Une hausse de la participation lors du vote par anticipation

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Une hausse de la participation lors du vote par anticipation

Le nombre d’électeurs qui ont voté par anticipation pour les élections municipales au cours de la fin de semaine d’Halloween, les 30 et 31 octobre, est à la hausse par rapport aux années précédentes.

À Saint-Bruno-de-Montarville, le taux de participation au vote par anticipation a atteint 18,96 %. Ce qui représentent le déplacement de 3805 électeurs sur un total 20 066 personnes aptes à voter.

Le taux de participation avait été enregistré à 11,91 % en 2017. Puis à 11,61 % quatre années plus tôt.

C’est donc un bond d’environ 7 % pour le taux de participation de cette année. « Le taux est en légère hausse. Il faut toutefois prendre en compte qu’en raison des mesures sanitaires liées à la COVID-19, le vote par anticipation se tenait sur deux jours au lieu d’un », commente la conseillère en communication à la Direction des communications de la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville, Martine Verdon.

Les deux clans en course, Citoyens d’abord Saint-Bruno – Équipe Grisé et Ensemble Saint-Bruno d’Isabelle Bérubé, le candidat indépendant à la mairie, André Besner, et le seul candidat indépendant dans le district 5, Louis Mercier, poursuivent leur porte-à-porte jusqu’au jour du scrutin, le 7 novembre prochain.

Saint-Basile-le-Grand

Du côté de Saint-Basile-le-Grand, un peu plus de 1600 électeurs se sont déplacés sur une période de 2 jours afin de remplir leur devoir de citoyens. La greffière et directrice générale adjointe à la Municipalité, Marie-Christine Lefebvre, indique que le taux de participation a été enregistré à 12,64 %.

À nouveau, c’est plus élevé que par les années passées. En 2017, le taux de participation au vote par anticipation était de 9,1 %. En 2013, il s’était révélé à 9 %. Il s’est avéré un peu plus haut en 2009, à 10,7 %, alors que Bernard Gagnon, Michel Carrières, Josée LaForest et Guy Raymond briguaient tous la mairie.

Selon Marie-Christine Lefebvre, il s’agirait d’un taux record pour Saint-Basile-le-Grand. Par courriel, elle fait part de ses explications : « [Il est] probable que le vote du concours de citrouilles pour enfants ait contribué à [cette] popularité [du vote par anticipation]. »

Pour cette élection municipale, le Parti grandbasilois, mené par son chef Maurice Cantin, est opposé à un groupe de candidats indépendants, dont le maire sortant, Yves Lessard.

Sainte-Julie

Les électeurs Julievillois ont participé au vote par anticipation d’après un taux de 11, 4 %. Celui-ci avait été de 8,24 % en 2017, « mais il y avait seulement une journée de vote par anticipation, contrairement à 2 cette année, et seulement 2 districts en élection », rappelle la directrice des communications de la Ville de Sainte-Julie, Julie Martin.

Or, pour les élections du 7 novembre à Sainte-Julie, il y a deux équipes complètes qui s’affrontent, La Voix des Citoyens et le Parti de Sainte-Julie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires