Une future cité des sports

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Une future cité des sports
Le tournoi de soccer de l'AS Montis se déroulait au parc Marie-Victorin. (Photo : (Photo : Frank Jr Rodi))

Le parc Marie-Victorin a été pris d’assaut le samedi 17 septembre dernier. L’Association de soccer Montis occupait plusieurs terrains pour son tournoi annuel, le Club de BMX Rive-Sud présentait sa fête de fin de saison et le plateau de volleyball de plage accueillait quelques adeptes.    

L’achalandage au parc ne se reflétait pas seulement sur les terrains, mais aussi dans la rue. Plusieurs dizaines de véhicules étaient stationnés le long de la rue Marie-Victorin. La rue Parent était envahie de VUS, de voitures et de camions. Enfin, quelques dizaines d’automobiles occupaient aussi les cases de stationnement de l’entreprise FedEx. 

Qu’est-ce que ce sera dans quelques années, avec l’ajout d’un complexe sportif? Aussi d’une patinoire couverte réfrigérée, d’un Centre de la petite enfance (CPE) et de tous les autres projets que le conseil municipal a annoncés dans son dernier Programme triennal d’immobilisations.   

» Le parc risque de changer de nom, éventuellement. Il deviendra un pôle sportif important, même une cité des sports majeure. » – Ludovic Grisé-Farand

Du stationnement prévu

» Nous avons déjà tout prévu le coup, assure le maire de Saint-Bruno-de-Montarville, Ludovic Grisé-Farand. La patinoire aura son propre stationnement. Le CPE aussi aura un stationnement indépendant. Ça devrait pallier le problème de stationnement et aider à redonner la rue Marie-Victorin. » Par ailleurs, le projet de complexe sportif, qui doit voir le jour au parc Marie-Victorin en 2026, prévoit un stationnement de 250 cases. Soit le minimum requis pour ce type d’infrastructure. » Nous ne manquerons pas d’espace! » assure Ludovic Grisé-Farand. 

Entre le stationnement du complexe sportif et les terrains de soccer, des liens seront aménagés pour en faciliter l’accès.  » Bien sûr, nous ne sommes pas à l’abri du stationnement sur la rue Marie-Victorin. Mais il y aura moins d’automobilistes qui l’occuperont « , répond le maire.  

Selon lui, il n’y a pas, dans les cartons de la Ville, le projet de bâtir une nouvelle rue dans ce secteur pour amortir l’achalandage routier lors d’événements sportifs majeurs. En entrevue avec Les Versants, ce dernier rappelle que si le complexe sportif avait été voté derrière l’école secondaire du Mont-Bruno, » le problème de stationnement aurait été bien pire « . Il précise : » Les gens emprunteraient les rues des quartiers résidentiels autour. » 

Le Programme triennal d’immobilisations 2023-2024-2025 de Saint-Bruno-de-Montarville propose son lot de projets sportifs au parc Marie-Victorin. Outre le complexe sportif, le document évoque aussi d’autres travaux à venir. Une patinoire couverte et réfrigérée. Des terrains de tennis et de pickleball. Une piste à rouleaux (pumptrack) et la mise à niveau de la piste de BMX, déjà existante, sont aussi à prévoir.

Une cité des sports

Questionné sur le sujet, Ludovic Grisé-Farand confirme que le parc Marie-Victorin est appelé à devenir un pôle sportif d’envergure. » Le parc risque de changer de nom, éventuellement. Il deviendra un pôle sportif important, même une cité des sports majeure « , révèle le premier magistrat.      

À elle seule, la patinoire couverte et réfrigérée occuperait une superficie de 80 000 pi2, incluant son stationnement. Pour le maire, pas question de mettre en place ce projet ailleurs qu’au parc Marie-Victorin. » C’est le seul endroit dans la ville disponible pour une telle infrastructure. Impossible de l’avoir ailleurs, encore moins au centre-ville. Il y a du va-et-vient, c’est un plateau qui génère beaucoup de bruit, de la musique… ce n’est pas un projet qui s’installe à proximité des maisons. Le parc Marie-Victorin est l’endroit tout désigné pour cette patinoire. »   

À terme de tous ces projets, le parc Marie-Victorin devrait avoir » atteint sa maturité « . 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires