Une première entente entre le RTL et le CSSP

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Une première entente entre le RTL et le CSSP
Le RTL propose ses services au CSSP. (Photo : Archives)

Le Réseau de transport de Longueuil (RTL) annonçait cette semaine qu’il aidera les CSSP de son territoire pour faciliter le transport scolaire.

Près de 6 400 étudiants du secondaire voyagent maintenant avec le réseau de transport de l’agglomération de Longueuil annonçait le RTL en début de semaine. Grâce à une entente avec le Centre de services scolaires des Patriotes (CSSP) et le renouvellement d’ententes avec les Centres de services scolaires Marie-Victorin et Riverside, le RTL transporte près de 2000 élèves supplémentaires en 2020-2021 pour un total de près de 6400.

Ces nouveaux utilisateurs viennent combler en partie la baisse de l’achalandage observée auprès de la campagnie de transport de l‘agglomération de Longueuil depuis le début de la pandémie.

« Il s’agit d’une croissance de près de 47 % par rapport à la rentrée scolaire 2019-2020. Nous sommes heureux d’accueillir ces nouveaux utilisateurs qui pourront bénéficier d’un accès à nos services du lundi au vendredi, entre 6 h 30 à 18 h 30. Selon la formule adoptée par les centres de services scolaires, les étudiants pourront également avoir accès au réseau d’autobus en dehors de ces heures avec un faible supplément et adopter le transport en commun au quotidien. Nous remercions nos partenaires, les élèves et leurs parents de leur confiance. Nous savons que tout changement demande une période d’adaptation et nous serons à l’écoute de cette nouvelle clientèle », a affirmé M. Jonathan Tabarah, président du conseil d’administration du RTL.

Le RTL a ajouté onze nouvelles lignes scolaires intégrées à son réseau pour la rentrée scolaire de 2020-2021. Les partenariats avec les commissions scolaires ont débuté en 2014, mais l’entente avec la CSSPest une première.

« Il s’agit d’une première collaboration avec le RTL. Nous verrons dans le futur la possibilité de poursuivre les discussions suite à cette collaboration », nous indique Maryse St-Arnaud, porte parole du CSSP.

Pas assez
Même si les autobus du RTL sont les bienvenus pour venir en aide aux autobus scolaires, devant transporter un nombre d’élèves limités en raison des nouvelles normes sanitaires causées par la COVID-19, les besoins de la CSSP ne sont pas comblés. «Le RTL ne dessert que deux villes sur l’ensemble de notre territoire, soit Boucherville et Saint-Bruno-de-Montarville. Nos pourparlers avec le RTL ont débuté en juin, lorsque les mesures sanitaires à mettre en place ont été annoncées. Compte tenu du court délai, le RTL n’avait pas beaucoup de véhicules et de chauffeurs disponibles. Il a toutefois été en mesure de desservir une zone, soit un groupe d’environ 350 élèves de Boucherville (pas tout Boucherville) d’un territoire précis. Le RTL a pu mettre en place 5 trajets scolaires pour ce secteur. Il n’était pas possible de mettre en place des trajets scolaires pour les autres secteurs de Boucherville, de même que pour Saint-Bruno », précise Mme St Arnaud.

Cette année, la suspension du service de transport scolaire concerne les élèves ayant deux adresses, dans le cas ou des parents sont séparés par exemple. « Ce sont 1000 élèves au secondaire et un peu moins de 100 élèves au primaire », précise la CSSP. En ce qui concerne le manque de place disponible, ce sont 400 élèves du secondaire et 300 élèves du primaire qui n’ont pas été retenus.

Moins de bus à Saint-Bruno
Le RTL a décidé de fermer il y a quelques semaines ses lignes 91, 92, 192, 199 et T94 qui desservent toutes Saint-Bruno-de-Montarville. Demeure la ligne 99 pour rejoindre la municipalité.

Rappelons que les lignes 91 et 92 desservent la station de train de la municipalité, proche du parc industriel.
Au total, ce sont 31 lignes d’autobus que le RTL a supprimé au sein de l’agglomération pour pouvoir répondre aux pertes financières entraînées par la pandémie et la baisse de fréquentation des transports en commun des usagers.

Non seulement des lignes ont été supprimées, mais le 2 juillet, lors de l’adoption d’un plan d’optimisation de ses ressources, à la demande de l’ARTM, le RTL avait déjà annoncé une réduction des services et des coûts d’exploitation pour septembre. C’est ainsi qu’un plan de départ volontaire à la retraite a été mis en place pour réduire le personnel.
De plus, l’ARTM, qui gèrent les finances des services du transport en commun dans le grand Montréal (STM, STL, RTL et exo), a demandé à tous d’effectuer des compressions budgétaires qui pourraient totaliser 400 millions sur trois ans.

À propos du RTL
Le Réseau de transport de Longueuil (RTL) est le principal acteur de la mobilité des personnes sur le territoire des cinq villes de l’agglomération de Longueuil. Troisième société de transport en importance au Québec, le RTL comprend un réseau de 793 kilomètres. Avec plus de 1 200 employés, le RTL est un employeur important et participe ainsi à la vitalité économique de la région. Le RTL apparaît pour une deuxième année consécutive en 2020 au palmarès des meilleurs employeurs du magazine Forbes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires