Un Julievillois veut faire 4700km de vélo pour une bonne cause

Par Gabriel Provost
Un Julievillois veut faire 4700km de vélo pour une bonne cause
L'itinéraire de 4700km établi par Dominique Labonté, qui passe par plusieurs régions du Québec. (Photo: courtoisie)

Dominic Labonté, un Julievillois adepte de cyclisme, a pour objectif de faire un tour de vélo de 4700km afin d’accumuler des fonds pour la fondation Véro et Louis. 

Ayant déjà effectué un voyage aller-retour entre Montréal et Havre Saint-Pierre en 2019, soit une distance totale d’environ 2200 km, il n’en est pas à son premier voyage.

Celui qu’il s’apprête à faire est toutefois le plus ambitieux. En cinq semaines, M. Labonté partira de Sainte-Julie pour aller d’abord dans la ville de Radisson, à la Baie-James. Il fera ensuite demi-tour pour revenir vers Chibougamau et aller traverser le Saguenay.  Il compte alors se diriger vers la Gaspésie, faire le tour de la péninsule et revenir par la Beauce et les Cantons-de-l’Est. 

En tout, Dominic Labonté prévoit que ce voyage débutera le 17 juillet et que selon sa condition physique et l’état de son vélo, il devrait être en mesure de revenir autour du 22 août. 

une cause qui lui tient à cœur

Au terme de son voyage, le Julievillois aimerait être en mesure d’amasser une somme d’au moins 4700$- soit un dollar par kilomètre parcouru à vélo, qu’il veut remettre à la fondation Véro et Louis, créée par Véronique Cloutier et Louis Morissette afin de créer des milieux de vie adaptés aux besoins des adultes de 21 ans et plus vivant avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA) pour qu’ils puissent s’y épanouir, tout au long de leur vie.

Si cette fondation lui tient à cœur, c’est qu’il est lui-même diagnostiqué comme ayant le syndrome d’Asperger. « Ma vie au quotidien est déjà une grande aventure. J’ai dû me battre toute ma vie avec les difficultés à communiquer, la solitude et l’incompréhension de mon entourage », dit Dominic Labonté. 

Étant donné que son parcours est d’une assez grande envergure, le cycliste s’est donné l’opportunité de pouvoir revenir à Montréal dans l’éventualité où il n’aurait plus les capacités de compléter son périple. 

Tout planifié de A à Z

Afin de bien décrire ce qu’il s’apprête à accomplir d’ici quelques semaines, l’homme a choisi de créer un document complet, qui donne tous les détails de son expédition. Chacune des étapes, des objectifs visés et des arrêts pour manger ont été évalués par le voyageur, qui y est allé de minutie pour s’assurer que tout se déroulera pour le mieux. 

Les différents tronçons de route qu’il empruntera ont d’ailleurs tous été classifiés selon leur niveau de difficulté. Sur la totalité du trajet, il est possible de calculer qu’environ 1990km se feront sur des pistes qui n’ont pas du tout ou ont très peu de services à proximité pour du ravitaillement. Cela ajoute à la difficulté d’un tel voyage, alors que des tronçons de plusieurs centaines de kilonètres ont parfois un seul relais routier. 

4700km

C’est la distance que Dominic Labonté compte parcourir au terme de son voyage à vélo à travers le Québec

On trouve même une description détaillée des différents risques auxquels il pourrait faire face durant le voyage, autant au niveau des dangers humains que matériels ou environnementaux. 

Les personnes qui souhaitent faire des dons à Dominic Labonté pour son aventure peuvent procéder à partir de la page web de sa campagne de sociofinancement. Des pages Facebook, Instagram et Twitter ont également été créées afin de pouvoir suivre l’intégralité du parcours réalisé et les différents arrêts effectués à travers la province.    

Au moment d’écrire ces lignes, 3837$ avaient déjà été cumulés pour la campagne de financement que le cycliste a choisi de nommer Un autiste en cavale-4700km de vélo-Dominic Labonté.   

Que pensez-vous du projet de voyage de Dominic Labonté?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires