Saint-Bruno : plus de places pour les médecins

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Saint-Bruno : plus de places pour les médecins
(Photo : archives)

Le nombre de places autorisées pour de nouveaux médecins de famille augmente de 33 % en Montérégie-Est.

La députée de Montarville et ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, se dit très heureuse du nouveau Plan régional d’effectifs médicaux (PREM) qui autorise cette année le recrutement de 36 nouveaux médecins de famille sur le territoire du CISSS de la Montérégie-Est, soit 9 de plus que l’an dernier; un gain de 33 %. Le processus de recrutement est en cours et ces nouveaux médecins entameront leur pratique en 2021.

Précisons que sur le territoire du CISSS de la Montérégie-Est, les places autorisées sont réparties sur 4 sous-territoires distincts. Mme Roy est d’autant plus ravie du plan puisque 6 des 9 places supplémentaires ont été autorisées sur les sous-territoires qui englobent Boucherville et Saint-de-Montarville, les deux villes qui composent la circonscription de la députée de Montarville.

« Je suis heureuse de constater que nos efforts de sensibilisation auprès de Mme McCann et M. Dubé ont porté fruit. Les besoins sont criants partout au Québec et répartir le nombre limité de nouveaux médecins à travers la province n’est pas une mince tâche. Plus de places autorisées dans notre région, ça signifie plus de chances pour nos cliniques d’attirer des candidats. Je leur souhaite bon succès dans leurs efforts de recrutement! », a déclaré Nathalie Roy.

Rappelons que le gouvernement ne peut diriger un candidat vers une clinique en particulier. Les médecins étant des travailleurs autonomes, les candidats sélectionnés sont libres de choisir dans quel établissement du territoire ils souhaitent établir leur pratique.

« Plus de places autorisées dans notre région, ça signifie plus de chances pour nos cliniques d’attirer des candidats. » – Nathalie Roy

Pour attirer des candidats, les cliniques doivent faire connaître leur milieu auprès des nouveaux médecins. Pour ce faire, des activités de recrutement sont organisées chaque année.

Revus sur une base annuelle, les PREM répartissent équitablement, à travers le Québec, les nouveaux médecins de famille qui exercent dans le cadre du régime d’assurance maladie du Québec. Ce processus vise à assurer à la population une plus grande équité d’accès aux services médicaux. Pour ce faire, les plans régionaux autorisent chaque région administrative à recruter un nombre déterminé de candidats.

Le détail des places autorisées par sous-territoire est disponible sur la page suivante : https://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/medecine-au-quebec/prem/places-disponibles-medecine-de-famille/. (Source : Bureau de circonscription de la députée de Montarville)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires