Vers une reprise du sport

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Vers une reprise du sport
Bonne nouvelle pour le baseball à Saint-Bruno : le nombre d’inscriptions en vue de la prochaine saison a surpassé celui de l’année dernière. (Photo : archives)

Les associations sportives de notre région voient d’un bon œil l’annonce d’une reprise du sport. En conférence de presse vendredi dernier, la ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, a dévoilé les étapes vers un déconfinement progressif des activités sportives encadrées au Québec.

Le retour des sports organisés est prévu pour le 26 mars. « On voulait avoir une ouverture générale et ne pas faire de distinction avec les disciplines sportives. Chacun pourra adapter sa pratique en fonction de sa discipline. La nouvelle concerne tous les sports. J’ai tout à fait confiance que cela se fera de façon sécuritaire et que cela va vite évoluer », mentionnait en point de presse la ministre Isabelle Charest.

« Nous sommes confiants que les sports extérieurs pourront reprendre vers la mi-mai alors que le beau temps sera là. » -David Trépanier

En zone rouge, c’est-à-dire pour les municipalités comme Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Basile-le-Grand et Sainte-Julie, les rassemblements de huit personnes avec un responsable seront autorisés dès le 26 mars sur les plateaux d’activités extérieures. La distanciation physique doit être maintenue.

Par ailleurs, les activités sportives tenues à l’intérieur seront aussi permises en zone rouge. Mais seuls les entraînements en solo, en bulle familiale ou en bulle classe le seront.

Le gouvernement autorise également le sport scolaire pratiqué dans des bulles interclasses d’un même établissement scolaire. Les athlètes devront néanmoins attendre encore avant de disputer des matchs. Rappelons que les activités parascolaires sont permises depuis ce lundi 15 mars. « D’autres étapes suivront si tout se passe bien. Les jeunes pourront déjà retrouver leurs coéquipiers. J’encourage tout le monde à respecter les consignes, car on y est presque », de déclarer Isabelle Charest.

Le point de vue des clubs

« Nous sommes très heureux de voir que le gouvernement traite ce dossier avec sérieux et qu’il essaie de trouver des solutions pour conjuguer sport amateur et santé publique. Nous sommes confiants que les sports extérieurs pourront reprendre vers la mi-mai alors que le beau temps sera là. Nous suivons le dossier de très près », nous répond le président de l’Association du baseball mineur de Saint-Bruno, David Trépanier.

Baseball Saint-Bruno a d’ailleurs profité de la fin de semaine pour annoncer que le nombre d’inscriptions en vue de la prochaine saison avait surpassé celui de l’année dernière. Autre actualité dans le monde du baseball mineur à Saint-Bruno : les filles du U11 (nées en 2010-2011) sont à quelques participantes d’avoir une toute première équipe de cette catégorie dans la nouvelle Ligue féminine de baseball du Québec!

« C’est avec enthousiasme que l’Association de basketball de Saint-Bruno (ABSB) a accueilli l’annonce d’une reprise des activités sportives au Québec. Toutefois, les activités régulières de l’ABSB, et du basketball québécois en général, se déroulent entre les mois de septembre et d’avril. Notre saison 2020-2021 a donc été annulée (force majeure) lorsque nous sommes entrés en zone rouge l’automne dernier. Nos activités normales devraient pouvoir reprendre en septembre prochain avec nos équipes compétitives et l’académie de développement », mentionne le directeur des communications de l’ABSB, Benoît Poissant.

Néanmoins, l’organisation sportive serait en collaboration avec la Ville de Saint-Bruno et Slam Camp Basketball pour planifier un camp d’entraînement printanier. « Nous évaluons les possibilités quant au lieu de cette activité, c’est-à-dire à l’intérieur dans un gymnase ou à l’extérieur dans un parc. Les prochaines recommandations de la santé publique dicteront nos décisions », ajoute M. Poissant.

De son côté, le président de l’Association du hockey mineur de Saint-Basile, Laurent Lemieux, « [m]’attendais à ce genre d’annonce dans la crainte [d’une] troisième vague à la fin mars, début avril ». Rappelons que M. Lemieux œuvre dans le domaine de la santé. « Pour l’Association, comme nous sommes en zone rouge, il n’y a pas de changement. L’ouverture à des activités extérieures jusqu’à huit personnes sera bonne pour les jeunes. C’est un pas dans la bonne direction. Cela permettra de revoir dans nos rues des parties de hockey-balle entre voisins et amis. Maintenant, notre responsabilité de parents est de renforcer chez nos jeunes les bienfaits de l’activité physique et de les envoyer jouer dehors. »

Même constat de la part du président de l’Association du hockey mineur de Saint-Bruno, Marc Savard. « C’est un pas vers l’avant et vers la fin du confinement. Mais le hockey, par sa nature, est le sport le plus à risque avec contacts, d’autant plus que l’action se tient à l’intérieur », indique celui-ci.

Rappelons que la saison du hockey mineur a été annulée par plusieurs associations, dont les trois organisations de notre territoire. Bientôt, les glaces ne seront plus disponibles. « Je ne vois pas comment nous pourrions reprendre nos activités dans ces conditions, ni comment offrir une offre de services intéressante et tangible », explique Marc Savard, qui note aussi une question d’horaire qui complique la logistique. « Les enfants vont à l’école et il y a un couvre-feu à respecter. Ce qui réduit les heures de glace davantage. »

Manifestation pour le sport

Le dimanche 7 mars, des milliers de personnes ont marché devant l’Assemblée nationale à Québec, plaidant pour la reprise des sports encadrés. Or, les organisations sportives de la région ne semblent pas avoir profité de l’occasion pour prendre part à la cause. « L’Association [du baseball mineur de Saint-Bruno] n’était pas représentée à la manifestation de dimanche dernier. De notre côté, on laisse le soin à Baseball Québec de nous représenter auprès des instances gouvernementales. Ils font un excellent travail. S’il y a des gens de l’Association qui y sont allés, c’était à titre personnel et je ne suis pas au courant », souligne David Trépanier.

« Aucun représentant du conseil d’administration n’était présent en lien avec l’Association, nous dit Laurent Lemieux. Je n’ai pas eu connaissance qu’un membre de l’Association y soit allé. »

Puis, l’Association du hockey mineur de Saint-Bruno confie qu’aucune initiative de la part du conseil d’administration n’a été mise en place pour participer à cette manifestation. « Nous ne pouvons évidemment pas confirmer ou infirmer qu’un ou plusieurs de nos membres y aient participé, mais si c’est le cas, ça s’est fait sur une initiative individuelle et non une directive de l’Association. »

L’Association de basketball de Saint-Bruno n’était pas représentée à l’événement non plus.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires