Un rôle d’ambassadrice pour Roselyne Houde

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Un rôle d’ambassadrice pour Roselyne Houde
La joueuse de rugby Roselyne Houde. (Photo : courtoisie)

Roselyne Houde fait partie des joueuses sélectionnées par Rugby Québec pour représenter son sport en tant qu’ambassadrice. Le rôle de la jeune Montarvilloise est de promouvoir le programme Rookie Rugby dans la province.

Roselyne Houde évolue au sein du Club de rugby Montreal Irish, dont le terrain d’entraînement est situé à Sainte-Julie.

L’étudiante-athlète élite porte aussi les couleurs de la formation de rugby du cégep de Saint-Hyacinthe et de l’équipe du Québec de rugby à 7.

« Je suis très contente de faire partie du programme d’ambassadeur(rice) de Rugby Québec. Le rugby prend une place très importante dans ma vie. » – Roselyne Houde

D’après elle, le rugby est une discipline gratifiante pour les enfants car ils apprennent à travailler en équipe. « Pour réussir au rugby, il faut que tous les joueurs prennent part à l’action. Sur le terrain, tout le monde est important; c’est un sport inclusif. Quoi de mieux que de marquer un essai avec l’aide de tous ses coéquipiers! », lance-t-elle dans sa présentation en tant qu’ambassadrice.

À peine revenue d’un camp d’entraînement dans la région de Québec, Roselyne Houde a répondu aux questions du journal Les Versants.

Les Versants : Qu’est-ce que ça représente pour vous, ce rôle d’ambassadrice pour votre sport?

Roselyne Houde : « Je suis très contente de faire partie du programme d’ambassadeur(rice) de Rugby Québec. Le rugby prend une place très importante dans ma vie et ce rôle souligne mon engagement dans cet organisme sportif. »

Pourquoi avez-vous été choisie pour ce rôle?

« Je crois que j’ai été choisie ambassadrice par ma présence sur les réseaux sociaux et dans les événements de Rugby Québec en tant qu’athlète et animatrice. Depuis quelques années, je participe à plusieurs activités qui aident à promouvoir le rugby au Québec. Je crois donc que ce statut souligne mon engagement dans cette association. »

Qu’est-ce que le Rookie Rugby?

« Le Rookie Rugby est un programme d’initiation de rugby pour les enfants. Les intervenants de ce programme se promènent dans les écoles et les camps de jour dans le but de faire découvrir ce sport aux plus jeunes. L’objectif est de faire connaître le rugby au plus grand nombre de personnes possible pour assurer une relève, mais aussi le développement du rugby au Québec. Ultérieurement, nous souhaitons que ces jeunes s’inscrivent dans les clubs de rugby de leur école ou de leur région. »

De quelles autres façons vous impliquez-vous pour le développement du rugby au Québec?

« Je fais aussi partie du programme de mentorat de Rugby Québec. Depuis quelques mois environ, je suis jumelée à des mentors qui me donnent des conseils sur mon approche lors des initiations. Ils me guident pour mes futures interventions. Au mois de mai, j’ai participé à plusieurs animations dans des écoles primaires avec la caravane multisports de Laval. Je suis également assistante aux communications pour le Club de rugby Montreal Irish. »

Comment êtes-vous tombée en amour avec ce sport?

«Tout d’abord, je crois que les valeurs du rugby m’ont vraiment accrochée. La passion, la solidarité, le respect sont présents autant avec tes coéquipières que sur le terrain lors des parties. C’est un sport aussi très inclusif parce que tous les joueurs sont importants sur le jeu. Il faut absolument jouer en équipe pour performer. Je trouve que ce sont ces aspects qui m’ont fait tomber en amour avec ce sport. »

Ce camp d’entraînement auquel vous avez participé la semaine dernière… qu’est-ce que c’est et que retenez-vous de cette expérience?

« Je reviens tout juste d’une semaine au camp Notre-Dame Rugby féminin 2021. C’était un camp dans la région de Québec qui voulait promouvoir le programme sport-études qui ouvre cet automne au cégep Notre-Dame. C’était la première édition d’un camp de ce genre et je peux dire que c’était une réussite. Nous étions une trentaine de joueuses, âgées entre 12 et 20 ans, et nous nous faisions entraîner par des joueuses de l’équipe canadienne de rugby à 15. C’était une expérience incroyable et unique. J’ai énormément appris durant ces cinq jours! »

Comment s’annonce votre été sportivement parlant?

« Avec le retour progressif des sports au Québec, on pourra recommencer à faire des parties de rugby dans nos clubs. Nous n’avons malheureusement pas encore droit au plaquage dans les matchs. Par contre, dans les prochaines semaines, je jouerai dans une ligue de rugby à 10 sans contact avec le Montreal Irish. J’ai très hâte de participer à quelques tournois après un an et demi d’arrêt. Je crois que ce sera très intéressant! »

Roselyne Houde pratique le patinage artistique depuis l’âge de 3 ans. Une discipline qui lui a permis de se développer en tant qu’athlète. Active, c’est sa passion pour les sports qui l’a amenée à découvrir le rugby lors de son arrivée à la Polybel, l’école secondaire de Beloeil. « Je suis tombée en amour avec ce sport et c’est pourquoi je m’implique pour le développement du rugby au Québec. J’anime plusieurs initiations auprès des jeunes dans les camps de jour et dans les écoles pour transmettre ma passion et pour faire découvrir ce merveilleux sport », dit-elle.

Rappelons que Roselyne Houde s’est distinguée par son engagement scolaire en 2020. La jeune rouquine de Saint-Bruno-de-Montarville s’est vu décerner la Médaille académique du Gouverneur général du Canada en novembre dernier, alors qu’au printemps, elle a été décorée de la Médaille du Lieutenant-gouverneur du Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires