Un roman d’Emmanuel Lauzon en version audio

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Un roman d’Emmanuel Lauzon en version audio
L'auteur Emmanuel Lauzon planche sur l’adaptation en livre audio de son roman Pou-Ah!. (Photo : courtoisie)

Pou-Ah!

En 2010, Emmanuel Lauzon entamait l’écriture de Pou-Ah!, son premier roman pour enfants. Dix ans plus tard, l’auteur planche sur l’adaptation en livre audio grâce à une subvention du Conseil des arts du Canada pour l’initiative Connexion création.

À l’époque, le journal Les Versants avait écrit à propos de Pou-Ah! qu’il s’agit « d’une histoire émouvante, remplie d’aventures et de rebondissements, où le jugement n’a pas sa place; une petite fable enrichissante ».

En entrevue téléphonique, Emmanuel Lauzon s’exprime sur cette opportunité d’adapter son roman en version audio : « Ça représente beaucoup pour moi, d’abord parce que c’est très différent de ce que je fais d’habitude. Mais aussi, ça me permet de me renouveler. En ce sens, ce travail est stimulant; c’est un défi de gestion. »

« Ce livre a été l’élément déclencheur de ma carrière d’auteur. Pou-Ah! est une œuvre qui m’a collé à la peau et qui me définit en tant qu’artiste. » – Emmanuel Lauzon

Travail de gestion

C’est qu’Emmanuel Lauzon enregistre la voix de cinq ou six personnages, dont Helmut, le petit garnement du conte, puis s’occupe de la narration. Il s’affaire aussi au montage, au bruitage et aux sons. Pour camper la voix de quelques autres personnages, des poux, des acariens et des puces, rappelons-le, l’artiste originaire de Saint-Bruno-de-Montarville a embauché deux comédiens. D’abord, pour le soulager dans la tâche, mais aussi parce que le montant de la subvention, 5000 $, lui permettait de verser des rémunérations, entre autres à une amie de théâtre et auteure, Chloé Varin. Puis l’écrivain s’est permis un rêve, celui d’approcher Ghislain Taschereau. « J’ai beaucoup d’admiration pour Ghislain Taschereau, entre autres pour tout ce qu’il a réalisé avec les Bleu poudre. Mais c’est aussi un auteur, un ami que je revois quand arrive la période des salons du livre et avec qui il m’arrive d’aller prendre un verre. Il a accepté ma demande, et c’est lui qui fait la voix de Jax, le héros de l’histoire. Pour moi, c’est un rêve qu’il soit du projet », raconte, ravi, Emmanuel Lauzon. Ce dernier a aussi confié la mission du mix final à un ingénieur de son professionnel.

Enfin, cette opportunité que lui offre le Conseil des arts du Canana est une « nouvelle visibilité, une autre manière d’être reconnu ».

Connexion création

L’initiative Connexion création appuie et amplifie cette nouvelle relation entre le public et les artistes du Canada. « Vous voulez partager vos créations en ligne?, propose sur son site le Conseil des arts du Canada. Si d’innombrables activités artistiques ont été annulées ou reportées en raison de la COVID-19, une multitude de créations ont aussi été diffusées en ligne auprès d’un public grandissant. Connexion création est une nouvelle initiative qui aide les artistes, les groupes et les organismes artistiques à orienter leurs œuvres vers le partage en ligne. Les artistes, groupes et organismes peuvent soit adapter des œuvres existantes, soit créer de nouvelles œuvres pour les diffuser de façon numérique au public canadien durant la pandémie de la COVID-19. »

« C’est un programme particulier spécial COVID qui a été mis en branle au début du confinement, explique le romancier. J’ai l’impression que cette initiative a été créée comme un incitatif pour les artistes à sauter dans le train de cette vague virtuelle. »

La subvention aura aussi permis à Emmanuel Lauzon d’acquérir l’équipement nécessaire pour adapter le bouquin en version audio (micro, processeur, fils…). « Mon bureau est maintenant aussi mon studio. » Puis, quand on lui pose la question, il répond qu’il n’exclut pas un jour d’adapter aussi la suite, Pou-Ah! Opération Sauve qui pou!. « Oui, j’aimerais vraiment ça! Si la première répond bien, c’est une carte que j’ai dans ma poche. »

Les projets financés seront hébergés sur un site web de CBC/Radio-Canada prévu à cet effet. De plus, CBC/Radio-Canada sélectionnera des projets qui seront mis en vedette dans au moins une de ses plateformes numériques.

Pou-Ah!, une œuvre en constante évolution

La genèse de Pou-Ah! remonte à 2004, alors qu’Emmanuel Lauzon avait couché sur le papier une pièce de théâtre de 24 pages, L’Assemblée annuelle des poux, dans laquelle il expliquait aux enfants le système politique. Puis avant d’être développé en court roman, Pou-Ah! était un projet pour la télévision. L’écrivain souhaitait le vendre en tant que dessin animé. Le concept n’a pas abouti et le Montarvillois d’origine en a façonné un roman de 144 pages illustré par Nicolas Lamy. Aujourd’hui, l’œuvre verra le jour en arrangement audio. Quand on lui fait remarquer que Pou-Ah! s’est développé dans le temps, le père de famille reconnaît que c’est une œuvre qui l’a suivi depuis ses débuts et qui, une décennie plus tard, lui permet d’élargir ses horizons professionnels. « Ce livre a été l’élément déclencheur de ma carrière d’auteur. Pou-Ah! est une œuvre qui m’a collé à la peau et qui me définit en tant qu’artiste. Les jeux de mots, les différents degrés de compréhension, les références astronomiques… Le livre audio me permet de pousser l’absurde, dont je raffole, encore plus loin. C’est une œuvre dont je suis toujours aussi fier. De m’y avoir replongé récemment me fait réaliser que je tenais quelque chose de très bien », conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires