Une dernière assemblée avec le conseil sortant de Saint-Basile

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Une dernière assemblée avec le conseil sortant de Saint-Basile
Pour une dernière fois, tous réunis pour l’assemblée régulière, on aperçoit dans l’ordre Josée LaForest, Line Marie Laurin, Denis Vézina, le maire Yves Lessard, Richard Pelletier, Guy Lacroix ainsi qu’Émile Henri. (Photo : Frank Jr Rodi)

Une vingtaine de Grandbasilois étaient au rendez-vous, le lundi 4 octobre, dans le cadre de la dernière assemblée régulière du conseil municipal sortant. L’occasion de dire au revoir aux élus Line Marie Laurin, Richard Pelletier et Émile Henri, qui ne sollicitent pas de nouveau mandat.

Lundi dernier, les membres du conseil municipal étaient tous réunis au Centre civique Bernard-Gagnon pour une dernière fois dans le cadre de l’assemblée régulière d’octobre.

Dans la salle, quelques candidats du Parti grandbasilois prenaient place, dont le chef Maurice Cantin, qui brigue la mairie pour une deuxième élection. Des candidats indépendants étaient aussi à l’écoute, entre autres Kim Méthot, qui se présente dans le district 4 face à Pascale Bouchard, du Parti grandbasilois. Cette dernière était aussi présente. L’une des deux femmes succédera au conseiller sortant Richard Pelletier.

Remerciements

Quelques citoyens ont profité de la tribune pour reconnaître le travail qui avait été accompli au cours des quatre dernières années. « Je tiens à vous offrir mes félicitations et remerciements pour les quatre années de votre mandat », a exprimé aux politiciens M. Bélanger, de la rue Principale, lors de la Parole aux Grandbasilois.

« Tous, nous avons apprécié votre travail et votre implication. Ce fut un privilège de travailler avec vous. » – Yves Lessard

De son côté, Robert Lapierre, de la rue des Fauvettes, s’est manifesté lors de la deuxième période de questions, à la fin, pour remercier également le conseil municipal. « Je me suis senti en sécurité avec vous aux commandes pendant la pandémie. »

Des élus se retirent

La campagne électorale entraînera son lot de changements au sein du conseil municipal. Il y aura au moins trois nouvelles personnes aux postes de conseillers. Parmi ces choix, la population votera pour de nouveaux représentants dans les districts 2, 4 et 6. Puisque respectivement, Line Marie Laurin, Richard Pelletier et Émile Henri ne reviennent pas, le maire, Yves Lessard, a profité de l’occasion pendant l’ordre du jour pour souligner le travail de ses collègues.

« Line Marie Laurin travaille avec rigueur. Elle est reconnue pour ses présentations claires et son souci du détail. Richard Pelletier a constamment fait avancer nos travaux. Il est plein de sagesse et travaille avec rigueur aussi. Émile Henri a su apporter un vent de jeunesse au conseil. Son projet de réfection du planchodrome a été réalisé. Tous, nous avons apprécié votre travail et votre implication. Ce fut un privilège de travailler avec vous », de mentionner M. Lessard.

Mot de la fin

Puis, à la toute fin de l’assemblée, le maire a offert l’occasion au trio de conseillers sortants d’y aller d’un mot de la fin. « Merci d’avoir voté pour moi. Dans mon cas, ce sont quatre années qui sont passées dans un claquement de doigts. Merci à mes collègues, qui sont devenus des amis. Il y a des gens compétents et très professionnels qui travaillent pour la Ville de Saint-Basile », souligne Émile Henri.

Richard Pelletier a enchaîné en évoquant qu’il s’agissait d’un privilège d’avoir occupé ce poste. « La politique municipale, c’est du travail. Il faut se rouler les manches, suivre ses dossiers. C’est un travail d’équipe. Ç’a été un privilège et un plaisir de vous côtoyer. En ce sens, c’est une richesse qui m’a été donnée depuis quatre ans. »

Il a reconnu l’audace des candidats qui se présentent dans la campagne, saluant leur geste en faveur d’une saine démocratie. Il a aussi noté que c’était possible de s’impliquer autrement au sein de sa municipalité. « Ce n’est pas tous les candidats qui gagneront leurs élections. Mais il y a d’autres façons de s’impliquer. Nous avons de beaux comités. Nos organismes communautaires sont aussi à la recherche de bénévoles. »

Enfin, Line Marie Laurin a remercié les résidants de son district, avant d’insister auprès des Grandbasilois pour qu’ils aillent voter le 7 novembre afin de jouer leur « rôle de bon citoyen ». Elle a ajouté : « Comme le dit l’adage, ‘’Seule, on va plus vite; ensemble, on va plus loin’’. Merci à mes confrères de travail. Nous sommes tous perfectionnistes, désolée si j’ai heurté certains d’entre vous lors de nos débats. Quand on fait de la politique, on néglige souvent famille et amis. Je salue mon conjoint. Derrière une petite femme, il y a un grand homme [son conjoint mesure 35 cm de plus qu’elle]. »

QUESTION AUX LECTEURS :

Quel bilan dressez-vous du conseil municipal de Saint-Basile-le-Grand des quatre dernières années?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires