Samuel Tremblay reçoit le Prix Jean-Béliveau de l’Université McGill

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Samuel Tremblay reçoit le Prix Jean-Béliveau de l’Université McGill
Samuel Tremblay porte les couleurs de l’Université McGill. (Photo : Matt Garies, McGill Athletics)

Les quatre lauréats du Prix Jean-Béliveau ont été annoncés le 2 décembre dernier par l’Université McGill. Le hockeyeur Samuel Tremblay, de Saint-Basile-le-Grand, a été honoré.

Le 2 décembre est la date du décès de M. Béliveau, une légende qui a enfilé l’uniforme du Canadien de Montréal.

Samuel Tremblay évolue pour l’équipe de hockey masculine de l’Université McGill.

Au début du mois, l’université lui a décerné le Prix Jean-Béliveau. Un honneur qu’il partage avec l’athlète de volleyball Audrey Trottier, de Longueuil, le joueur de rugby Owen Cumming, de Toronto, ainsi que la nageuse Hiba Doueihy, d’Ehden (une ville du Liban).

Cette bourse d’excellence sportive – le Prix Jean-Béliveau – a été créée en 2016 à l’Université McGill afin de souligner les réalisations d’étudiants-athlètes exceptionnels et d’honorer la mémoire du légendaire capitaine des Canadiens de Montréal. Décédé le 2 décembre 2014, M. Béliveau était aussi une source d’inspiration au sein de la communauté.

4
C’est le nombre d’étudiants-athlètes, dont le hockeyeur grandbasilois Samuel Tremblay, qui se partagent le Prix Jean-Béliveau.

La distinction est remise à certains étudiants-athlètes afin de souligner leur leadership exercé dans la communauté. Les lauréats obtiennent une médaille d’honneur ainsi qu’une bourse estimée entre 2500 $ et 6000 $, selon le sport auquel ils s’adonnent.

Samuel Tremblay est un rapide joueur de centre de 5’11’’ et 175 lb. Il porte la lettre C sur son chandail. En 2019 et 2021, il a été sélectionné sur l’équipe étoiles universitaires du Québec. Cette formation a disputé une partie présaison contre les recrues du Canadien de Montréal.

Accumulant les honneurs, l’homme de 26 ans a déjà reçu le Prix Champions 1938 de la Fondation Martlet pour avoir démontré leadership, performances athlétiques et compétences scolaires.

Il est à la maîtrise en sciences et se spécialise en biomécanique humaine après avoir obtenu, au printemps dernier, un diplôme en sciences, en kinésiologie. Il a figuré au tableau d’honneur des étudiants-athlètes du principal et s’est qualifié pour le tableau d’étoile scolaire canadienne.

L’étudiant en sciences a raté la moitié de la campagne 2019-2020 pour une blessure au genou avant de revenir en force, accumulant 10 points en 10 rencontres. Ce qui lui avait permis, en 2020, de partager le Prix Dr Mac Teskey, décerné à un étudiant-athlète de McGill qui a su venir à bout de l’adversité et être une inspiration auprès de ses pairs.

Avant de rejoindre l’Université McGill, en 2016-2017, le Grandbasilois de 26 ans avait passé trois saisons dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Avec l’Armada Blainville – Boisbriand (2013-2015) et les Olympiques de Gatineau (2016).

Hors de la glace, il a siégé au conseil athlétique des étudiants, au comité universitaire pour le changement de nom de l’équipe « Redmen » et au programme de mentorat de l’équipe de hockey.

Le Prix Jean-Béliveau est le fruit de l’implication de plusieurs donateurs de McGill : George Lengvari et Terry Tretiak de Lengvari Capital, la Fondation familiale Rossy, la Fondation Joe Weider, Power Corporation et la Fondation des Martlets.

Le fonds de dotation devrait générer environ 25 000 $ par année et jusqu’à quatre bourses pour des étudiants-athlètes interuniversitaires à temps plein (deux hommes et deux femmes) qui excellent sur le plan scolaire en plus de faire preuve de leadership dans les affaires étudiantes ou communautaires.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires