Lumière DEL à Saint-Bruno : un remplacement progressif sur trois ans

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Lumière DEL à Saint-Bruno : un remplacement progressif sur trois ans
Saint-Bruno-de-Montarville compte sur son territoire 3075 luminaires de type cobra qui seront remplacés sur trois ans. (Photo : courtoisie)

Dès la semaine prochaine, la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville remplacera les luminaires de type cobra dans la ville par des DEL de 3000 kelvins (K).

Le but principal des lumières DEL (diodes électroluminescentes) est de fournir « un éclairage public à la fine pointe de la technologie, écologique et plus rentable. Ce nouvel éclairage augmentera également la sécurité de tous en illuminant mieux les trottoirs, les intersections et la chaussée, mais moins les résidences », explique la Municipalité.

Les luminaires DEL devraient, selon la Ville, diminuer les zones sombres entre les lampadaires. « L’éclairage sera dirigé vers le sol et permettra de contrer la pollution lumineuse », précise le maire de Saint-Bruno, Martin Murray.

État actuel

En 2019, on retrouve sur le territoire de la ville 3075 luminaires de type cobra, les lumières actuelles qui seront remplacées. Jugées trop polluantes en termes de luminosité, elles sont aussi plus énergivores et doivent être remplacées plus régulièrement que les lumières DEL. Les remplacer permet aux municipalités de faire des économies non négligeables en électricité et en maintenance.

« Il y avait aussi des lumières à 3000 K, il me semble. Les résidants vivant à proximité pendant la période d’essai ont été consultés et personne ne s’est plaint du nouvel éclairage. » – Martin Murray

Les travaux

Les travaux dureront trois ans pour respecter, dans la mesure du possible, le cycle de vie des ampoules déjà présentes, qui seront recyclées adéquatement. La quantité de luminaires ne sera pas augmentée. De plus, chaque luminaire sera optimisé en fonction du type de rue et de sa location. Le projet coûtera environ 600 000 $.

Avantages économiques et environnementaux

La modernisation du système d’éclairage permettra à la Ville d’économiser environ 100 000 $ par année.

Les coûts de consommation seront diminués de 50 % et les coûts d’entretien diminueront de 25 000 $ par année. Il y aura un retour d’investissement d’ici six ou sept ans. De plus, le recyclage du métal apportera un revenu supplémentaire à la Ville.

Les ampoules DEL ont une durée de vie jusqu’à cinq fois plus longue que les luminaires actuels et consomment beaucoup moins d’énergie. Les nouveaux luminaires auront une durée de vie de 25 ans au lieu d’environ cinq ans.

L’initiative de la Ville s’inscrit dans la Vision 2035 et le concept de collectivité viable autour desquels Saint-Bruno axe son développement pour des quartiers de qualité, des milieux naturels intégrés, des milieux agricoles protégés et des activités agroalimentaires de proximité, des milieux économiques attractifs, des milieux communautaires et de loisirs dynamiques et des services favorisant la mobilité durable.

Un projet pilote concluant

En mars 2017, un projet pilote a équipé les rues résidentielles de Châteauguay (11 lampadaires) et de Montpellier (16 lampadaires) de lumières DEL. Les lampes installées sur ces deux rues ont produit un éclairage pouvant varier entre 2300 K et 2700 K. « Il y avait aussi des lumières à 3000 K, il me semble. Les résidants vivant à proximité pendant la période d’essai ont été consultés et personne ne s’est plaint du nouvel éclairage », indique le maire, qui a jugé le test concluant.

Lors de l’installation des stèles de panneaux électroniques sur le territoire de Saint-Bruno, un éclairage au DEL 3000 K a été aménagé sur un tronçon du boulevard Seigneurial, soit entre la route 116 et la rue De Chambly. Un petit tronçon de la rue Parent, près de la montée Montarville, a également été converti au DEL 3000 K. Ces changements étaient requis dans le cadre des travaux d’alimentation électrique des panneaux. D’autre part, et toujours à titre d’essai, des lampadaires au DEL 4000 K ont été installés il y a quelques années sur le boulevard Clairevue, à l’intersection de la rue Deslières, à proximité de la sculpture de l’artiste Linda Covit. La Ville n’utilisera désormais que du 3000 K.

