«Un bête accident»

«Un bête accident»

Guylaine Hamel, 40 ans, décédée le 17 janvier après avoir été retrouvée coincée entre son véhicule et le cadrage de la porte de garage de sa résidence, sur le boulevard de Boucherville, a en fait été victime d’un « bête accident ».

Selon Martin Simard, porte-parole du Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL), l’inspection mécanique du véhicule et du système de la porte de garage n’a rien révélé de douteux.

« Il n’y a pas eu d’autopsie sur le corps; toutefois, l’on m’a rapporté qu’elle avait des traces de compression au niveau de la cage thoracique. L’hypothèse que nous émettons est que Mme Hamel est sortie de son véhicule, pour une raison qui nous est inconnue, et qu’une fois rendue à l’arrière de son véhicule, celui-ci ayant reculé, elle s’est retrouvée alors coincée, de préciser l’agent Simard. Cet événement est tout simplement un bête accident, tragique. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des