Tests de l’eau à Saint-Basile conformes

Tests de l’eau à Saint-Basile conformes
La Ville de Saint-Basile souhaite rassurer ses citoyens sur la présence de plomb dans l’eau potable. (Photo : archives)

La Presse révélait récemment la présence de plomb dans l’eau de différentes municipalités. La Ville de Saint-Basile annonce que les tests de la Ville sont conformes.

Le journal La Presse a révélé en octobre que presque toutes les villes les plus populeuses de la province, et des dizaines d’autres, ont informé le ministère de l’Environnement de dépassements des normes sur le plomb entre 2013 et 2018. Dans cette liste figurait la Ville de Saint-Basile-le-Grand.

Aujourd’hui, la Municipalité tient à rassurer ses citoyens quant à la présence de plomb dans l’eau potable.

Rappelons que l’eau potable de la Municipalité provient majoritairement de la Régie intermunicipale de l’Eau de la Vallée du Richelieu (RIEVR). La RIEVR est soumise à la règlementation sur la qualité de l’eau potable au Québec et doit prélever annuellement 10 échantillons sur le territoire de la Municipalité à des fins d’analyse.

Un échantillon non conforme

Le 12 septembre 2017, un échantillon d’eau a été recueilli sur le robinet extérieur d’une résidence alors que l’échantillon aurait dû être prélevé sur un robinet intérieur. L’alliage de métaux des robinets extérieurs étant possiblement d’une composition différente des robinets et accessoires destinés à la consommation usuelle, l’échantillon s’est avéré non conforme et a conduit à une conclusion erronée sur la présence de plomb dans l’eau à Saint-Basile-le-Grand.

La Municipalité a été informée du test non conforme et un deuxième échantillon a été recueilli à partir du robinet intérieur de la même résidance. Le résultat s’est avéré en dessous de la limite de détection de l’équipement de laboratoire utilisé pour les tests, donc sans risque pour les consommateurs.

En terminant, les analyses effectuées sur le territoire révèlent que les valeurs indiquées sont toutes en dessous de la limite de détection, ce qui permet de confirmer qu’il n’y a aucune présence de plomb dans l’eau de la Municipalité et que l’eau potable est propre à la consommation et sans risque pour la santé de ses consommateurs.

Le règlement sur la qualité de l’eau potable (RQEP)

En vigueur depuis juin 2001, ce règlement prescrit des normes et des contrôles de la qualité de l’eau parmi les plus rigoureux au monde, positionnant ainsi le Québec parmi les chefs de file mondiaux en matière de gestion de l’eau potable. Le RQEP vise à améliorer la protection de la santé publique par la mise à niveau de 77 normes de qualité de l’eau potable.

(Source : Ministère de l’Environnement et Lutte contre les changements climatiques)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des