Une augmentation de 7,62 %

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Une augmentation de 7,62 %
(Photo : Archives)

Prévisions budgétaires 2019 à Saint-Basile-le-Grand

Les propriétaires grandbasilois verront leur avis d’imposition résidentiel augmenter en moyenne de 7,62 % en 2019, soit une hausse de 224,16 $. Le budget, de l’ordre de 26 035 560 $, a été adopté en séance extraordinaire par la Ville de Saint-Basile-le-Grand ce lundi 17 décembre.
Faut-il rappeler qu’il y a un an, ces mêmes citoyens ont conclu l’année 2017 en apprenant que leur avis d’imposition résidentiel allait être majoré de 5,95 %, soit une facture additionnelle de 165,28 $?
Dans un communiqué, la Ville apporte une explication à ce résultat : « Cette hausse de taxes s’avère nécessaire considérant la stagnation du rôle d’évaluation, les contraintes liées au développement imposées par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), les investissements majeurs en infrastructures et les contributions obligatoires que la Municipalité doit verser aux organismes régionaux (transport collectif, Régie intermunicipale de sécurité incendie et Régie intermunicipale de police). »

224,16 $
C’est la somme moyenne de la hausse de l’avis d’imposition des Grandbasilois.

La taxe foncière dans la catégorie des immeubles résiduels pour 2019 varie de 208,35 $. Notons aussi une hausse de 15,81 $ dans la tarification des matières résiduelles.
Les citoyens dont la valeur moyenne de la résidence est de 328 400 $ (en raison du rôle d’évaluation foncière 2019-2020-2021 déposé en octobre dernier) verront donc leur avis augmenter de 208,35 $, passant de 2 333,46 $ à 2 541,82 $. Cependant, tel ne sera pas le cas pour tous les propriétaires, puisque l’évaluation de plusieurs de ces résidences est inférieure à 328 400 $, alors que celle de quelques autres est supérieure.

Rôle d’évaluation

Dans un article publié le 14 novembre dans Les Versants, le dépôt du rôle d’évaluation prévoyait une hausse de taxes en raison de l’augmentation de la valeur du parc immobilier. Se basant sur la valeur marchande du 1er juillet 2017, les immeubles résidentiels ont connu une augmentation de leur valeur de 5 %. Par exemple, une résidence unifamiliale qui était établie à 312 750 $ en 2018 est passée à 328 400 $ en 2019, signifiant une hausse de 15 650 $.
Le budget 2019 adopté par la municipalité de Saint-Basile-le-Grand prévoit aussi un taux de taxation de base pour les immeubles résiduels de 0,7740 $ du 100 $ d’évaluation; un écart de 0,021 $ comparé au taux de taxation de base de 2018.

Coupes

Dans la préparation de ce budget, il a aussi été question de limiter au maximum les dépenses. Raison pour laquelle, en 2019, le nombre de spectacles des Dimanches sur le parvis sera réduit, la campagne de sensibilisation à propos des matières putrescibles sera repoussée ultérieurement et le Marché champêtre de Noël sera annulé, sauf le défilé du père Noël, qui sera conservé. « C’est à contrecœur que le conseil municipal a procédé au retrait de ces projets, et ce, dans l’optique de limiter une hausse de taxes supplémentaires », décrit-on dans le communiqué. Ainsi, la Ville peut se permettre de continuer son plan d’intervention et de mise à niveau des infrastructures, « nécessaire et incontournable dans le contexte actuel ».

Les revenus et les dépenses

Les revenus estimés par la Ville seront en hausse de 6,91 % (1 674 900 $) en 2019. Ceux-ci s’expliquent principalement par un surplus de 1 304 160 $ (+ 6,1 %) en taxes, ainsi qu’une hausse de 166 365 $ (+ 17,5 %) en services rendus.
En ce qui concerne les dépenses, la Municipalité prévoit une hausse de 958 355 $ (+ 4,41 %), attribuable notamment à des augmentations de 356 018 $ (+ 8 %) consacrées à la sécurité publique, de 165 312 $ (+ 3,6 %) au transport et de 138 704 $ (+ 3,6 %) à l’administration générale.

Programme triennal d’immobilisations

Le Programme d’immobilisations prévoit des dépenses de 18 164 000 $ pour 2019 (la Ville est éligible à des subventions de l’ordre de 7 941 000 $), de 7 020 000 $ pour 2020 et de 13 465 000 $ pour 2021, soit une somme totale de 38 649 000 $. En détaillant ces montants, on se rend compte qu’une majeure partie sera consacrée à la réfection des infrastructures.
Dans son Programme triennal d’immobilisations, la municipalité prévoit notamment, en 2019, la réfection de l’avenue du Mont-Bruno et de la rue Champagne (4 000 000 $), la construction du lien piétonnier cyclable Oka – Mont-Saint-Hilaire (4 700 000 $), le remplacement du système de réfrigération de l’aréna Jean-Rougeau (2 300 000 $), l’agrandissement de la mairie (4 500 000 $) de même que la mise aux normes du passage à niveau de la montée Robert (200 000 $). À noter qu’une certaine partie du coût de ces travaux est subventionnée.
Parmi les autres infrastructures, et toujours en 2019, Saint-Basile-le-Grand envisage aussi une somme de 600 000 $pour le stationnement de la mairie. Un montant de 100 000 $ est de plus prévu pour l’éclairage des terrains de soccer du parc du Ruisseau. La réfection du planchodrome (200 000 $), l’acquisition d’une surfaceuse à l’aréna (145 000 $) et le circuit de voitures téléguidées (60 000 $) font aussi partie des quelques projets prévus en 2019.
Lors de la prochaine année, l’administration affirme qu’elle fera face à différents défis, dont la poursuite de son plan annuel de réfection des infrastructures, l’amélioration, le maintien et la protection à long terme de l’état des infrastructures et la présentation d’une offre de services diversifiés. « La Ville devra également prendre en compte, dans la réalisation de ses actions, la faible évolution de la croissance du rôle d’évaluation ainsi que les contraintes de développement imposées par les organismes régionaux. »
« Malgré une hausse de taxes plus élevée que souhaité, le conseil municipal veut sensibiliser les citoyens aux réalités auxquelles ils ont dû faire face lors de l’amorce de l’étude budgétaire. En raison de l’affectation des excédents aux budgets des dernières années, de la création de la Régie intermunicipale de sécurité incendie, des charges supplémentaires provenant du transport en commun, de la réfection des infrastructures et de l’abolition de la taxe de secteur, entre autres, une hausse de l’avis d’imposition moyen de 12,97 % aurait été nécessaire pour s’acquitter de nos obligations », plaide-t-on du côté de l’administration.
Le budget 2019 peut être consulté au https://www.ville.saint-basile-le-grand.qc.ca/vie-citoyenne/finances/previsions-budgetaires/.
L’avis d’imposition sera acheminé aux citoyens dès la fin du mois de janvier 2019.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des