Un sapin pour remplacer une épinette

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Un sapin pour remplacer une épinette
Un sapin pour remplacer une épinette. (Photo : courtoisie)

Arborétum

Un citoyen de Saint-Basile-le-Grand, Serge Michel Rathle, a offert à la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville un arbre afin de remplacer l’épinette du lac du Village qui n’a pas survécu à son déplacement.

L’épinette qui avait été déplacée l’été dernier à cause de travaux sur la rue Montarville n’a pas survécu à la transplantation. La Ville de Saint-Bruno l’a abattue dans la semaine du 10 mai. Le choc du déménagement, passant du terrain de l’École De Montarville au site du lac du Village, n’aura pas été facile pour cet arbre de 30 ans.

En lisant cette histoire en juin dernier, le Grandbasilois Serge Michel Rathle a décidé, « en tant que fervent amoureux de la nature qui prône un sentiment d’amitié entre nos municipalités voisines », d’offrir un arbre à la Municipalité de Saint-Bruno-de-Montarville afin de remplacer l’épinette. « Ayant appris par le journal Les Versants il y a deux mois environ qu’un parc de Saint-Bruno-de-Montarville a perdu mortellement une épinette […], spontanément j’ai adressé un écrit à l’hôtel de ville de Saint-Bruno [pour offrir] une épinette en relève », explique le citoyen Serge Michel Rathle. Celui-ci a aussi été président fondateur de la Société d’horticulture et d’écologie de Longueuil.

Finalement, c’est un sapin (Abies) que la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville aura choisi pour remplacer l’épinette. Le conifère a été planté le 21 juillet dernier. L’arbre est situé dans l’arborétum, localisé à l’angle du boulevard Clairevue Ouest et de la rue Deslières. « Nous avons planté le sapin que vous nous avez si gentiment offert. Les usagers qui empruntent la piste cyclable pourront le voir croître aisément, bien en vue, dans cet espace public. Nous l’arroserons fréquemment afin qu’il atteigne sa pleine maturité », écrit la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville à l’adresse de Serge Michel Rathle.

« Nous vous remercions pour cette attention et vous félicitons pour votre apport au domaine de l’horticulture au sein de la Société d’horticulture et d’écologie de Longueuil, à titre de président fondateur », ajoute la Ville.

C’est la technicienne en horticulture, division parc et horticulture de la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville, Sylvie Cormier, qui s’est occupée de sélectionner l’arbre offert par le résidant de Saint-Basile-le-Grand.

Rappelons que l’épinette qui n’a pas survécu à son déplacement avait été plantée sur le terrain de l’École De Montarville en 1989 par l’enseignant Louis Émond et ses élèves de 6e année. Ce conifère a été transplanté le 13 juin 2019 dans une vaste opération qui avait attiré bien des curieux, dont les enfants de l’école. N’eut été de ce changement de site, l’épinette aurait été abattue dans le cadre des travaux de la rue Montarville. « Malgré tous les efforts, l’épinette, qui avait une valeur symbolique, n’a pas survécu, nous répondait en juin dernier la directrice des communications de Saint-Bruno-de-Montarville, Suzanne Le Blanc. Notre horticultrice nous a relaté que l’épinette n’avait pas repris. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires