Une première à Saint-Basile

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Une première à Saint-Basile
L’assemblée régulière de Saint-Basile aura lieu le 4 mai. (Photo : archives)

Assemblée diffusée sur Internet

L’assemblée ordinaire du conseil municipal de Saint-Basile a été diffusée en différé sur le compte YouTube de la Ville, le 6 avril dernier. Une première qui pourrait, selon les budgets, être répétée dans l’avenir.

Afin de respecter les directives données par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH), les élus de Saint-Basile ont pris part à huis clos à l’assemblée du mois d’avril par visioconférence. Cette procédure permettait d’éviter au maximum les contacts entre les individus et de respecter les mesures mises en place. L’assemblée régulière a ensuite été diffusée sur le compte YouTube de la Ville.

C’est dans un souci de transparence, de diffusion d’information et de participation citoyenne que le conseil municipal a accepté d’enregistrer la séance et de la partager avec ses citoyens. » -Stéphanie Plamondon

Une première

Jamais auparavant une assemblée grandbasiloise n’avait été diffusée sur Internet. Pour la Ville, il était indispensable que la communauté puisse avoir accès à cette rencontre virtuelle. « Malgré la pandémie et toutes les mesures restrictives énoncées par le gouvernement qui permettent de limiter la propagation du virus, le conseil municipal a pris la décision de capter la séance malgré que le MAMH nous permette de la tenir à huis clos. C’est dans un souci de transparence, de diffusion d’information et de participation citoyenne que le conseil municipal a accepté d’enregistrer la séance et de la partager avec ses citoyens », mentionne la directrice du Service des communications, Stéphanie Plamondon.

Depuis l’élection municipale de 2017, les Grandbasilois sont plusieurs à se réunir au Centre civique Bernard-Gagnon afin d’assister aux assemblées. Le conseiller Guy Lacroix se montrait heureux de ce développement dans une précédente entrevue, avant de reconnaître que plusieurs citoyens n’ont pas le temps d’assister aux assemblées. « Un jour, Saint-Basile devra entamer le processus de la webdiffusion des assemblées. »

La Ville ne ferme pas la porte

Maintenant que cette webdiffusion a été amorcée et que la glace est brisée, la Ville adoptera-t-elle la même initiative lorsque la pandémie sera chose du passé et qu’une vie normale sera revenue? « L’utilisation de Zoom ne sera pas utilisée à la suite de la pandémie, avance Stéphanie Plamondon. Toutefois, nous ne fermons pas la porte à diffuser les assemblées publiques. Le projet sera évalué au prochain exercice budgétaire, en tenant compte de l’après-pandémie, la capacité de payer de nos citoyens et des priorités des travaux d’infrastructures de la Municipalité. »

La Ville estime et prévoit une somme autour de 9 000 et 10 000 $ pour la webdiffusion de 12 assemblées. Stéphanie Plamondon précise : « Le prix peut varier en fonction du montage, de la durée de la séance, de la firme retenue, entre autres. » De son côté, la Ville de Saint-Bruno nous apprend qu’elle débourse plus de 13 245 $ pour la captation en direct et en différé de ses 12 assemblées et de sa présentation du budget, à raison de 1019 $ chacune.

Il s’agissait peut-être d’une première, or, tout s’est bien déroulé techniquement confirme la directrice des communications : « La Municipalité utilise la plateforme de visioconférence Zoom depuis le début de la pandémie afin de limiter les contacts entre les individus. Autant les membres du conseil que l’équipe de cadres de la Ville ont pu se familiariser avec cet outil avant la tenue de l’assemblée ordinaire. » La seule difficulté rencontrée fut le transfert du fichier enregistré vers la plateforme YouTube; celui-ci représentait un poids important. « Le fait d’être à distance a rendu les procédures de transfert de la vidéo un peu plus complexe; nous n’avons pas accès à toutes les ressources matérielles et humaines de la Ville à proximité. »

Lorsque la vidéo de l’assemblée a été mise en ligne, le 6 avril autour de 19 h 30, une dizaine d’internautes étaient au rendez-vous. En date du 10 avril, ils étaient 485 personnes à l’avoir visionnée. Publiée sur le compte officiel YouTube de Saint-Basile-le-Grand, la vidéo de la séance sera conservée à cet endroit et la population pourra la visionner à tout moment.

QUESTION AUX LECTEURS :

Souhaitez-vous que Saint-Basile diffuse sur Internet ses assemblées après la pandémie?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des