Un rallye à Saint-Bruno

Un rallye à Saint-Bruno

Plus de 60 personnes ont pris part au rallye.

Crédit photo : Courtoisie

Projet scolaire d’Arnaud Chamberland

Plus de 60 personnes ont pris part au rallye d’Arnaud Chamberland, organisé le 24 novembre dans le village de Saint-Bruno-de-Montarville. Une somme de 731,95 $ sera remise à Dystrophie musculaire Canada.

Un total de 17 équipes se sont inscrites à l’événement d’Arnaud Chamberland, soit quelque 65 concurrents. « J’ai pensé un peu trop haut en me fixant un objectif de 100 participants », observe le jeune homme, contacté par Les Versants, quelques heures avant la tenue du rallye.

Donner à Dystrophie musculaire Canada

L’étudiant de l’École d’éducation internationale de McMasterville a choisi de distribuer les fonds récoltés lors de son rallye à la Fondation Dystrophie musculaire Canada. Un ami d’enfance côtoyé lors de leurs études à l’École primaire Albert-Schweitzer est atteint de cette maladie. Le jeune en question poursuit également son parcours scolaire à McMasterville. « Je suis rendu à 540 $ pour Dystrophie musculaire Canada et j’espère en ramasser plus si d’autres équipes se joignent au rallye en cours de route », mentionnait Arnaud la veille. Finalement, c’est un montant de près de 732 $ qui sera offert à la Fondation. Le jeune homme avait au départ un objectif de 500 $.

Le Montarvillois planche sur son rallye depuis quelques mois déjà, afin de compléter un projet personnel dans le cadre du programme international de l’École d’éducation internationale. « C’est un beau projet, qui m’a demandé beaucoup de travail, mais je suis content du résultat! »

Il souhaite que parmi les participants, certains en aient appris un peu plus sur la municipalité de Saint-Bruno-de-Montarville et son histoire.

Utiliser l’histoire pour concevoir un rallye

C’est le professeur d’histoire Raymond Bédard qui est superviseur du projet d’Arnaud. Celui-ci qualifiait le rallye de l’étudiant de « projet intéressant, quoiqu’un peu ambitieux pour le court temps disponible entre la conception et la réalisation de son événement ». Enseignant depuis 37 ans et natif de Saint-Bruno, M. Bédard a été en mesure de donner à Arnaud des informations historiques susceptibles d’être utilisées pour la rédaction du questionnaire. Quelques heures avant la tenue du rallye, Raymond Bédard a mentionné au journal :« Arnaud a effectué un beau travail et il est très enthousiaste à propos de son événement. Son projet promet d’être très intéressant! »

Le rallye se déroulait dans le quadrilatère formé du Tim Hortons au coin de Clairevue et Roberval, du Markina au coin de Clairevue et Montarville, de la piscine Roberval, de même que du secteur église de Saint-Bruno/lac du Village/parc du Ruisseau. « J’ai toujours habité à Saint-Bruno. Mais je me suis demandé d’où je venais. Bien que j’aime la municipalité, je la connais peu. Avec la recherche que j’ai dû entreprendre pour organiser mon rallye, j’ai beaucoup appris. » Le projet scolaire, d’envergure, que les étudiants doivent remettre pour terminer leur 5e secondaire, consiste en une réalisation personnelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des