Une voiture électrique pour tous

Une voiture électrique pour tous

Le président fondateur de l’AVÉQ, Simon-Pierre Rioux.

Crédit photo : Courtoisie AVÉQ

Conférence à Saint-Basile-le-Grand

La bibliothèque Roland-LeBlanc, à Saint-Basile, convie la population à la conférence Une voiture électrique, est-ce pour moi?, le jeudi 15 novembre, 19 h 30. En amont de sa présentation, Simon-Pierre Rioux, de l’Association des véhicules électriques du Québec, s’est entretenu avec Les Versants.

Mais une voiture électrique, est-ce pour tout le monde? La question se pose…

L’Association des véhicules électriques du Québec (AVÉQ) évoque une conférence idéale pour introduire les gens aux véhicules électriques, pour répondre à leurs craintes, les motiver à adopter un style de vie carboneutre, et les aider à faire un choix éclairé lors de leur prochaine visite chez le concessionnaire. Une présentation s’adressant autant à la Génération Net, qui s’interroge sur l’avenir de la planète, qu’aux baby-boomers, qui veulent laisser un environnement propre pour les générations futures.

« Il faut brancher l’automobile tous les soirs, comme notre téléphone intelligent. » -Simon-Pierre Rioux

Selon Simon-Pierre Rioux, le véhicule électrique s’adresse à tous. « Absolument! Il est possible de trouver la voiture idéale, selon le besoin de la personne. Passer au mode électrique ne change pas tellement nos habitudes, excepté qu’il faut brancher l’automobile tous les soirs, comme notre téléphone intelligent », avance le président fondateur de l’AVÉQ.

M. Rioux abordera différents sujets, entre autres les mythes et réalités sur les voitures électriques, présentera les différents types de modèles disponibles et offrira des détails sur l’utilisation quotidienne, les standards de recharge et les incitatifs du gouvernement.

Parlant de gouvernement, le représentant de l’AVÉQ n’est pas tendre à l’endroit de celui de Justin Trudeau : « Le Québec est champion des ventes de véhicules électriques au Canada. Le provincial en fait assez pour en promouvoir l’utilisation, bien que l’AVÉQ espère toujours davantage. Par contre, ce n’est pas le cas au fédéral. Nous attendons encore beaucoup du gouvernement Trudeau, qui n’a rien proposé de concret. Une pétition est d’ailleurs en ligne. »

Il commente aussi l’arrivée au pouvoir de François Legault et de la Coalition avenir Québec, depuis un peu plus d’un mois. « L’absence de François Legault à la COP24 [la conférence des Nations unies sur les changements climatiques, présentée en décembre en Pologne] est de mauvais augure pour l’environnement. Nous espérions une délégation… Avec cette décision, M. Legault vient de frapper une première prise. Nous nous attendons quand même que la CAQ respecte ses engagements, mais pour le moment, nous n’avons aucune idée de ce qui va arriver avec ce gouvernement. »

De longues listes d’attente

Quand on lui demande si essayer la voiture électrique, c’est l’adopter, Simon-Pierre Rioux répond : « Au Québec, il y a une grosse demande pour les véhicules électriques, mais pas assez d’offres. » Selon l’AVÉQ, tous les inventaires de 2018 ont été prévendus. Il explique : « S’il y en avait davantage, le nombre de ventes serait beaucoup plus élevé. Actuellement, il y a 6 à 12 mois d’attente. Les concessionnaires sont incapables de fournir à la demande parce que les manufacturiers ne produisent pas assez. »

Il évoque un problème d’approvisionnement, une prévision erronée des ventes annuelles et une situation frustrante : « Pendant ce temps, aux États-Unis, les automobiles électriques traînent dans les cours, là aussi, parce qu’ils estiment mal le marché. »

Selon les plus récents chiffres trouvés sur le site Internet de l’AVÉQ, qui remontent au 30 septembre 2018, il y aurait 81 435 véhicules électriques en circulation au Canada. On en dénombre 35 170 au Québec, dont 9 039 en Montérégie.

La conférence de l’AVÉQ est gratuite pour tous les membres et le nombre de places étant limité, les inscriptions sont obligatoires. Des frais de 5 $ s’appliquent pour les non-membres, sous réserve de places disponibles. Pour plus d’informations, communiquez au 450 461-8000, poste 8500.

QUESTION AUX LECTEURS :
Qu’est-ce qui vous empêche d’acquérir une voiture électrique?

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des