Un livre sur l’amour de soi

Photo de Pascal Dugas Bourdon
Par Pascal Dugas Bourdon
Un livre sur l’amour de soi
Mélanie Ratté Bisaillon, alias Mélou, présente son deuxième livre. (Photo : courtoisie)

L’artiste jeunesse Mélou a fait paraître le 12 février dernier son deuxième livre pour enfants intitulé Mélou : voyage surprise, un livre sur l’amour et la considération de soi.

« C’est un petit bonbon. Ça fait du bien. Mais c’est un bonbon qui est utile », a affirmé Mélanie Ratté Bisaillon, alias Mélou, en entrevue aux Versants.

La chanteuse et auteure pour les 2 à 7 ans, qui offre également des spectacles pour le jeune public, se donne normalement pour mission d’aider les enfants à mieux comprendre et à accepter les émotions négatives.

« C’est un petit bonbon. Ça fait du bien. » – Mélou

« Les émotions désagréables, ce n’est jamais un problème. Le problème, c’est quand on ne sait pas quoi faire avec. Chaque émotion porte un message », explique l’auteure de Saint-Basile-le-Grand.

Cependant, ce dernier livre fait plus de place aux émotions positives, le tout pour permettre à l’enfant de saisir l’importance de s’aimer soi-même avant tout, afin d’être en contact avec son « trésor » intérieur.

« Mélou est emballée à l’idée d’aller rejoindre son papa chéri aux îles Cacahouètes. Le voyage en bateau-tortue sera tout sauf ennuyant, car la fillette prend à cœur la mission que son papa lui a confiée. Elle doit lui rapporter un fabuleux trésor », résume l’auteur pour décrire sa nouvelle création.

Livre musical

Le livre de 32 pages est accompagné d’une chanson interprétée par l’auteure elle-même. La pièce est téléchargeable sur le site Web de l’éditeur Michel Quintin. Elle a été composée par Guy Tourville, qui a notamment collaboré avec l’artiste jeunesse Annie Brocoli.

Même s’il a demandé beaucoup de travail, ce deuxième livre, illustré par Mathieu Benoit, a été plus facile à écrire que le premier, reconnaît la Grandbasiloise : « Plus facile, parce que la structure avait déjà été faite. Le premier, je l’ai réécrit deux fois. Il y a eu beaucoup de travail et ça a pris du temps. »

Le fait est que pour l’auteur à l’orée de la quarantaine, écrire un livre, « c’est un peu comme accoucher d’un enfant : ça fait mal sur le coup, mais après, on est bien content de l’avoir. On oublie la douleur », a-t-elle lancé, en riant.

Et de trois!

Mélanie Ratté Bisaillon travaille déjà sur un troisième livre, qui doit paraître à l’automne. Si elle n’a pas voulu trop en dire sur la trame narrative, elle a tout de même révélé que le livre s’articulera autour de la rentrée en classe.

Peu importe le succès qu’auront ses ouvrages subséquents, Mélou se réjouit déjà des réactions suscitées par la sortie de son premier livre. Elle a reçu des lettres, des dessins, même des vidéos sur sa page Facebook, toujours en lien avec l’univers qu’elle a créé. Plusieurs parents n’hésitent pas non plus à lui écrire.

« Je trouve ça tellement beau, parce que les adultes embarquent autant que les enfants », a souligné l’auteure jeunesse, le sourire dans la voix.

Question aux lecteurs : Connaissiez-vous Mélou?

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des