Un marché public maintenu à Saint-Bruno

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Un marché public maintenu à Saint-Bruno
(Photo : Archives)

Le marché public de Saint-Bruno-de-Montarville se tiendra du 27 juin au 10 octobre avec des mesures de sécurité prévues par la santé publique.

Tous les samedis, de 9 h 30 à 14 h, sur la Place du village, mais rien ne se déroulera comme avant afin d’assurer la sécurité de tous et de respecter les nouvelles règles établies par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

Les mesures
Seuls les kiosques de produits alimentaires, horticoles ou d’hygiène personnelle seront permis. Il n’y aura aucune animation sur les lieux, ni aires de repos ni de camion de cuisine de rue cette année. Les citoyens pourront acheter en ligne leurs produits, via les sites Web des producteurs présents et chercher leur achats au marché.

Pas de flânage, une seule personne par foyer, respect de la distanciation physique de deux mètres et lavage des mains à l’entrée du site seront entre autres de rigueur.

L’image conviviale en famille, l’idée du lieu de rencontre du marché public sera a effacé des esprits. Le marché public de Saint-Bruno aura lieu, comme celui de Saint-Lambert qui a été le premier à ouvrir ses portes sur la Rive-Sud en mai. Ce dernier a réussi, tant bien que mal, à respecter les normes de sécurité contraignante tout en attirant du monde.

À Saint-Bruno, les élus demandent à voir dans sa globalité. Les inquiétudes qu’ils ont partagé lors du conseil municipal sont de savoir si le marché public sera fréquenté ou non, si le marché public « cannibalisera », les achats au centre-ville au détriment des commerçants locaux qui traversent une période difficile, ou tout simplement parce qu’il serait dangereux ce le tenir à cause de la pandémie. « On a demandé à l’administration de rester vigilante. On ne maintiendra pas un marché qui n’est pas fréquenté », a mentionné Caroline Cossette, élue municipale du district 3.

Comme chaque année, la Ville permettra aux commerces du centre-ville d’installer un kiosque devant leur local pendant la durée du marché public. Grâce à cette mesure, les commerçants des rues Montarville, Roberval et Clairevue pourront profiter de l’achalandage engendré par le marché.

Deuxième marché à l’automne 2020
En 2018, Cadillac Fairview, propriétaire des Promenades St-Bruno annonçait son « Marché des Promenades » en indiquant qu’on y célèbrait « les saveurs locales de Montréal et de la région environnante. »

Ce marché alimentaire qui devait ouvrir ses portes à en octobre 2020, en proposant une formule où devaient se côtoyer producteurs alimentaires et restaurateurs dans un environnement divertissant, a déjà revu ses plans pour à cause de la COVID-19 pour une ouverture en mars. Sylvain Pelletier est la personne qui se chargera de la mise en place à l’année de ce nouveau marché.

« Aujourd’hui, les centres d’achats ne sont pas ouverts. Mais dès que le gouvernement donnera son autorisation, nous serons prêt, le jour même, à proposer une offre de fruits et de légumes à l’extérieur des Promenades. » La proposition sous sa forme initiale a été reportée quant à elle en mars.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des