Un autre succès pour Jade Picard

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Un autre succès pour Jade Picard

Exposition thématique sur l’univers du Magicien d’Oz

Dorothée, le Lion poltron, l’Épouvantail, la gentille Sorcière du Nord, l’Homme de fer, Toto et la méchante Sorcière de l’Ouest s’étaient tous donné rendez-vous le 21 mai dernier à l’École Jacques-Rocheleau. Inspirée par le Magicien d’Oz – le conte de L. Frank Baum autant que les deux films, le célèbre long-métrage de 1939 et Oz le Magnifique (2013), l’enseignante Jade Picard a consacré à cet univers magique une exposition complète de plus de 2 000 œuvres, réalisées par quelque 700 enfants de l’établissement scolaire. Bienvenue sur la route de brique jaune!

Des reproductions et illustrations des inoubliables personnages de l’histoire, de la tornade, de la maison de Dorothée, du chemin de brique jaune, de la Cité d’Émeraude, des souliers magiques, et du château de la sorcière ont notamment envahi le gymnase de l’École Jacques-Rocheleau afin d’accueillir parents, enfants et enseignants pour cette exposition thématique.

La démarche pédagogique a permis aux élèves de développer leurs habiletés dans différents domaines d’apprentissage, alors que l’exposition a mis en valeur l’ouverture d’esprit et la créativité de chacun. « Un projet-école extraordinaire dans lequel tous les élèves et professeurs se sont impliqués. Tous ont participé de bon cœur à cette idée. Aujourd’hui, nous avons un minimusée. Ce projet aura aussi permis aux élèves de développer leur compétence à apprécier des œuvres d’art », mentionne l’enseignante au préscolaire et initiatrice du projet, Jade Picard, que le journal a rencontrée.

L’exposition était divisée en quatre parties, notamment un territoire sombre, mettant en vedette la sorcière, le château, les singes volants, et une section verte, se concentrant sur la Cité d’Émeraude.

Pour s’imprégner de l’imaginaire de L. Frank Baum et de l’univers du pays d’Oz, les enseignants ont lu le texte et ont présenté les films à leurs élèves. Plusieurs rencontres ont aussi eu lieu afin de guider les autres professeurs et d’assurer la collaboration sur le plan de la conception des décors et des idées. « Le but est de rassembler tous les participants de l’école autour d’un seul et unique projet d’art visuel », explique Jade Picard, également artiste peintre, qui en a profité pour présenter six nouvelles œuvres aux couleurs arc-en-ciel, un joli clin d’œil à la chanson phare du film interprétée par l’actrice Judy Garland : « Somewhere Over The Rainbow ». 

À la manière de…

À travers le projet de Jade Picard, les enfants ont eu la chance de découvrir de nombreux artistes, notamment Natasha Westcoat, Jackson Pollock, Bernard Séguin-Poirier, Joan Miro, Gustav Klimt, qui ont su, à leur tour, inspirer et nourrir leur démarche de création. « L’idée est de reprendre la démarche artistique de quelques artistes pour réaliser une œuvre selon une thématique choisie », explique Jade Picard, qui souhaite maintenant s’inspirer des contes des Mille et une nuits pour l’exposition de l’an prochain. « C’est une œuvre qui n’a pas été souvent exploitée, mais j’imagine les couleurs de l’exposition! Durant l’été, je vais me documenter et faire un peu de recherche sur les Sinbad, Shéhérazade, Ali Baba et autres personnages de ces histoires. »

La première exposition de Jade Picard avait pour thème le personnage de Pinocchio et s’était déroulée à Beloeil. L’an dernier, elle avait décoré le gymnase de l’École Jacques-Rocheleau sous la thématique d’Alice au pays des merveilles.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des