Véhicule suspect à Sainte-Julie

Véhicule suspect à Sainte-Julie

Crédit photo : Archives

Des citoyens de Sainte-Julie ont dénoncé des situations inquiétantes où de jeunes élèves auraient été abordées, sans succès, par un véhicule suspect sur le chemin de l’école la semaine dernière.

Selon la Julievilloise Marie-Claire Huard, la semaine dernière, vers 16 h 30, sa fille s’est fait suivre par un véhicule alors qu’elle rentrait de l’École Le Rucher, après son activité parascolaire. Elle marchait sur la rue Décarie.

D’après sa description, le conducteur d’un véhicule de type VUS noir aurait « embarqué » sur le trottoir près de sa fille et lui aurait fait signe de s’approcher. « Elle s’est immédiatement mise à courir vers la maison, elle est rentrée en pleurs, quasi hystérique », relate la citoyenne.

La fille d’une autre citoyenne, Kathleen Millington, a vécu une situation semblable. « Jeudi à l’heure du dîner, ma fille de 9 ans a été suivie par un VUS foncé à partir de l’École Du Moulin vers notre maison sur la rue Ringuet », raconte-t-elle.

Comme la précédente, la jeune fille a eu peur et s’est mise à courir. Sa mère ajoute : « Quand elle est arrivée chez nous, la voiture a fait un virage en U et est repartie vers l’école. »

Dans les deux cas, l’école et la police ont été avisées. Le sergent Jean-Luc Tremblay, porte-parole de la Régie intermunicipale de police Richelieu – Saint-Laurent, affirme que le Service de police a été informé la semaine passée de la situation : « On est à vérifier les informations qui nous ont été transmises par le bureau des enquêtes. »

Toutefois, la situation ne semble pas alarmante selon lui, qui tente entre autres de diminuer le sentiment d’alerte qui s’est rapidement partagé sur les réseaux sociaux.

« On est à vérifier les informations qui nous ont été transmises par le bureau des enquêtes. »

– Jean-Luc Tremblay

« Les réseaux sociaux se sont enflammés, je dirais qu’il y a plus de faux que de vrai là-dedans, dit le sergent. Si jamais il ressort quelque chose de préoccupant, c’est sûr qu’on va informer les gens pour qu’ils puissent prendre les dispositions en conséquence. » Il y aurait notamment, concernant le véhicule et le conducteur, des informations contradictoires qui doivent être validées par la police avant d’alerter les citoyens.

Les policiers recommandent tout de même d’adopter un comportement prudent et de parler des consignes de sécurité avec les enfants. « Utilisez les bonnes habitudes que vous devriez avoir pour vos déplacements, utilisez un chemin connu, éclairé, etc. », souligne le porte-parole.

C’est également ce que préconisent certaines écoles primaires de Sainte-Julie, qui ont émis une communication aux parents des élèves.

« Nous allons également reprendre avec les élèves ces règles de prudence. Parmi celles-ci, nous allons leur rappeler qu’il ne faut pas parler aux étrangers et qu’il faut circuler dans des rues bien éclairées », de mentionner la directrice de l’École Le Rucher.

La police fera part de ses préoccupations publiquement si l’enquête révèle effectivement un danger pour les enfants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des