Sainte-Julie planche sur la consultation pour son planchodrome

Photo de Gabriel Provost
Par Gabriel Provost
Sainte-Julie planche sur la consultation pour son planchodrome
Sainte-Julie veut revoir son planchodrome: il pourrait ressembler à celui de Saint-Basile. (Photo : Gabriel Provost)

Chose promise, chose due : le planchodrome de Sainte-Julie sera rénové et la Ville a mis sur pied une consultation sur le sujet. 

L’aménagement pour la pratique de la planche à roulettes situé au parc Jules-Choquet a été construit en 1997. « Au tout début, les modules étaient faits de bois et devaient être réparés régulièrement. Ils ont par la suite été remplacés par des modules en acier et, finalement, en 2003, par des modules en béton. » La proximité des résidences et le bruit causé par les planches sur les modules ont justifié le choix du béton.

Comme c’est le cas dans plusieurs villes, le planchodrome de Sainte-Julie n’a pas subi de travaux de rénovation depuis un certain temps; les derniers ont pris place en 2012. « Un module de béton fut remplacé par un module pyramidal en acier et plastique recyclé », indique le directeur des loisirs de Sainte-Julie, Luc Brassard.

C’est à la suite d’une consultation auprès des usagers, en 2011, que la Ville avait choisi d’y aller avec ces changements. « Parmi les commentaires recueillis, plusieurs mentionnaient qu’il serait apprécié que le parc de planche à roulettes soit complètement refait selon les nouvelles tendances », mentionne M. Brassard. Or, avec un budget insuffisant en 2011 et un espace trop petit, cette demande était impossible à réaliser.

La Ville indique d’ailleurs que le nouveau planchodrome devrait également se trouver sur un autre terrain que celui où il a été installé à l’origine. « Celui-ci devrait être complètement refait sur un nouveau site. Ce projet reste à confirmer à la suite des consultations. »

Plusieurs disciplines

Plutôt que de laisser uniquement les planchistes entrer dans l’espace qui serait aménagé, Sainte-Julie semble songer à agrandir la clientèle qui pourrait s’intéresser au site. « Depuis quelques années, on a vu apparaître dans les villes les parcs de style ‘’plaza’’. Ces équipements sont développés pour les adeptes de planche à roulettes et de BMX. » Maintenant, des structures en béton et des modules intégrés correspondent aux tendances actuelles. De style plus moderne et urbain, ce type d’équipement est mieux adapté, plus sécuritaire, nécessite peu d’entretien, tout en s’intégrant sous la forme de parc, d’où son nom Skate Plaza.

Les citoyens peuvent donner leur opinion en lien avec ce projet à l’adresse clientele@ville.sainte-julie.qc.ca. 

Jusqu’à maintenant, Sainte-Julie a prévu à son Programme triennal d’immobilisations (PTI) 2022-2023-2024 des sommes totalisant 209 500 $, qui serviront à la planification du réaménagement du parc Desrochers, en plus de ceux du futur planchodrome. 

Mêmes principes

À Saint-Basile-le-Grand, l’administration municipale avait également diffusé un mandat pour consulter les jeunes et implanter un nouvel espace pour la pratique de la planche à roulettes. 

C’est le conseiller municipal Émile Henri qui avait proposé que le planchodrome soit changé pour un site plus récent. Il a été inauguré à l’été 2021 et depuis, plusieurs dizaines de Grandbasilois et de sportifs d’autres villes viennent y faire des tours afin d’en profiter. Le contrat pour la réalisation de ce nouvel espace a été de 595 037,98 $.

Saint-Bruno a pour sa part opté pour un planchodrome de type plaza en 2015, investissement qui aura coûté 240 000 $ et qui a permis l’entrée des BMX dans les modules. L’espace se trouve au parc Rabastalière, au cœur du centre-ville montarvillois et à proximité, notamment, de l’école secondaire du Mont-Bruno.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires