Travaux à l’hôtel de ville : la mairie se refait une beauté

Travaux à l’hôtel de ville : la mairie se refait une beauté

La Ville de Saint-Basile-le-Grand effectuera des travaux à la mairie de la mi-avril à la mi-juin. Les changements des revêtements de planchers et la peinture des bureaux occasionneront le déménagement temporaire des services de la Ville ainsi que la fermeture de ses portes aux citoyens et visiteurs pour huit semaines.

En effet, le Cabinet du maire et la Direction générale seront déménagés au 206, rue Principale. Le Service du greffe sera quant à lui divisé à l’adresse nommée précédemment et à l’édifice Léon-Taillon, au 200, rue Bella-Vista. Le Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire se retrouvera à l’aréna Jean-Rougeau, au 10, rue Bella-Vista. Finalement, les Communications s’installeront à la caserne de pompiers, au 39, rue Savaria.

Surplus non affectés

Les montants alloués aux divers travaux prévus seront pris dans les surplus non affectés de la Ville. À ce titre, le contrat du remplacement des finis de planchers a été octroyé à Construction Pier-Jal inc. pour un montant de 54 500 $ taxes incluses. De plus, la surveillance de ces travaux sera effectuée par la firme Guérin Monty Architectes pour une entente de gré à gré totalisant 1 139,25 $. Quant aux travaux de peinture, la soumission la plus basse retenue a été celle de l’entreprise Rolland Moreau et fils inc., au coût de 15 607,73 $.

L’ancien conseiller municipal, Guy Raymond, s’est adressé au conseil concernant le rapport du directeur général, émis en 2007, qui stipulait la dangerosité des briques extérieures instables de l’hôtel de ville. M. Raymond a rappelé que, selon ce document, le directeur avait recommandé des travaux immédiats pour la sécurité des citoyens. « Nous les avons fait inspecter par des professionnels et comme vous avez pu le voir dans notre programme triennal d’immobilisation, les travaux sont prévus pour 2012, a répondu le maire Gagnon. Vous savez, nous ne pouvons pas tout faire et jusqu’à maintenant, les briques tiennent toujours, donc les travaux peuvent attendre l’échéancier. »

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des