Un bilan positif pour une première

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Un bilan positif pour une première
Au total, une cinquantaine de jeunes musiciens ont participé au concours Pizzicato. (Photo : Courtoisie)

Concours Pizzicato

Les organisateurs du concours Pizzicato, qui se déroulait le 5 mai dernier à Saint-Bruno-de-Montarville, dressent un bilan positif de cette première.

« Ce fut une réussite sur toute la ligne, exprime l’initiatrice du projet musical, Viviane Tchang, qui se dit très satisfaite de cette première édition. Dans le sens où les enfants étaient heureux de leur expérience, fiers de leurs accomplissements (se présenter devant public et juges) et contents de se retrouver en soirée pour jouer ensemble, célébrer et recevoir leur médaille et leurs prix. »

Nouvelle activité musicale à Saint-Bruno-de-Montarville, le concours Pizzicato s’adressait aux amateurs et apprentis musiciens âgés de 5 à 16 ans et qui pratiquent un instrument à cordes frottées. Au total, 53 d’entre eux s’étaient inscrits à l’événement; 49 se sont présentés au Centre communautaire pour les ateliers et les prestations.

« Du violon de haut niveau! » – Roger Lacoste

Quant au gala de fin de soirée, tenu au Centre Marcel-Dulude, quelque 180 personnes ont assisté au récital. « Un gros succès!, clame l’un des collaborateurs de Pizzicato, le président de Médiart communication [Productions du 16] et producteur de plusieurs spectacles, le Montarvillois Roger Lacoste. Nous avons été surpris et impressionnés par le calibre, la qualité de violon de quelques-uns des musiciens. »

Le Montarvillois rappelle qu’il y avait aussi des invités de marque associés à Pizzicato. La marraine du concours, la violoniste grandbasiloise Gabriella, a interprété l’une de ses pièces. « Elle s’est accompagnée à la guitare puis au violon, à la fin de la soirée », note Roger Lacoste, qui avait produit le spectacle de Gabriella au Centre Marcel-Dulude en février 2018. Il ajoute : « Elle a livré un beau discours pour les jeunes. Elle leur a conseillé de ne jamais arrêter de pratiquer et de persévérer. »

Par ailleurs, le nouveau directeur artistique et chef attitré de l’Orchestre symphonique de Longueuil, le violoniste Alexandre Da Costa, avait été annoncé comme membre du jury. Or, M. Da Costa a été retenu à l’émission La Voix, le dimanche soir du 5 mai, dans le cadre de la grande finale. C’est son prédécesseur, le maestro julievillois Marc David, qui a pris la relève. À la table des juges, M. David a été rejoint par la violoniste Kristin Molnar.

Des bourses Desjardins ont été attribuées à Jonathan Zitouni, Rose Deslauriers ainsi que Léandre Chênevert. « Il y avait de futurs grands virtuoses », de remarquer M. Lacoste. Quant aux autres participants, ils ont reçu une médaille d’or, d’argent ou de bronze, selon leur degré d’apprentissage et le nombre d‘années d’expérience. « Nous avons entendu du violon de haut niveau! » poursuit-il.

Mentionnons enfin que les jeunes musiciens ont interprété une pièce spécialement conçue pour le concours par Samuel Hébert; ce dernier a lui-même dirigé les artistes en devenir.

Quand on lui demande si un deuxième concours Pizzicato est dans les cartons, Viviane Tchang répond : « En effet, nous aimerions renouveler l’expérience et offrir à plus de jeunes musiciens cette belle expérience! »

L’appel est lancé…

QUESTION AUX LECTEURS :
Votre enfant a-t-il un talent particulier?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des