Vandalisme au parc des Aviateurs

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Vandalisme au parc des Aviateurs
Le parc des Aviateurs est la cible d’actes de vandalisme depuis quelques semaines. (Photo : Frank Jr Rodi)

Saint-Bruno-de-Montarville

Du vandalisme a été commis au parc des Aviateurs, à Saint-Bruno-de-Montarville, au cours de la semaine dernière. Avec un bouquin en feu, quelqu’un a tenté d’incendier le Croque-livres du site.

C’est à la suite d’un commentaire sur les réseaux sociaux de la part d’une citoyenne qui va au parc des Aviateurs avec ses enfants que le journal Les Versants a été informé de la situation. « Depuis quelques semaines, plusieurs personnes fréquentent le parc des Aviateurs d’une manière, comment dire, plutôt spéciale. C’est un tout petit parc, agréable pour les jeunes enfants. Il est situé en plein milieu d’un quartier résidentiel. C’est pas compliqué, on l’adore. […] Mais depuis quelques semaines, on est fâchés de voir ce qui arrive », peut-on lire.

Dans son commentaire, la mère de famille évoque des jeunes qui viennent fumer et boire après l’école, une jeune fille qui a vomi devant les enfants dans le parc à 17 h, divers déchets laissés autour des tables à pique-nique, du verre brisé, des cris entendus tard le soir en pleine semaine… En entrevue avec le journal, cette Montarvilloise, qui préfère demeurer anonyme parce qu’elle a reçu des menaces de voies de fait, explique la situation, qui dure depuis le mois de mai. « C’est toujours la même gang de sept ou huit jeunes de moins de 18 ans qui viennent au parc après les heures d’école. Leur présence est dérangeante, et nous avons contacté le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) à plusieurs reprises. En juin, ç’a pris de l’ampleur et il y a eu des gestes qui se sont poursuivis tout l’été dans le parc », raconte-t-elle.

Contacté par le journal, le SPAL confirme trois interventions entre juin et aujourd’hui, soit le 26 août (nuisance) ainsi que les 21 (constat d’infraction pour méfait sur table à pique-nique) et 24 septembre (arrestation d’un jeune homme de 17 ans pour avoir proféré des menaces). « Il a été arrêté, fait face à des accusations pour voies de fait et bris de condition. Il a été libéré avec promesse de comparaître sous conditions », confirme l’agente Mélanie Mercille.

Le parc des Aviateurs est reconnu pour son aire de jeux d’eau qui attire les familles et les jeunes enfants. « Plusieurs parents ont eu à intervenir au cours de la saison auprès de ces ados, mais ils reviennent toujours. »

Toutefois, la semaine passée, il semble que les méfaits ont grimpé d’un cran et que la situation a dégénéré. « On a trouvé un livre brûlé et quelqu’un a tenté de mettre le feu à la boîte à livres. C’est ordinaire! C’est la sécurité de mes enfants, de celle de tout le quartier qui est en jeu », de lancer la dame.

Les commentaires des internautes ont suivi la publication de la citoyenne. Quelques exemples : « Assez décevant », « Quelle tristesse!!! », et aussi « Notre société ne s’occupe probablement pas assez de certains jeunes désabusés. Voilà le résultat ». Une autre n’a pas manqué de rappeler le cas du parc Élizabeth-Lochtie survenu cet été : « Quelqu’un a mis le feu aux livres des enfants à notre parc. Un module a été incendié et a fondu. Les enfants pleuraient quand ils ont appris cela. C’est tellement, tellement bas. »

Des cas similaires

En effet, en juillet dernier, c’est le parc Élizabeth-Lochtie qui avait été ciblé. Un module de jeux pour enfants avait été incendié, une triste surprise au réveil pour les résidants de ce quartier. Afin d’allumer le feu, les pyromanes auraient utilisé les livres du Croque-livres, selon les dires d’employés de la Ville qui ont constaté les dégâts. Par ailleurs, le parc Duquesne avait vu en 2015 ses modules de jeux incendiés. Cette année-là, des installations municipales de Saint-Bruno, dans ses parcs, avaient été touchées par trois incendies en un été.

La citoyenne, qui demeure dans le secteur depuis près de 10 ans, indique que la présence d’adolescents dans ce lieu remonte à quelque temps, « mais cette année, c’est intense, c‘est pire que jamais ». Selon elle, le parc des Aviateurs, localisé tout près du centre-ville, est propice aux rassemblements de gangs. « C’est un parc isolé et en retrait. Ils viennent ici en pensant avoir la paix. De notre côté, nous sommes préoccupés; il en va de la sécurité de nos enfants. »

En raison d’une tombée devancée, le journal n’a pu obtenir un retour dans les délais de la Ville de Saint-Bruno.

QUESTION AUX LECTEURS :

Avez-vous déjà été témoins d’actes de vandalisme dans votre parc de quartier?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des