Une récolte record de 4 millions $

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Une récolte record de 4 millions $
Malgré l'impossibilité de recueillir les dons dans les rues, la Guignolée des médias a récolté une somme record. (Photo : archives)

Grande Guignolée des médias

La 20e Guignolée des médias 2020 a permis de recueillir dans des circonstances particulières la somme record de 4 052 067 $ entre le 24 novembre et le 31 décembre. Les montants obtenus avec la Guignolée de la Rive-Sud/Montérégie et la Guignolée de la Vallée-du-Richelieu s’élèvent quand à eux à 330 008 $ et 75 003 $ respectivement.    

Une centaine d’organismes pourront bénéficier de ces dons. Un tel montant, plus de 4 millions de dollars, est inespéré dans des circonstances ayant empêché la tenue d’une traditionnelle collecte de rue. Il surpasse le sommet de 3,6 millions $ atteint en 2019.

Ce résultat témoigne des efforts déployés par l’ensemble des médias pour compenser le report de l’événement extérieur à 2021. Ils se sont mobilisés avec une énergie hors du commun afin de susciter des dons au bénéfice de plus d’une centaine d’organismes de partout au Québec.

Vol sur la Rive-Sud (Montréal)

Par ailleurs, faut-il rappeler que des denrées reçues lors de la Guignolée des médias de la Rive-Sud ont été volées dans l’entrepôt où elles étaient disposées? Les malfaiteurs ont réussi à s’emparer d’une quantité considérable de denrées destinées aux plus démunis. Ils ont aussi saccagé les lieux en répandant des items au sol. À la suite de cet événement, un grand mouvement de solidarité s’est enclenché dans la population.

Mentionnons que la récolte record exclue pour l’instant les dons reçus par texto et ceux récoltés chez les Amis de la Guignolée des médias, dont la répartition n’est pas encore complétée.

Cette édition anniversaire a été caractérisée par les circonstances spéciales que l’on connaît, mais aussi parce qu’elle a été la deuxième collecte organisée cette année. Au printemps dernier, une initiative d’urgence avait permis de recueillir 1,2 million $, en réaction au début de la pandémie causée par la COVID-19.

Les organisateurs profitent de l’occasion pour remercier ses porte-paroles : Rita Baga, Marina Bastarache, Bob Le Chef, Brigitte Boisjoli, Mike Clay, Marie-Ève Cotton, Manal Drissi, Nicolas Duvernois, Geneviève Everell, Ingrid Falaise, Jean-Marc Généreux, Jean-Sébastien Girard, Jessica Harnois, Anik Jean, Katherine Levac, Livia Martin, Geneviève O’Gleeman, Alex Perron, Guillaume Pineault et Isabelle Racicot. « Avec engagement, ils ont multiplié les initiatives de sensibilisation dans le but de stimuler la générosité. Ces 20 personnalités ont trouvé les bons mots pour atteindre le cœur des donateurs. Ambassadeurs de notre cause, ils n’ont pas compté le temps qu’ils y ont consacré. Leur dévouement a été exemplaire », peut-on lire dans un communiqué.

Puisque des milliers de Québécois et de familles d’ici seront encore touchés par la précarité l’année prochaine, La Guignolée des médias sera encore là pour les soutenir. C’est un rendez-vous en 2021!

À propos de La Guignolée des médias

La Guignolée des médias est la seule cause organisée et soutenue par une centaine de médias du Québec. Depuis sa naissance en 2001, elle a récolté au-delà de 49 millions $ et des milliers de kilos de denrées au bénéfice de plus de 100 organismes et de comptoirs d’aide alimentaire d’ici. L’opération est tenue pendant les Fêtes, mais aussi lorsque la situation économique fragile l’exige, comme le démontre la somme de 1,2 million $ récoltée lors d’une opération spéciale mise sur pied au début de la pandémie, au printemps 2020.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires