Valérie Sardin fière de sa collègue Chantal Machabée

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Valérie Sardin fière de sa collègue Chantal Machabée
Valérie Sardin et Chantal Machabée. (Photo : courtoisie)

La journaliste Chantal Machabée a été embauchée par le club de hockey Canadien de Montréal à titre de vice-présidente, communications. C’est le président et chef de la direction du Groupe CH, Geoff Molson, qui en a fait l’annonce mercredi.

Depuis 2012, Chantal Machabée tenait le rôle de journaliste affectée à la couverture des activités du Tricolore. Le 5 janvier 2022, elle a été embauchée par la concession sportive montréalaise.

La tête d’affiche de RDS

Chantal Machabée était à l’emploi du Réseau des sports (RDS) depuis plus de 30 ans. Considérée comme la tête d’affiche de RDS, seul le descripteur des matchs du Bleu-Blanc-Rouge, Pierre Houde, pourrait peut-être partager le titre de « visage de RDS » avec elle.

Dans ses fonctions de vice-présidente, communications, Chantal Machabée travaillera en collaboration avec la direction des opérations hockey. Elle sera responsable de la gestion de l’ensemble des communications de ce département. Elle relèvera directement de la présidente, sports et divertissements du Groupe CH, France Margaret Bélanger.

La chroniqueuse des réseaux sociaux de RDS, Valérie Sardin, parle de la nomination de sa collègue Chantal Machabée comme d’une bonne nouvelle. Elle se dit fière d’elle. « C’est merveilleux ce qui lui arrive! Chantal, c’est la meilleure personne pour ce poste. Elle suivait déjà le Canadien de façon quotidienne. Elle était désignée pour ce rôle; c’est un fit parfait! Je suis vraiment heureuse pour elle! », mentionne Valérie Sardin, en entrevue avec Les Versants.

Surprise

La Montarvilloise ne cache pas qu’à l’annonce de l’embauche, mercredi, la surprise a été de taille. « Nous l’avons tous appris en même temps. Je suis tombée en bas de ma chaise! Il n’y a pas si longtemps, Chantal disait qu’elle ne se voyait pas faire autre chose et qu’elle parlerait encore de hockey à RDS toute sa vie. C’est une perte pour la grande famille RDS. Chantal était un gros morceau de cette famille, mais c’est son bonheur que nous voulons. Nous sommes tous contents pour elle », commente Valérie Sardin.

« Chantal, c’est la meilleure personne pour ce poste. Elle suivait déjà le Canadien de façon quotidienne. Elle était désignée pour ce rôle; c’est un fit parfait! Je suis vraiment heureuse pour elle! » – Valérie Sardin

Inspiration

Quand on lui demande quel héritage laisse Chantal Machabée en quittant son employeur des 32 dernières années, la jeune femme évoque une crédibilité. Selon Valérie Sardin, Chantal Machabée fait partie des grands de RDS. « C’est une pionnière. Lorsque la station est née, elle a été la première à être en ondes. Chantal a ouvert la station [le 1er septembre 1989 avec le premier bulletin Sports 30]. Je suis certaine qu’elle a inspiré plusieurs autres femmes dans le milieu. »

Depuis quelques années, des visages féminins se sont ajoutés à la famille de RDS. Valérie Sardin, mais aussi Daphnée Malboeuf ainsi qu’Andrée-Anne Barbeau, notamment. TVA Sports n’est pas en reste avec la venue des Claude Guillet et Élizabeth Rancourt.

Des organisations sportives ont aussi franchi ce pas. La Québécoise Catherine Raîche a été promue au poste de vice-présidente des opérations football des Eagles de Philadelphie dans la Ligue nationale de football. Puis au Baseball majeur, Kim Ng a écrit une page d’histoire lorsqu’elle a été nommée directrice générale des Marlins de la Floride.

La nouvelle est passée sous silence mercredi dernier puisqu’elle a été annoncée le jour même de la nomination de Chantal Machabée, mais l’arbitre pionnière Élizabeth Mantha rejoindra la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) prochainement. Il s’agira d’une première femme arbitre dans l’histoire du Circuit Courteau.

Ouverture

Valérie Sardin applaudit toutes ces nominations. « Tant mieux! », lance-t-elle. Il est temps. C’est beau à voir. Les femmes ont été en mesure de montrer leur raison d’être. Nous sommes là nous aussi et savons faire le travail. Nous avons fait nos preuves. Nous travaillons aussi fort que les hommes. Ça montre une belle ouverture. Nous évoluons en tant que société, mais en même temps, il reste encore beaucoup de travail à faire. »

Maintenant que le CH a nommé l’ancienne journaliste de RDS au poste de vice-présidente, communications, l’organisation choisira-t-elle une femme en tant que directrice générale pour succéder à Marc Bergevin? Rappelons qu’Émilie Castonguay et Danièle Sauvageau feraient partie de la liste des personnes rencontrées. « Tous les candidats seront évalués. Je dirais que parce que le Canadien a engagé Chantal, il a maintenant moins la pression sociale de sélectionner une femme au poste de directrice générale. Ça ne veut pas dire que ça ne se fera pas… mais la pression n’est plus la même », croit Valérie Sardin.

Valérie Sardin s’est jointe à l’équipe de RDS en 2006. Elle se distingue comme journaliste pour le magazine sportif hebdomadaire Le Sport au Québec et par sa couverture d’avant-match du Tricolore, le samedi soir. Valérie aura eu l’occasion de couvrir les Jeux du Canada, le ski acrobatique et les épreuves de planche à neige aux Jeux olympiques de Vancouver 2010 et d’animer le crossfit à RDS. Elle partage aussi sa passion pour l’entraînement et la nutrition à travers la section En Forme du RDS.ca.

QUESTION AUX LECTEURS :
Que pensez-vous de la nomination de Chantal Machabée au sein du Canadien de Montréal?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires