Vers une nouvelle formule?

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Vers une nouvelle formule?
Une scène du Circuit des arts de Saint-Bruno qui ne sera pas possible de répéter en 2020. (Photo : Frank Jr Rodi)

Le Circuit des arts de Saint-Bruno-de-Montarville

Comme pour bien d’autres événements culturels, le sort du 13e Circuit des arts de Saint-Bruno-de-Montarville sera influencé par la COVID-19. Le traditionnel rendez-vous auprès des artistes peintres, prévu plus tard en septembre, devra être revu.

C’est ce qu’a confirmé au journal Les Versants le vice-président de l’Association des artistes peintres affiliés de laRive-Sud (AAPARS), Jacques Landry. « Cette année, le Circuit des arts de Saint-Bruno-de-Montarville n’aura pas lieu dans sa forme d’antan. »

Les membres de l’AAPARS ont d’ailleurs reçu un avis en ce sens. « Prendre note que la formule visites d’ateliers est annulée pour l’édition 2020 », peut-on y lire.

« Je suis en deuil!, lance l’artiste peintre Jade Picard, questionnée par le journal. C’est mon exposition favorite, celle où je gâte mes collectionneurs. »

Pour Jacques Landry, cette décision n’a pas été prise de gaieté de cœur. « C’est une formule qui fonctionne bien, un événement renommé, reconnu, qui attire une clientèle différente des symposiums et qui donne une visibilité aux artistes. C’est clair qu’il y a pincement au cœur de devoir l’annuler dans sa version de visites d’ateliers », mentionne-t-il.

« Cette année, le Circuit des arts de Saint-Bruno-de-Montarville n’aura pas lieu dans sa forme d’antan. » – Jacques Landry

Par contre, l’organisme culturel n’est pas fermé à trouver une alternative. « Votre comité du Circuit des arts s’active les méninges dans un esprit de solidarité afin de trouver une ingénieuse façon de maintenir notre présence dans la communauté », poursuit la note que les artistes ont reçu et que le journal a obtenu copie.

« Ça nous donnera plus de temps pour peindre nos nouvelles créations, pense Jade Picard. J’ai hâte de voir ce que le comité proposera comme alternative. »

En entrevue, Jacques Landry souligne que des idées ont été proposées avec les artistes. « Nous sommes à voir la possibilité d’organiser un Circuit des arts d’une façon virtuelle. Ça reste à vérifier. L’objectif, c’est de ne pas se faire oublier de la communauté durant toute une année. »

Rappelons que plus tôt ce printemps, l’AAPARS avait été forcée d’annuler, toujours en raison de la propagation de la COVID-19, son Expo-galerie printanière des 4 et 5 avril à La Prairie.

En attente de Patrimoine Canada

Le succès du Circuit des arts à travers les années repose notamment par la contribution de plusieurs partenaires, dont Patrimoine Canada. Au cours des deux dernières années, le comité organisateur de l’événement a pu profiter d’une subvention de Patrimoine Canada. Celle-ci pourrait se renouveler encore en 2020, puisqu’une demande avait été acheminée en janvier dernier. « Nous regardons les différentes alternatives et attendons la décision de Patrimoine Canada, qui semble relativement ouvert à une approche différente cette année », explique M. Landry.

Le Circuit des arts est éligible à l’aide financière du volet Festivals locaux du programme de Développement des communautés par le biais des arts et du patrimoine. La réponse devrait arriver d’ici la mi-juillet. « Si notre dossier est approuvé, on va regarder qu’elle est l’ampleur de la subvention, et ainsi avoir une meilleure idée de ce que nous pourrons proposer comme formule du Circuit », poursuit Jacques Landry.

Pas de sollicitation auprès des partenaires

En raison de la situation exceptionnelle, les partenaires habituels du Circuit des arts ne seront pas sollicités. « Nous sommes en questionnement… ça dépend toujours jusqu’où va perdurer la crise dans le temps. Or, et on le réalise bien, le succès du Circuit des arts, c’est aussi la collaboration de plusieurs partenaires, dont les petites entreprises. Dans l’état des choses, je serais gêné d’aller cogner à leurs portes pour les solliciter », nous confiait Jacques Landry en mars dernier. Les propos n’ont pas changé quelque deux mois plus tard. « Pour 2020 et compte tenu des circonstances, nous ne [les] sollicitons pas pour une contribution », dit-il.

Le 13e Circuit des arts de Saint-Bruno doit normalement avoir lieu les 19 et 20 septembre. « Parfois, je me dis que c’est le chiffre 13 qui nous a porté malchance… », laisse tomber l’artiste peintre.

Mais c’est aussi le cas de bien des événements culturels. Qu’ils en soient à une 2e, une 10e ou une 50e édition, rares sont ceux qui peuvent se targuer d’avoir résisté à la COVID-19.

QUESTION AUX LECTEURS :

Quelle formule aimeriez-vous que le Circuit des arts adopte pour pallier à la formule impossible des visites d’ateliers?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des