Une saison qui se poursuit… pour certaines

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Une saison qui se poursuit… pour certaines
La saison de basketball se poursuit pour les jeunes filles du mini féminin. (Photo : Frank Jr Rodi)

Basketball chez les Cougars de Saint-Bruno

Même si la saison 2018-2019 de basketball a officiellement pris fin le 17 mars dernier, certains trouvent le moyen de prolonger le jeu.

C’est le cas de l’entraîneur Alexandre Dumouchel, chez les Cougars de Saint-Bruno-de-Montarville, qui a fait en sorte de prolonger la saison de ses protégées.

« Ma formation du mini féminin fait partie de la Ligue espoir Rive-Sud. Donc, la saison aura été longue, de septembre à juin, mais les filles de mon équipe mangent encore du basket! » – Alexandre Dumouchel

En effet, son équipe de basketball du mini féminin participait en fin de semaine dernière au tournoi Born Again Basketball Enlightenment (BABE), de l’École secondaire Lucien-Pagé. Le groupe des benjamines était aussi de cet événement d’envergure de ballon-panier.

Au moment de mettre sous presse, le 16e tournoi BABE n’était pas encore entamé. Les rencontres se déroulaient du 16 au 19 mai.

Manger du basketball

Et ce n’est pas tout pour la troupe d’Alexandre Dumouchel… Il précise : « De plus, ma formation du mini féminin fait partie de la Ligue espoir Rive-Sud, dont les activités se sont amorcées le 11 mai et [qui se poursuivent jusqu’au] 15 juin. Donc, la saison aura été longue, de septembre à juin, mais les filles de mon équipe mangent encore du basket! »

M. Dumouchel rappelle qu’en avril a eu lieu le Centre d’identification régional de la Montérégie. Ce programme consiste en la sélection des 24 meilleures « espoirs » nées en 2006 au sein de la Montérégie.

« Sur mes sept joueuses des Cougars qui étaient présentes, trois d’entre elles se sont taillé un poste! » raconte l’entraîneur. Les jeunes filles sélectionnées sont Britany St-Jean-Lacroix, Amélie Cousineau ainsi que Léa Dumouchel. « Je suis très fier d’elles! »de lancer le nouveau directeur du recrutement au sein du conseil d’administration des Cougars de Saint-Bruno. Un poste qui était resté vacant l’année dernière.

Une Montérégie forte

Le groupe ainsi formé a culminé avec un mini tournoi, tenu à Lennoxville le samedi 4 mai dernier. L’équipe Montérégie 2, dans laquelle évoluait Léa Dumouchel, a survolé la compétition avec deux victoires sans équivoque; l’une par une marge de 27 points, contre Est du Québec, l’autre grâce à une avance de 48 points, contre l’Abitibi. De son côté, la troupe Montérégie 1, dont Britany St-Jean-Lacroix et Amélie Cousineau portaient les couleurs, a partagé les honneurs, avec un gain contre l’Estrie et un revers aux dépens de l’Outaouais. « Assurément, la Montérégie est une région très forte en basket! » observe Alexandre Dumouchel, tenant à remercier le Montarvillois Georges Germanos, l’entraîneur des Cavaliers du Collège Champlain, « qui a pris soin d’entraîner ces filles pendant le mois d’avril ».

QUESTION AUX LECTEURS :
Êtes-vous en faveur de la pratique d’un sport à l’année?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des