Un rôle clé pour les organismes

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Un rôle clé pour les organismes
Pour les organismes de la région, le journal local demeure un outil essentiel, une nécessité, une vitrine, une source d’informations... (Photo : archives)

Semaine nationale des journaux

« En tant qu’organisme, pourquoi avez-vous besoin d’un média local en temps de crise comme la COVID-19? » C’est la question que notre rédaction a posée à plusieurs organismes de la région dans le cadre de la Semaine nationale des journaux. La réponse de plusieurs d’entre eux, ici. 

Carmen Lacombe, club de la Gerbe dorée

« Pour la Gerbe dorée, club FADOQ de Saint-Basile-le-Grand pour les aînés de 50 ans et plus, le journal est important, car il est le vecteur de communication entre le club et 60 % de nos membres qui n’ont pas de courriel. Avant la pandémie, j’envoyais les annonces des activités du club de la Gerbe dorée chaque semaine au journal et les gens pouvaient être au courant des activités et des événements. Pendant la pandémie, comme les activités ont été suspendues, nos demandes de messages l’ont été également. Depuis la fin août, nous avons recommencé à envoyer des messages pour quelques activités en manque de participants. Nous vous remercions, car des personnes se sont ajoutées à nos groupes restreints. »

Martin Renaud, MDJ La Butte

« La Butte s’est mise en mode (sic) maison de jeunes virtuelle durant près de quatre mois. Bien que les jeunes aient été joints sur un groupe privé de Facebook, le journal Les Versants a toujours collaboré à la diffusion de nos messages visant à joindre les parents, les membres et les citoyens pour les tenir informés de notre situation et de nos actions. Que ce soit pour annoncer, aviser, renseigner ou même divertir, les médias locaux ont un rôle important, surtout en situation de crise. Les gens sont inquiets et ont aussi besoin de savoir les derniers développements des sujets d’actualité de leur communauté. »

Diane Aubin, club de l’Âge d’or de Saint-Bruno

« Surtout en ce temps de pandémie, le journal local est une nécessité pour joindre les membres de notre organisme ainsi que l’ensemble de la population. Le journal sous forme “papier” est toujours apprécié par les aînés, qui sont souvent pris entre quatre murs et ne peuvent pas sortir. Beaucoup d’aînés ne connaissent pas la nouvelle technologie. Pour eux, ce journal est d’une grande importance. Il procure un sentiment d’appartenance aux personnes seules, leur donnant la possibilité de garder contact avec la communauté qui est la nôtre. Le journal local est un média plus que fiable, se rendant disponible à sa population en lui communiquant l’actualité de tous les organismes et les événements dans la communauté. Un gros merci et félicitations à toute l’équipe de rendre ce journal très intéressant à lire. »

Nathalie Chagnon, CAB Les P’tits bonheurs

« En période de pandémie, le journal nous permet de demeurer informé localement au niveau (sic) des décisions importantes dans notre ville, des services offerts et des offres qui sont utiles en cas de besoin. Il est important comme citoyen de se tenir informé de ce qui se fait au niveau social, politique, communautaire, implication citoyenne… Tout comme l’achat local, l’information locale demeure essentielle afin de donner vie à notre communauté et de soutenir les travailleurs du milieu. Les médias locaux sont très importants pour le rayonnement des organismes communautaires comme le Centre d’action bénévole Les P’tits bonheurs. Les médias nous permettent d’avoir un lien direct avec la communauté. En temps de pandémie, le journal nous permet de joindre ceux qui n’ont pas accès au monde virtuel pour être informés des services offerts. De plus, notre centre veut être au courant des projets de la communauté durant la COVID et post-COVID et voir comment notre organisme, par sa mission de soutien à la communauté, peut contribuer de façon directe ou indirecte aux initiatives citoyennes, communautaires et municipales. »

Gisèle Prévost, Minta

« Pour la pertinence des médias locaux en tout temps, et plus encore en temps de pandémie. Minta avait planifié de nombreux événements grand public afin de souligner son 50e anniversaire de fondation. Nous avions annoncé ces événements dont le contenu a été diffusé par Les Versants et le Journal de Saint-Bruno. Pandémie oblige, la très grande majorité des événements dont la Marche annuelle, l’exposition de photos, le repas des Retrouvailles ont été remis sine die. Sans le journal local, comment renseigner les citoyens de l’annulation de ces activités? Fort heureusement, nous sommes demeurés présents médiatiquement grâce à la parution de clins d’œil réguliers du souriant ânon Minta et ses courts messages. La couverture, par Les Versants et le Journal de Saint-Bruno, du dévoilement de l’œuvre d’art Minta, le 14 septembre dernier, par la ministre de la Culture et des Communications fut exceptionnelle, tout comme la publication de l’histoire de Minta, une pièce d’archives. Toutes les facettes de ces projets exceptionnels ont été mises en valeur par nos journaux. L’impact se mesure par un flux croissant du nombre de nouveaux donateurs, ce qui assure la poursuite de l’activité de financement de projets humanitaires. Seuls, nous, les bénévoles membres du comité, n’aurions pas vaincu tous les obstacles que la COVID-19 a mis sur notre parcours. Il est important de suivre les directives concernant la COVID-19 et le journal local nous en informe. Merci à toute l’équipe de nos journaux locaux et aux commanditaires qui ont permis que le 50e anniversaire soit souligné avec éclat. Souhaitons que notre appel à de nouvelles ressources bénévoles soit également entendu. Il va sans dire qu’un média local est précieux dans une communauté et qu’il aide grandement à faire connaître les organismes. »

