Une bourse pour le gymnaste Nathan Yvars

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Une bourse pour le gymnaste Nathan Yvars
Le gymnaste Nathan Yvars. (Photo : courtoisie)

Dans le cadre du 12e Programme de bourses Beneva, 80 000 $ ont été décernés en bourses à 23 étudiants-athlètes, dont le gymnaste Nathan Yvars, de Sainte-Julie.

Nathan Yvars, qui pratique la gymnastique artistique, a reçu une bourse de 4000 $ pour soutien à la réussite scolaire et sportive. Il s’agit pour lui d’une première bourse octroyée par Beneva.

L’athlète est âgé de 19 ans. Il a été choisi pour représenter le Canada lors des premiers Championnats du monde juniors, en juin 2019. Il a aussi été cinquième au concours multiple individuel dans le cadre de la compétition Élite Canada, présentée en mode virtuel en mars dernier.

« Rêvant des Jeux olympiques, le gymnaste veut faire sa place au sein des équipes canadiennes. » – Fondation de l’athlète d’excellence du Québec

Nathan Yvars étudie en sciences de la nature au cégep Édouard-Montpetit. Sa biographie, fournie par la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec, le décrit ainsi : « Nathan s’intéresse beaucoup à la biologie. Il aimerait contribuer à faire avancer la science et mieux comprendre le monde qui l’entoure. Rêvant des Jeux olympiques, le gymnaste veut faire sa place au sein des équipes canadiennes et prendre part aux grandes compétitions internationales. »

Par ailleurs, en 2021, 16 lauréats voient leur soutien financier renouvelé par le Programme de bourses Beneva (anciennement La Capitale), tandis que 7 boursiers se sont joints à la grande famille de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) et de Beneva, née du regroupement de La Capitale et de SSQ Assurance. On parle d’une nouvelle entente de 200 000 $ sur deux ans, dont 80 000 $ remis en bourses annuellement.

Le président et chef de la direction de Beneva, Jean-François Chalifoux, de même que la directrice des communications et partenariats de la FAEQ, Annie Pelletier, ont pu s’entretenir avec les récipiendaires lors d’un événement virtuel diffusé sur les réseaux sociaux. Les heureux élus obtiennent des bourses individuelles de 2000 ou de 4000 $ dans l’une des catégories suivantes : soutien à la réussite scolaire et sportive, excellence scolaire, leadership ainsi que persévérance.

Le Programme de bourses La Capitale (maintenant le Programme de bourses Beneva) est un franc succès depuis ses débuts, en 2010, plusieurs lauréats s’étant illustrés sur la scène internationale. Parmi eux, on compte le champion olympique Samuel Girard (patinage de vitesse sur courte piste), les championnes mondiales Laurence Vincent-Lapointe (canoë-kayak de vitesse) et Cindy Ouellet (basketball en fauteuil roulant) ainsi que la vice-championne olympique Kim Boutin (patinage de vitesse sur courte piste). Les anciens boursiers de La Capitale/Beneva se distinguent aussi après leur carrière sportive. En ces temps de crise sanitaire, on peut saluer la réussite professionnelle de Marie-Ève Beauchemin-Nadeau (haltérophilie), Rémi Pelletier-Roy (cyclisme sur piste et sur route) et Marie-Claude Surprenant (vélo de montagne), tous trois devenus des médecins après avoir concilié sport de très haut niveau et études.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires