Un succès sur toute la ligne!

Un succès sur toute la ligne!

Le 6e Festival d’été de Beloeil

Le bilan du 6e Festival d’été de Beloeil, qui se déroulait du 22 au 26 juin derniers, est des plus positifs! Le Boogie Wonder Band, François Babin, Plume Latraverse, Rock Story, Marie-Mai et Rachid Badouri ont pris d’assaut la Scène Loto-Québec et ont soulevé la foule, grandissante jour après jour malgré la température sans cesse menaçante.

Au moment de mettre sous presse, Marc-André Bellemare, fondateur et producteur du festival, n’avait pas encore les chiffres des retombées de l’événement. « Ce que je sais à ce jour, c’est que nous ne prévoyons pas avoir de déficit, que la sixième édition a été un énorme succès et que le Festival d’été de Beloeil est là pour rester! Il a gagné en notoriété et en maturité. Il a fait son nom au Québec. Je peux d’ores et déjà annoncer qu’il reviendra l’an prochain, vers les mêmes dates », informe-t-il, très enthousiaste. À cet effet, M. Bellemare ajoute que son équipe et lui se mettront au travail dès la semaine prochaine.

La pluie a été le principal souci des organisateurs du festival. Il y a trois ans, la température avait eu raison du public et presque personne ne s’était pointé le bout du nez. « J’étais très stressé, mais nous avons été vraiment chanceux parce que les gens ont bien répondu et sont venus, même sous la pluie. Les commentaires que nous avons reçus nous ont enchantés », exprime M. Bellemare.

Une cuvée flamboyante

La cuvée 2011 des artistes a permis de réunir des clientèles bien différentes. Les baby-boomers ont particulièrement adoré le spectacle d’ouverture du festival, avec le Boogie Wonder Bang, en dansant sur la musique de leur jeunesse : le disco! Ils ont aussi été nombreux lors des représentations de Plume Latraverse, de Rock Story et du groupe BRAIN DAMAGE, qui a clôturé le festival par un hommage à Pink Floyd, dimanche soir.

Quant aux jeunes et aux familles, ils se sont rués en grand nombre pour François Babin, Marie-Mai et Rachid Badouri. Toujours aussi généreuse envers son public, Marie-Mai a soulevé les cris de joie et d’amour par sa proximité et sa disponibilité envers ses fans. À la surprise de tous, elle a interprété la chanson Tandem en duo avec Lulu Hughes, une artiste qu’elle admire depuis toujours.

Quoi dire de Rachid Badouri! Intègre par rapport à lui-même et à son personnage, il a fait délirer la foule qui l’a accueilli dimanche soir. En une heure de spectacle, il a présenté des extraits de son plus récent « one man show », Arrête ton cinéma!, et y est allé aussi avec quelques anecdotes de coulisses de galas. Véritablement hilarant!

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des