Benoît Poissant, Association de Basketball de Saint-Bruno

« Le journal offre toujours une vitrine intéressante aux organismes sportifs tels que l’Association de basketball de Saint-Bruno (ABSB). Avec la pandémie, la reprise du sport amateur au Québec varie d’un sport à l’autre et s’opère selon les mesures sanitaires recommandées par la santé publique afin de limiter la propagation de la COVID-19. Le basketball n’y fait pas exception et c’est pourquoi le journal local nous aide à communiquer et à rassurer la population. Aussi, le journal fait une grande place aux organismes œuvrant bénévolement. L’ABSB est fière de dire que c’est grâce à une équipe de bénévoles dévoués que le basketball est toujours en aussi bonne santé dans notre municipalité. Cette année soulignera notre 50e anniversaire dans la vie communautaire de Saint-Bruno et nous accueillerons 7 équipes dans le programme compétitif en plus de 100 joueurs et joueuses dans le programme récréatif. Le journal a toujours été présent à nos côtés, notamment dans les moments difficiles, où l’information revêt un caractère essentiel pour le maintien des activités de façon sécuritaire. »

Hélène Bérubé, MDJ saint-Bruno

« Les médias locaux nous permettent de joindre et d’informer la population sur les modifications et les adaptations de nos services à la jeunesse. Les médias locaux nous informent sur la situation de la crise et sur la réalité actuelle à Saint-Bruno. De plus, ils nous tiennent informés sur les différents faits et événements de notre municipalité. Toute l’équipe du journal Les Versants est un de nos partenaires qui apportent leur appui à la Maison des jeunes, et c’est un privilège que nous apprécions. »

Réal Scalabrini, Société d’horticulture et d’écologie de Saint-Bruno

« L’importance d’un journal local… En temps normal et encore plus en temps de pandémie ou de crise, un journal local est d’une grande importance pour un organisme comme la SHESB. Ses journalistes sont au fait de la situation locale et connaissent la très grande majorité des intervenants du milieu. Ce faisant, il devient assez facile de collaborer avec eux pour diffuser de l’information et pour promouvoir un certain nombre d’évènements auprès de la population locale et des environs. Cette collaboration devient encore plus importante en temps de confinement puisque le journal local est distribué hebdomadairement, assurant ainsi un lien entre la population et les organismes locaux. D’un point de vue personnel, le journal local est une source d’information fiable sur ce qui se passe chez nous. »

Richard Pelletier, Société d’histoire de Saint-Basile-le-Grand

« À l’image de l’ensemble de la société, les organismes communautaires comme la Société d’histoire de Saint-Basile-le-Grand ont dû mettre la majeure partie de leurs activités sur pause. Quand la santé publique nous demande d’ »éviter les contacts sociaux », comment prendre des nouvelles de notre milieu? Le journal local maintient ce contact. Il rassemble toute l’information qui nous touche, en provenance des autorités locales, des autres organismes, de nos artistes… Le journal local nous permet aussi de communiquer à l’ensemble de nos concitoyens. Il franchit la porte de tous les foyers, ce qui est autrement difficile ces jours-ci. On ne dira jamais assez combien essentiel est notre journal local et toute la reconnaissance des gens du milieu pour le travail remarquable qui s’y fait. Ensemble, travaillons à le faire vivre encore très longtemps. »

Suzon Huet, CFQ Saint-Basile-le-Grand

« Plusieurs d’entres-nous ont été confinés à la maison, vous nous avez ainsi permis de suivre chaque semaine ce qui se vivait dans notre communauté. Nous avons senti, à travers vos reportages, qu’il y avait une solidarité dans la population et que nous étions tous dans le même bateau. Le journal local est un moyen essentiel pour mettre en lumière l’implication bénévole des différents organismes communautaires et de faire connaitre leur importance auprès de la population locale. Que ce soit la fabrication de masques de protection pour les employés de la Ville, de brassards d’identification pour les écoliers et des articles pour les démunis ou les femmes victimes de violence et leurs enfants, nous travaillons dans l’ombre la majorité du temps. Vous n’avez pas hésité à montrer que l’implication bénévole de l’une d’entres-nous pouvait faire la différence (8 avril 2020). »

Jimmy Levesque, Association de baseball de Saint-Basile-le-Grand

« Pour l’organisation de baseball de Saint-Basile-le-Grand, le journal a évidemment fait une différence au printemps lors des inscriptions. Nous avons pu communiquer les informations importantes sur notre sport en cette période de pandémie. Il y a effectivement les médias sociaux qui nous aident à rejoindre beaucoup de personnes, mais le journal reste un média important pour rejoindre une partie de la communauté. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires