Un modèle d’admiration

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Un modèle d’admiration
La jeune Gabrielle Frappier signe le Livre d'Or de la Ville. (Photo : Courtoisie)

Gabrielle Frappier

Le 3 juin dernier, au Centre civique Bernard-Gagnon, la patineuse artistique Gabrielle Frappier signait le Livre d’Or de la Ville de Saint-Basile.

Le conseil municipal a souligné l’engagement bénévole et la contribution au mieux-être de la communauté de 6 Grandbasilois, le 3 juin dernier. Parmi les citoyens honorés au Gala Esprit sportif de la Rive-Sud, notons la jeune patineuse artistique Gabrielle Frappier, pour son implication et son partage de valeurs positives telles que la loyauté et l’altruisme tout au long de la 54e Finale des Jeux du Québec. Cette reconnaissance permet de souligner son cheminement et ses accomplissements, un exemple pour la jeunesse.

« À 14 ans, je suis au début de l’adolescence… C’est comme si mon passé et ma jeunesse étaient archivés dans ces pages. » – Gabrielle Frappier

En entrevue avec Les Versants, Gabrielle Frappier se dit très heureuse de constater que ses efforts sont remarqués : « Pour moi, c’est le résultat de tous mes efforts qui ont porté leurs fruits. Ça me donne le goût de continuer d’avancer dans mon sport, puisque mon travail est observé. »

En tant qu’athlète de la Rive-Sud (Montréal), Gabrielle Frappier a représenté sa région lors de la plus récente Finale des Jeux du Québec d’hiver. C’était en mars dernier, à Québec. Or, même si elle n’a pas décroché de médaille, l’adolescente de 14 ans a tout de même offert la meilleure performance pour l’équipe Rive-Sud dans la catégorie juvénile dames. Elle a aussi récolté le Prix de l’esprit sportif, distribué par sa délégation en patinage artistique. Ce fut aussi le cas de la judoka Rosé Bolté, aussi de Saint-Basile-le-Grand, à la suite de l’obtention d’une médaille de bronze. Elle a aussi été honorée par la Ville, au même titre que Gabrielle.

Au tour de la Ville de l’honorer

C’est à la suite de ce meilleur esprit sportif que la Municipalité a décidé de rendre hommage à Gabrielle Frappier. Elle raconte que c’est la première fois qu’on lui rend hommage à un si haut niveau. Elle a entre autres signé le Livre d’Or de la Ville de Saint-Basile-le-Grand. « J’ai vécu une très belle expérience. À 14 ans, je suis au début de l’adolescence… C’est comme si mon passé et ma jeunesse étaient archivés dans ces pages. C’est quelque chose d’extraordinaire! »

Toute la famille était présente pour assister à ce moment commémorant ses exploits.

Un papa fier

« Ma fille a reçu une reconnaissance au civil pour un accomplissement sportif. Pour moi, c’est quelque chose d’extraordinaire! » mentionne son père, Jacques Frappier, aussi en entrevue avec Les Versants. Au téléphone, on ressent sa fierté. Il poursuit : « Cet honneur rejoint nos valeurs familiales de bons gagnants, mais aussi de bons participants. »

M. Frappier se dit heureux d’avoir pu partager ce moment privilégié avec sa fille et le reste de sa famille, dont la petite sœur de Gabrielle, de deux ans sa cadette. « Elle patine aussi, alors elle était très contente pour sa grande sœur; ça se voyait! Elle était comme en admiration; Gabrielle devient encore plus un exemple à suivre. C’était beau de voir ça! » d’exprimer le père, qui s’est montré surpris de l’invitation municipale à la cérémonie. « J’avoue qu’on ne s’y attendait pas! »

Un modèle d’admiration

Gabrielle Frappier a donné ses premiers coups de patin sur la surface glacée à l’âge de 4 ans. Aujourd’hui, sa petite sœur suit ses traces de lames sur la patinoire. « J’aime ça, admet Gabrielle, qui passera dès la saison prochaine en catégorie prénovice. Ma sœur est toujours là, à m’observer. Ça me rappelle que je ne peux pas faire n’importe quoi. En même temps, elle voit que les efforts peuvent mener quelque part; ça lui permet de réaliser que rien n’est impossible. »

Étudiante de 2e secondaire à l’École De Mortagne, à Boucherville, Gabrielle Frappier est en sport-études afin d’améliorer son patin. « Je termine mes cours à midi, et ensuite je m’entraîne durant l’après-midi. J’adore la sensation d’être sur la glace! »

Une formule qui semble fonctionner : l’adolescente a obtenu une mention pour une moyenne de 85 % dans 5 matières scolaires : la géographie, l’histoire, les sciences, l’éducation physique de même que l’éthique et culture religieuse.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des