Daphnée Lemay aux Jeux du Québec

Hockey féminin

La Montarvilloise Daphnée Lemay, une jeune hockeyeuse de 14 ans, représentera la région Rive-Sud lors de la 52e Finale des Jeux du Québec. L’événement sera tenu à Alma du 24 février au 4 mars.
Daphnée Lemay sera de la prochaine Finale des Jeux du Québec, qui s’amorce cette semaine à Alma, au Saguenay – Lac-Saint-Jean. Elle portera les couleurs de l’équipe Rive-Sud de hockey féminin, qui sera en action dès le 25 février, face à la région Chaudière-Appalaches, et ensuite le 26 février contre Richelieu-Yamaska. « C’est une fierté de pouvoir aller représenter la région et un honneur d’être choisie parmi toutes les filles de la Rive-Sud! Ça démontre que le travail finit par payer! » affirme au journal Daphnée Lemay, qui a bien hâte d’assister à la cérémonie d’ouverture. Ce sera pour elle une première expérience aux Jeux du Québec. Et la dernière, puisque le hockey féminin est représenté seulement dans sa catégorie d’âge (13-14 ans) à cette compétition provinciale. « Je suis certaine que je serai fébrile! »

« Je ne veux pas des amis, je veux jouer au hockey! » – Daphnée Lemay

Motivation : la médaille d’or
C’est à la suite d’une invitation que Daphnée s’est retrouvée sur la glace pour le camp de sélection de la formation Rive-Sud. Après plusieurs entraînements, l’instructrice a fait son choix pour composer son groupe et Daphnée s’y trouvait. La motivation première de l’équipe est bien évidemment de ramener la médaille d’or. « J’étais très heureuse d’être sélectionnée. Nous allons aussi vivre une belle expérience de gang, puisque nous serons hébergées ensemble. J’y vais avec mes meilleures amies, donc c’est précieux de partager ces moments avec elles », raconte la joueuse de hockey.
La fierté de la mère
« Comme parent, je trouve qu’il est important de valoriser nos adolescents pour leurs bons coups sportifs. Je suis extrêmement fière que Daphnée participe aux Jeux du Québec! Le hockey, c’est sa passion; elle en mange! », explique la maman de Daphnée, Sophie Dubuc. Tous les matins de la semaine, Daphnée se lève à 5 h 30, quitte la maison à 6 h 30 et revient à 18 h : de longues journées pour une adolescente de 14 ans qui combine son sport et ses études avec discipline. Parfois, elle consacre jusqu’à 20 heures par semaine au hockey.
Passionnée de ce sport depuis son tout jeune âge, Daphnée a donné ses premiers coups de patin avec l’Association du hockey mineur de Saint-Bruno-de-Montarville, à l’âge de six ans. « J’allais inscrire son jeune frère au hockey et Daphnée voulait nous accompagner. Elle voulait jouer elle aussi. La responsable a dit à ma fille de se choisir un autre sport, car il n’y avait pas de filles, et qu’il lui serait difficile de se faire des amis. Du haut de ses six ans, Daphnée l’a regardée et lui a répondu : “Je ne veux pas des amis, je veux jouer au hockey!” Je l’ai donc inscrite, et cette décision a changé sa vie à jamais », relate la mère.
L’adolescente de 14 ans garde d’ailleurs de bons souvenirs de ses débuts : « C’est au hockey de Saint-Bruno que j’ai gagné mes premiers tournois. Je me suis fait aussi beaucoup d’amis et j’ai eu des entraîneurs qui m’ont enseigné les bases du hockey, qui m’ont toujours encouragée, même si j’étais une fille dans une équipe de gars! »
Aujourd’hui, la Montarvilloise porte l’uniforme des Remparts du Richelieu (composée des meilleures joueuses de la région Richelieu) dans la catégorie bantam AA de la Ligue de hockey féminin de développement du Québec. En 20 parties de saison régulière, Daphnée, qui joue à la ligne bleue, a accumulé un but et cinq mentions d’aide. Depuis deux ans, elle fait également partie du programme sports-études hockey (un but qu‘elle s‘était fixé) de l’École secondaire De Mortagne, à Boucherville, où elle s’entraîne avec un groupe de garçons. « Mon prochain objectif est de poursuivre ma carrière au collégial et à l’université. »
La maman, Sophie Dubuc, ajoute : « Comme famille, nous passons beaucoup de temps dans les arénas et sur la route. Les Jeux du Québec, c’est une belle marque de reconnaissance pour tous ses efforts. C’est avec beaucoup d’émotion que je vais la voir sauter sur la glace à Alma. Je souhaite que Daphnée puisse être un modèle pour les jeunes filles qui veulent s’adonner au hockey, mais qui ne sont pas certaines si elles ont bien leur place dans ce monde de garçons! »