Un premier concert numérique

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Un premier concert numérique
Le chef de l’OSDL et violoniste de renommée internationale, Alexandre Da Costa. (Photo : courtoisie)

35e saison de l’Orchestre symphonique de Longueuil

Annoncée à la fin du mois de septembre, la programmation 2020-2021 de l’Orchestre symphonique de Longueuil s’amorcera en version numérique en raison de la décision du gouvernement du Québec de fermer les salles de spectacles et les lieux de culte en date du 1er octobre. Le concert Mémoire collective, premier rendez-vous de cette 35e saison, sera offert en ligne du 29 octobre au 11 novembre.

À la suite de l’annonce gouvernementale, les concerts de l’Orchestre symphonique de Longueuil (OSDL) des 22 et 23 octobre, prévus d’abord à la Cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue, à Longueuil, ne pourront pas avoir lieu sur place. La santé publique a demandé la fermeture de certains endroits, au moins jusqu’au 28 octobre. L’événement sera plutôt en ligne, à compter du 29 octobre.

« Cette décision, ça ne nous ressemble pas en tant que peuple québécois. » – Alexandre Da Costa

Incompréhension

Pour le chef de l’OSDL, Alexandre Da Costa, les recommandations du gouvernement du Québec sont un non-sens. En entrevue avec Les Versants, il évoque aussi de l’incompréhension. « On ne comprend pas cette annonce de la santé publique. On a fait tous nos devoirs pour assurer la sécurité du public et de nos membres », dit-il, avant de reconnaître qu’il faut maintenant demeurer résilient, garder le sourire et trouver des façons, pour les artistes, de se faire entendre.

Le violoniste de réputation internationale poursuit, cette fois à propos de l’aide financière accordée par le gouvernement. « Il y a des efforts de la part du gouvernement pour soutenir le milieu culturel et les institutions, mais pas les artistes ni les créateurs », déplore Alexandre Da Costa, qui rappelle que la musique et les arts sont des services essentiels.

Répercussions

Selon lui, le « lockdown du milieu culturel aura des répercussions énormes ». Il commente à nouveau la mise sur pause de la culture : « C’est quoi, la priorité de la société au Québec?, se demande-t-il, avant de poursuivre. La culture dicte l’architecture, le parler, le manger, le boire d’une structure sociétale. Cette décision, ça ne nous ressemble pas en tant que peuple québécois. »

Mémoire collective, le spectacle en version vidéo numérique, se veut un hommage aux grands auteurs et compositeurs du Québec et de la francophonie. Parmi les auteurs dont les œuvres ont été symphonisées, mentionnons Robert Charlebois, Gilles Vigneault, Claude Dubois, Ginette Reno, Charles Aznavour, Édith Piaf, Céline Dion, Luc Plamondon, Jacques Brel.

Ce concert fera vivre le Québec de l’été 2020 tel que maestro Alexandre Da Costa l’a vécu avec ses musiciens lors de la tournée Balcons symphoniques – Mémoire collective. De Gatineau à Gaspé, ce sont quelque 60 prestations qui auront été offertes depuis le 12 avril dernier afin d’offrir un peu de soleil dans la vie des aînés en résidences et en CHSLD. Le projet, initié par le chef de l’OSDL, Alexandre Da Costa, dans le but d’apaiser la population en ces temps de pandémie, a connu un franc succès. De cette tournée estivale, M. Da Costa parle de thérapie musicale, d’effet direct sur les résidents. « La musique est essentielle au même titre que les médicaments. »

Tout don de 20 $ ou plus permettra d’avoir un accès d’une semaine au spectacle virtuel Mémoire collective. « La situation actuelle n’est pas facile pour personne. Nos aînés, nos anges gardiens, les artistes, les malades doivent garder le moral. Ce concert leur est dédié », de souligner l’OSDL. Pour plus de détails et le reste de la programmation 2020-2021, visitez le site Internet www.osdl.ca.

« Pour cette seconde saison à la barre de l’orchestre, je suis impatient et très heureux de présenter avec les musiciens une programmation qui répond à un besoin essentiel tout en respectant les mesures en place pour la sécurité de tous. Nous voulons offrir de véritables moments de réconfort et d’apaisement dans les circonstances actuelles. Cette saison sera des plus particulières, mais elle n’en sera pas moins magnifique », de confier Alexandre Da Costa.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires