Un PTI record de 71 M$

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Un PTI record de 71 M$
Un PTI de 71 M$ pour Saint-Basile. (Photo : (Photo : archives))

Le conseil municipal de Saint-Basile-le-Grand a adopté, le 12 décembre dernier, un Programme triennal d’immobilisations de près de 71 millions de dollars pour les années 2023, 2024 et 2025. 

Il s’agit d’un Programme triennal d’immobilisations (PTI) record si l’on compare avec les documents semblables des 10 dernières années.  

Le PTI 2023-2025, d’un montant de 70 972 000 $, a été adopté en assemblée extraordinaire. Une hausse de plus de 25 M$ par rapport au PTI précédent. « Il faut faire attention puisque plus la prévision est loin, moins le chiffre est précis. Cela demeure des intentions à revalider », explique le directeur général de Saint-Basile, Jean-Marie Beaupré.

Il faut savoir que le PTI, bien qu’il soit adopté en même temps que les prévisions budgétaires de l’année à venir, n’affecte pas le budget et l’avis d’imposition des citoyens. Peu importe sa somme globale. 

Rappelons que les Grandbasilois propriétaires de résidences unifamiliales verront leur avis d’imposition augmenter en moyenne de 7,5 % pour 2023. Soit la plus forte augmentation depuis 2019 (7,62 %).  

Un PTI axé sur les infrastructures

Concernant le PTI, une majeure partie des dépenses sera consacrée à la réfection des infrastructures. Le conseil municipal poursuit la réalisation de son plan de mise à niveau des infrastructures. Au cours de cette période, de 2023 à 2025, la Ville prévoit obtenir plus de 20,7 M$ en subventions. 

Pour l’année 2023 uniquement, le PTI annonce la réalisation de différents projets pour un total de 17 M$, dont 14,8 M$ consacrés à la réfection des infrastructures. En 2018, Saint-Basile s’est doté d’un Plan d’intervention en infrastructures.  

Parmi les travaux de 2023, la réfection de la rue des Saules, d’une partie de la rue des Cèdres et de la rue du Parc (entre Saint-Louis et des Saules), de même que la reconstruction des infrastructures et travaux divers dans le parc de la Seigneurie sont planifiées. D’ailleurs, le conseil municipal a présenté un avis de motion pour un règlement autorisant une dépense et un emprunt de 9 700 000 $ pour des travaux dans le secteur des Arbres (phase 1). « Le projet le plus important de l’année », a admis l’élu Martin Leprohon en assemblée.  

Autres travaux pour 2023

Au sein des autres investissements inscrits au document en 2023, une somme de 2 M$ est prévue à la gestion des débordements – poste de pompage Alvares et bassin de rétention des Ormes. La mise à niveau de la station d’épuration de la Régie d’assainissement (prétraitement et système de déphosphatation) est estimée à plus d’un million de dollars. Enfin, un montant de 900 000 $ prévoit le pavage palliatif de la rue Principale, entre montée Robert et boul. du Millénaire.

La rénovation du bâtiment de la future Maison de la culture (le bar Le Huard que la Ville a acquis pour 900 000 $) est inscrite au coût de 700 000 $. Enfin, l’aménagement du parc canin au parc des Cheminots, une promesse électorale depuis 2017, s’élève à 175 000 $. Un coût qui ne cesse d’augmenter; le PTI 2018-2020 annonçait ce projet à 65 000 $. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires