Une Rive-Sud en or

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Une Rive-Sud en or
Une médaille d’or pour la formation U-13M de la Rive-Sud. (Photo : courtoisie)

Tournoi de soccer des Sélections régionales 2019

La Rive-Sud (Montréal) s’est illustrée lors du Tournoi de soccer des Sélections régionales 2019, tenu du 22 au 27 juillet. Les clubs féminin et masculin U-13 ont quitté Saint-Georges-de-Beauce avec la médaille d’or au cou.

Les deux formations ont réalisé l’exploit de grimper au sommet du podium alors que l’événement était organisé en collaboration avec l’Association régionale de soccer de Québec (ARSQ) et le Club de soccer de l’Ascalon de Saint-Georges.

« Je ressens beaucoup de fierté. » – Noémia Ruberto

Séquence parfaite pour les garçons

D’abord les garçons, pour qui l’aventure s’est amorcée avec une écrasante victoire de 8 à 1 sur le Centre-du-Québec, et un gain de 5 à 2 aux dépens de la Capitale nationale. En demi-finale, les joueurs rivesudois ont eu le dessus 4 à 1 face à Lanaudière, qui n’avait accordé aucun but depuis le début de la compétition. La finale, disputée entre la Rive-Sud et une équipe de Montréal, s’est soldée par le triomphe de la troupe de l’entraîneur-chef Philippe Davies, grâce à un but victorieux marqué en fin de rencontre.

« Je suis très fier du travail accompli par le groupe tout au long de la semaine. Le résultat est bon en soi, mais ce qui est le plus important, c’est l’apprentissage effectué tout au long du processus », de mentionner l’entraîneur-chef U-13M de la Rive-Sud, Philippe Davies.

Notons la présence, dans cette équipe, de Philippe Martineau et Gabriel Millan, deux membres provenant de l’Association de soccer Montis, qui regroupe des joueurs de Saint-Bruno-de-Montarville et de Saint-Basile-le-Grand (l’ancien FC Mont-Bruno) ainsi que de Sainte-Julie (l’ancien Club de soccer de Sainte-Julie).

En effet, il faut rappeler que le Club de soccer FC Mont-Bruno a une nouvelle identité depuis sa fusion, au printemps, avec le Club de soccer de Sainte-Julie, il s’agit maintenant de l’Association de soccer (AS) Montis.

La fusion permet de créer plus de formations en mettant en commun le nombre de joueurs des deux organisations et de partager les terrains. Elle permet aussi de devenir le deuxième plus gros club de soccer au Québec, tout juste après le Club de soccer le Mistral de Sherbrooke, qui sort également d’une fusion en 2016. L’AS Montis compte désormais près de 4 200 membres, comparé à 4 500 avec le Mistral.

Des jeux blancs pour les filles

Du côté des filles de la Rive-Sud, le rendez-vous à Saint-Georges-de-Beauce a commencé avec une victoire convaincante de 7 à 2 contre Centre-du-Québec et un jeu blanc de 3 à 0 sur Bourassa. Contre la région de Laval, la demi-finale s’est soldée par un match plus ardu : une nulle de 1 à 1 après le chrono régulier. Pour départager un gagnant, la séance de tirs de barrage fut nécessaire, lors de laquelle les protégées de l’entraîneuse-chef du U-13F de la Rive-Sud, Noémia Ruberto, ont su avancer au match ultime. En finale, les rivesudoises ont joué une autre rencontre sans rien donner à leurs adversaires, la Capitale nationale, pour s’imposer 2 à 0 et mettre ainsi la main sur la médaille d’or.

Noémia Ruberto a aussi commenté le triomphe des siennes : « Je ressens beaucoup de fierté d’avoir pu entraîner un groupe de joueuses aussi exceptionnelles. Ce sont des athlètes qui, même dans l’adversité, ont su donner le meilleur d’elles-mêmes. Peu importe le rôle attribué à chacune, elles ont toutes su contribuer à leur façon dans la conquête de cette médaille. » Elle en a aussi profité pour souligner le travail du groupe d’entraîneurs et des gérants. « Sans [eux], tout cela n’aurait pu être possible. »

La victoire des deux clubs de la Rive-Sud est un exploit qui récompense le temps et les efforts déployés par l’Association régionale de soccer de la Rive-Sud (ARSRS) dans le développement de la relève du soccer sur la Rive-Sud. « C’est un accomplissement exceptionnel qui couronne plusieurs années de travail au sein de nos programmes techniques à l’ARS Rive-Sud. Depuis […] cinq ans, nous avons mis l’accent à améliorer le contenu technique de notre Centre de développement régional (CDR), de nos programmes scolaires, dans nos cellules de recrutement et surtout dans la qualité de notre personnel technique », explique le directeur technique de l’ARS Rive-Sud, Marcelo Corrales.

Près de 25 % des athlètes du Centre national de haute performance (CNHP) proviennent de la Rive-Sud.

QUESTION AUX LECTEURS : Dans quel sport aimeriez-vous voir la Rive-Sud dominer?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des