Semaine des véhicules électriques: des véhicules de plus en plus nombreux

Photo de Gabriel Provost
Par Gabriel Provost
Semaine des véhicules électriques: des véhicules de plus en plus nombreux
La Montérégie est la région qui compte le plus de voitures électriques au Québec. (Photo: courtoisie Hydro-Québec)

La semaine des véhicules électriques est bien amorcée et Saint-Bruno fait toujours partie des municipalités qui comptent le plus grand nombre de ces véhicules au Québec.

Selon les données recueillies par l’Association des véhicules électriques du Québec(AVEQ), la Montérégie, avec 27 861 véhicules électriques en date du 31 mars 2021, est la région qui a le nombre le plus élevé de véhicules électriques parmi sa flotte automobile. À elle seule, la région regroupe 27,3%de toutes les voitures électriques de la province. 

Les taux sont encore relativement bas proportionnellement aux voitures à essence, mais le nombre de véhicules électriques dans le paysage automobile est de plus en plus élevé à chaque année. 

En tout, 2,026% des voitures sont hybrides ou électriques dans la région. La municipalité qui compte la proportion la  plus élevée de ces voitures au Québec est Saint-Lambert, avec 4,15% d’électriques. La deuxième municipalité ayant le plus de ces véhicules est Saint-Bruno-de-Montarville, avec 3,76% de toutes ses voitures qui sont alimentées par l’électricité.

3,76%

C’est la proportion des véhicules qui sont électriques à Saint-Bruno, ce qui la place au deuxième rang provincial à ce chapitre.

Réseau suffisant

À l’échelle de la province, Hydro-Québec, qui aide à la mise sur pied du réseau de bornes de recharges circuit électrique, estime qu’on retrouve environ 100 000 véhicules électriques. 

Questionné à savoir si le réseau de la société d’état serait en mesure de permettre la recharge de tous les véhicules de la province s’ils en venaient à devenir électriques, le chargé d’équipe des relations avec les médias d’Hydro-Québec, Louis-Olivier Batty, indique qu’en ayant un million de voitures électriques, « la proportion de l’énergie utilisée pour alimenter tous ces véhicules serait de 2 à 3% de toute la consommation annuelle de la province. » Ainsi, M. Batty croit qu’avec six millions de voitures électriques, la consommation serait autour de 15 à 20% du total utilisé au Québec, une proportion qui pourrait être maintenue par le réseau. Le chargé d’équipe ajoute que « les véhicules ont une meilleure autonomie qu’il y a 2-3 ans, ce qui fait que le besoin de recharge n’est pas aussi présent. »

600 000 d’ici 2026

Toutefois, même si le réseau d’Hydro-Québec serait en mesure de fonctionner avec une hausse majeure du nombre de voitures, le gouvernement du Québec a établi une cible pour décembre 2026 de 600 000 véhicules. 

L’AVÉQ a calculé que cet objectif correspond à une croissance annuelle de 39% d’ici là, ce qui est comparable aux taux actuels. L’organisme souligne également que malgré la pandémie de COVID-19, le Québec compte désormais 100 000 véhicules électriques, soit le nombre visé pour la fin 2020, mais achevé en mars 2021.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires