Une saison inoubliable pour les Patriotes de Saint-Basile-le-Grand

Par Jean-Christophe Noël
Une saison inoubliable pour les Patriotes de Saint-Basile-le-Grand
(Photo : courtoisie)

Les Patriotes de Saint-Basile-le-Grand midget B ont vécu une saison hors du commun. L’entraîneur Benoît Constantin et les joueurs Jeffrey Constantin et Maxime Girard ont bouclé de belle façon la campagne en remportant les Championnats régionaux, qui se sont déroulés à Montréal du 23 au 25 août.

La fiche de 16 victoires, 2 défaites et 2 joutes nulles en dit long sur le type de saison régulière qu’ont vécu les jeunes hommes. Terminant premiers au classement général de leur ligue, les Patriotes ont ensuite remporté les Championnats régionaux et couronné le tout en gagnant les prestigieux Championnats provinciaux 10-5 contre la formation du Suroît. Pour ajouter au tableau des honneurs, la formation a remporté, à travers ce parcours, un tournoi à Longueuil.

« Je fais du sport depuis que j’ai 5 ans et c’est la première fois que je vis une telle saison. » – Maxime Girard

« La chimie était exceptionnelle. Tout le monde s’entendait bien. Il n’y avait pas d’animosité ni de friction au sein de la troupe », résume Benoît Constantin, qui entraîne depuis une douzaine d’années.

Occupant le poste de deuxième but, Maxime Girard a vécu des moments mémorables.

« Je fais du sport depuis que j’ai 5 ans et c’est la première fois que je vis une telle saison. L’esprit d’équipe était à son comble, nous étions toujours ensemble, l’ambiance était le fun », relate le jeune de 17 ans dont le joueur préféré est Bryce Harper.

Championnats régionaux

À l’issue des séries éliminatoires, huit équipes parmi les dix-huit de la ligue accédaient aux régionaux. Coup de théâtre, les quatre premières équipes du haut du tableau se sont fait éliminer dès la première ronde par les équipes occupant les positions 5 à 8. Le chemin s’est donc tracé et les Patriotes en ont profité pour en sortir grands vainqueurs.

Lors des Championnats provinciaux, le parcours a été plus épineux. Tirant de l’arrière 6 à 1 tôt dans la rencontre et 9 à 6 en dernière manche face à Laval, l’équipe grandbasiloise a emporté in extremis la première partie. Elle a ensuite disposé de Lévis par la marque de 8 à 4 et de Sept-Îles, équipe gagnante des provinciaux lors des deux dernières années, par l’impressionnant pointage de 15 à 5. En grande finale, c’est Roussillon qu’affrontaient les Patriotes. Ayant gain de cause 10 à 5, ces derniers sont revenus à la maison en portant le trophée à bout de bras.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des