Santé Canada contre les produits homéopathiques

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Santé Canada contre les produits homéopathiques
(Photo : Frédéric Khalkhal)

Santé Canada répond aux questions du journal Les Versants pour expliquer sa décision de modifier l’étiquetage des produits homéopathiques pour enfants.
À la suite de notre article publié dans l’édition du 13 avril, intitulé « L’homéophathie en danger à Saint-Bruno », le ministère de la Santé à Ottawa a répondu à nos questions. Contactée à ce sujet, l’entreprise Boiron (entreprise homéopathique), dont le siège est à Saint-Bruno-de-Montarville, nous a indiqué qu’elle était toujours en discussion avec le Ministère.
Les Versants : Pourquoi Santé Canada a-t-il pris cette décision de modifier l’étiquetage des nosodes et des produits homéopathiques pour enfants contre la toux, le rhume et la grippe le 31 juillet 2015?
Ministère : Santé Canada n’appuie pas l’utilisation de thérapies non conventionnelles au lieu de vaccins. Au cours des 50 dernières années, l’immunisation a sauvé plus de vies que n’importe quelle autre mesure de santé. La vaccination est la meilleure façon de prévenir des maladies graves.
Santé Canada a pris des mesures pour dissiper rapidement les idées fausses à propos des nosodes et des solutions de rechange aux vaccins. Le Ministère a annoncé qu’il exigerait que l’affirmation suivante figure sur tous les emballages de nosodes : « Ce produit n’est ni un vaccin, ni une solution de rechange à la vaccination. Son efficacité pour la prévention des infections n’a pas été prouvée. Santé Canada déconseille son utilisation chez les enfants et recommande la vaccination systématique des enfants. » Les nosodes ne sont pas et n’ont jamais été homologués par Santé Canada comme solution de rechange aux vaccins. Aucun produit ne devrait être présenté comme une solution de rechange aux vaccins classiques, car il n’existe pas de données probantes à l’appui de cette utilisation.
En ce qui concerne les nouvelles modifications de l’étiquetage des produits homéopathiques contre la toux, le rhume et la grippe pour enfants, elles ont été apportées pour donner aux Canadiens qui choisissent d’utiliser des produits homéopathiques l’information dont ils ont besoin pour les utiliser en toute sécurité. Des emballages et des approches de mise en marché similaires pour les produits pharmaceutiques homéopathiques et en vente libre peuvent entraîner une perception erronée que les produits homéopathiques sont similaires ou équivalents aux produits de santé dont l’efficacité est appuyée par des données scientifiques probantes. C’est pourquoi le 31 juillet 2015, Santé Canada a adopté de nouvelles modifications de l’étiquetage de certains produits homéopathiques dans le but de donner aux parents canadiens l’information dont ils ont besoin afin de prendre des décisions éclairées pour leurs enfants. Santé Canada n’autorise pas l’affichage sur des produits homéopathiques d’allégations santé de soulagement de la toux ou des symptômes du rhume et de la grippe chez les enfants de moins de 12 ans qui ne sont pas appuyées par des données scientifiques probantes.
Les Versants : Les compagnies concernées craignent que ces mesures ne tuent leur industrie et qu’elles doivent mettre la clé sous la porte si ces mesures se concrétisent. Certaines entreprises ont même posé des gestes concrets en ne renouvelant pas le bail de leur endroit de production. Est-ce que Santé Canada veut préserver cette industrie de produits homéopathiques?
Ministère : Santé Canada comprend que certains Canadiens choisissent d’acheter des produits de santé naturels pour maintenir ou améliorer leur état de santé. Le Ministère a apporté ces modifications pour veiller à ce que les parents canadiens qui choisissent d’utiliser des produits homéopathiques aient l’information dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées concernant leur santé et celle de leurs enfants. Le Ministère est déterminé à veiller à ce que les Canadiens aient accès à un vaste éventail de produits de santé naturels sûrs, y compris des produits homéopathiques. Les modifications de l’étiquetage annoncées ne réduisent pas l’offre de produits homéopathiques sur le marché. L’industrie pourra continuer de vendre des produits homéopathiques contre la toux, le rhume et la grippe en modifiant l’étiquetage de ces produits. Ces modifications ont été apportées pour veiller à ce que les Canadiens puissent prendre des décisions éclairées à propos de ces produits.
Les Versants : La modification de la réglementation s’est faite sans consultation, sans dialogue, en plein milieu des vacances de l’été 2015, pourquoi?
Ministère : Santé Canada a déterminé que l’étiquetage de certains produits homéopathiques peut mener à confusion et qu’il ne permet pas aux Canadiens de prendre des décisions éclairées. Le 31 juillet 2015, Santé Canada a adopté des modifications de l’étiquetage afin de veiller à ce que les parents canadiens aient l’information dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées concernant leur santé et celle de leurs enfants.
Depuis l’annonce de cette décision, le Ministère a travaillé en étroite collaboration avec des intervenants pour discuter de la mise en œuvre.
Les Versants : Santé Canada souhaite-t-il rencontrer aujourd’hui ces entreprises? Si oui, où en sont les dialogues et un terrain d’entente est-il envisageable? Sinon, pourquoi?
Ministère: Le Ministère travaille avec les entreprises pour vérifier qu’elles se conforment aux modifications de l’étiquetage des nosodes et des produits contre la toux, le rhume et la grippe pour enfants de moins de 12 ans. Santé Canada poursuit ses rencontres avec l’Association pharmaceutique homéopathique du Canada et des homéopathes praticiens de partout au pays afin de discuter des modifications et de répondre à toute question ou préoccupation concernant la mise en œuvre des modifications de l’étiquetage.
 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
AlainDubois Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
AlainDubois
Guest
AlainDubois

JE PRÉFÈRE LES« SMARTIES »
Un geste responsable de Santé Canada -Jusqu’à nouvelle les produits homéopathiques ne sont pas plus efficaces que des placébos. Les prétentions médicales des produits homéopathiques devraient être, comme pour les médicaments,appuyées par des études. Si les couts de celle-ci sont trop chers (un de leurs arguments), les entreprises pourraient se regrouper pour mener ce type d’étude. En attendant, les Smarties, feront l’affaire. 🙂