l’eau les ont endommagées. Nous avons perdu des plantes », raconte le jardinier.

Le jardin Harmonia est situé au 1995, rue du Sommet-Trinité, à Saint-Bruno-de-Montarville. L’entrée est gratuite. Cependant, les visiteurs sont libres de laisser une contribution à la sortie. Ces dons sont remis au profit des Auxiliaires de l’Hôpital Charles-Le Moyne et de la Maison Répit-Vacances, de Longueuil. L’année dernière, une somme de 11 000 $ a ainsi été partagée. À voir : http://www.jardinharmonia.com.

QUESTION AUX LECTEURS : Avez-vous déjà visité le jardin Harmonia?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des