Un challenge de patinage réussi

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Un challenge de patinage réussi
Les patineuses médaillées du CPA Saint-Basile-le-Grand, Évelyne Desmarais ainsi que Myriam Côté Morin. (Photo : courtoisie)

Les sept patineuses de la Rive-Sud (Montréal) qui ont participé aux Jeux mondiaux d’hiver des maîtres (Winter World Master Games) le mois dernier, à Innsbruck, en Autriche, ont réussi leur défi. C’est le cas surtout de Myriam Côté Morin et Évelyne Desmarais, du CPA Saint-Basile, qui rapportent trois médailles.

Bien que les sept femmes s’entendaient avant leur départ pour dire qu’elles y allaient « pour le plaisir et pour se dépasser comme patineuses adultes », certaines ont grimpé sur le podium.

« Une expérience sportive et humaine incroyable. » -Nathalie Thibodeau

Trois médailles

Les deux patineuses de Saint-Basile-le-Grand ont décroché trois médailles lors de ces Jeux mondiaux d’hiver des maîtres. Myriam Côté Morin, en Dames argent classe I, a obtenu une médaille d’argent à l’épreuve artistique ainsi qu’une récompense en bronze au style libre. De son côté, Évelyne Desmarais s’est vu remettre la médaille de bronze à la suite de sa performance au style libre dans la catégorie Dames or classe II.

Toutes les autres Rive-Sudoises qui étaient de cette compétition ont réussi un top 10, dont Nathalie Thibodeau, du Club de patinage artistique (CPA) Saint-Bruno, qui performe dans la catégorie Dames bronze classe III. Elle qualifie ses collègues médaillées de « patineuses solides, d’athlètes de haut niveau! »

Une expérience

Approchée par Les Versants quelques jours après son retour au pays, Nathalie Thibodeau commente : « C’est une expérience sportive et humaine incroyable que nous avons vécue avec les autres athlètes, mais aussi entre nous. On a beau s’entraîner ensemble, là, on a partagé le quotidien, les angoisses, les joies et oh, combien de rires et de folies! »

Elle évoque une organisation hors pair, et qualifie Innsbruck de « ville enchanteresse entourée de montagnes majestueuses ». Elle poursuit : « On s’est extasiées toute la semaine devant ces paysages magnifiques. » Revenues boostées de ces Jeux mondiaux d’hiver des maîtres, elles visent maintenant les prochains, en 2025. « Il reste juste à savoir où ils seront, note-t-elle. [Pour ça], on doit attendre la fin de 2020. »

Elles étaient accompagnées dans l’aventure autrichienne par Nathalie Gagnon, du CPA Chambly, de même que de Stéphanie Audrain, d’Isabelle Bernatchez et d’Anick Hamel, du CPA Saint-Hubert. Originalement, elles étaient huit femmes de la Rive-Sud, mais Anny Carrier, aussi du CPA Saint-Bruno, inscrite dans la catégorie Dames or classe III, a dû se retirer quelques jours avant en raison d’une blessure.

« Nous l’appelons notre “trip de sacoches’’, mentionnait Nathalie Thibodeau, en entrevue quelques jours avant le départ. Parce que c’est littéralement un véritable trip que nous voulions vivre toutes ensemble. Un challenge personnel. »

C’est la première fois que le patinage artistique était présenté aux Jeux mondiaux d’hiver des maîtres. En 2015, l’événement avait lieu à Québec. Des épreuves de hockey sur glace, de curling, de ski alpin, de patinage courte piste et de biathlon avaient notamment été disputées. Les patineuses, comme les autres participants, n’ont pas à être sélectionnées pour assurer leur place aux Jeux mondiaux des maîtres. Il suffit de s’inscrire, de payer et puis de s’y rendre. Or, les places sont limitées.

QUESTION AUX LECTEURS :

Que pensez-vous de la performance de ces patineuses?

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Pat Noddin Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Pat Noddin
Guest
Pat Noddin

They were all awesome – very friendly and fun to be around.