La lumière bleue

Les effets des lumières DEL ont fait l’objet de plusieurs études et d’autres sont en cours. La limite, haute en termes de luminosité, a été fixée à 3000 K par la Toronto Public Health. Plus récemment, l’agence publique française responsable de la sécurité sanitaire (ANSES) a émis une série de recommandations afin de limiter l’exposition de la population à la lumière riche en bleu. L’agence rappelle l’importance de privilégier des éclairages domestiques de type « blanc chaud », une température de couleur inférieure à 3000 K.

Le problème des ampoules DEL, c’est qu’elles produisent de la lumière bleue ayant pour effet d’inhiber la sécrétion chez l’humain de la mélatonine, favorable au sommeil. Ainsi, selon plusieurs études, y être exposé trop longtemps la nuit peut entraîner des troubles du sommeil et impliquer des problèmes de santé.

Les écrans d’ordinateur équipés de lumière DEL sont déconseillés avant le sommeil, surtout pour les enfants, qui ont un œil qui filtre moins bien la lumière bleue.

Le maire fait une différence entre les lumières DEL à la maison et celles dans les rues. « Nous restons attentifs aux études qui sont faites sur le sujet. Mais il faut faire attention entre la lumière que l’on utilise chez soi et dans les rues. On ne passe pas la nuit en dessous des lampadaires. L’éclairage entre 1800 et 3000 K semble avoir les mêmes effets. Si d’autres études disent le contraire, alors on m’a indiqué qu’il était toujours possible d’y mettre des filtres. »

Quant aux filtres, l’ANSES met en garde les utilisateurs contre l’efficacité très variable des filtres pour écrans et autres verres de lunettes « antilumière bleue ».

Les autres municipalités

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) plébiscite sur son site l’utilisation de l’éclairage au DEL par les municipalités qui ont adhéré à un programme d’achat groupé organisé par l’UMQ. Elle signale, sur un site qu’elle dit tenir à jour en temps réel (https://lumieresurlequebec.ca/), les municipalités qui ont choisi de passer à l’éclairage au DEL. C’est ainsi que l’UMQ peut indiquer qu’aujourd’hui, les lampadaires équipés de lumière DEL permettent une économie d’énergie totale au Québec de 7 604 128 $ par an. Cependant, la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville, qui n’a pas adhéré au programme d’achat groupé de l’UMQ, n’apparaît pas dans la liste des municipalités qui ont commencé à s’éclairer au DEL. Par contre, Saint-Basile-le-Grand y figure.

Saint-Basile-le-Grand

Saint-Basile a décidé d’aller de l’avant dans ces nouvelles installations plus vite que Saint-Bruno. En 2018, la Ville a entamé les démarches afin de moderniser son système d’éclairage de rues en effectuant le remplacement des luminaires de type cobra munis d’ampoules à haute pression sodium (HPS) et aux halogénures métalliques (MH) par de nouveaux luminaires aux DEL de 3000 K.

En 2018, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) a lancé, en partenariat avec l’entreprise de services éconergétiques Énergère, un programme offrant aux villes et aux municipalités du Québec un tarif d’achat regroupé pour moderniser les réseaux d’éclairage public. La Ville de Saint-Basile-le-Grand figure parmi les premières villes du Québec à adhérer à ce programme.

Les travaux ont débuté le 27 février 2019. En tout, 647 luminaires ont été remplacés avec des ampoules DEL, réduisant les coûts de consommation en électricité de 35 %. De plus, puisque les luminaires DEL durent cinq fois plus longtemps que les ampoules actuellement utilisées, la Ville prévoit une diminution de 55 % des frais d’entretien, pour une économie totale (entretien et énergie) estimée à 50 000 $ par année.

DEL

Une lampe DEL, ou diode électroluminescente, est un dispositif à semi-conducteur (diode) qui permet la transformation d’un courant électrique en rayonnement lumineux. Source : Hydro-Québec.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des