Saint-Bruno et Sainte-Julie s’unissent et font appel à leurs citoyens concernant l’Aéroport de Saint-Hubert

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Saint-Bruno et Sainte-Julie s’unissent et font appel à leurs citoyens concernant l’Aéroport de Saint-Hubert
Le maire de Saint-Bruno, Ludovic Grisé Farand, et le maire de Sainte-Julie, Mario Lemay, ont annoncé avec fierté que les deux villes s'associent afin de recueillir les commentaires et préoccupations de leurs citoyens concernant l'Aéroport de Saint-Hubert. (Photo : courtoisie)

Les villes de Saint-Bruno-de-Montarville et Sainte-Julie collaborent afin de recueillir les commentaires et préoccupations de leurs citoyens concernant l’Aéroport de Saint-Hubert.

Par cette association, les citoyens de Sainte-Julie et Saint-Bruno-de-Montarville sont invités à s’exprimer au sujet de l’Aéroport de Saint-Hubert.

Les deux municipalités ont annoncé aujourd’hui qu’elles s’unissent pour une même cause. L’objectif est de recueillir les commentaires et préoccupations de leurs citoyens par rapport à l’Aéroport de Saint-Hubert. Cette consultation est menée dans le cadre des travaux du nouveau comité de travail sur le corridor aérien, auquel participent des élus des deux villes, soit Lucie Bisson, Marc-André Paquette et Amélie Poirier, de même que des citoyens ayant des connaissances dans ce domaine.

Le mandat du comité est de formuler les recommandations du mémoire et d’en faire le suivi. Les commentaires recueillis dans le cadre de cette consultation en ligne serviront à alimenter le mémoire qui sera déposé et présenté lors des audiences publiques prévues au mois de mai. Les audiences publiques sont organisées par le député de Longueuil–Saint-Hubert, Denis Trudel, et la Ville de Longueuil.

Rappelons qu’en janvier dernier, la mairesse de Longueuil, Catherine Fournier, et le député Denis Trudel s’unissaient pour la tenue d’une consultation publique concernant le développement de l’Aéroport Montréal – Saint-Hubert Longueuil. Une initiative soutenue aussi par le maire de Saint-Bruno. Mme Fournier a annoncé vouloir une vision plus claire de l’acceptabilité sociale entourant le projet d’un agrandissement de l’aéroport. En parallèle à la consultation menée par Développement Aéroport Saint-Hubert Longueuil (DASH-L), la mairesse souhaite mettre en place une consultation publique indépendante plus large.

Les citoyens sont invités à s’exprimer sur les enjeux liés aux futurs développements de l’Aéroport de Saint-Hubert, notamment les modifications réglementaires envisagées, les problématiques liées au bruit, les implications environnementales ainsi que les alternatives ou ajustements nécessaires au plan de développement présenté par l’organisme qui exploite l’Aéroport de Saint-Hubert, qui implique une augmentation du trafic aérien.

« Les élus des deux villes partagent les mêmes préoccupations en ce qui concerne les nuisances associées au trafic aérien dans le secteur. Je suis persuadé que les commentaires que les citoyens nous enverront dans le cadre de cette consultation, jumelés aux recommandations émises par le comité récemment formé, permettront de trouver des solutions durables aux nuisances engendrées par les avions. Comme les audiences publiques approchent à grands pas, c’est le moment pour tous les citoyens qui souhaitent se faire entendre de s’exprimer », mentionne le maire de Sainte-Julie, Mario Lemay.

« Nous encourageons les citoyens des deux villes à participer en grand nombre à cette consultation. Celle-ci est essentielle pour soutenir les recommandations qui seront émises dans le mémoire et pour donner du poids à notre position. Nous devons saisir cette occasion pour nous faire entendre afin d’avoir de l’influence sur le plan de développement de l’Aéroport de Saint-Hubert et pour trouver des solutions aux problèmes vécus par nos citoyens. Cet aéroport a un impact sur nos environnements de vie qu’il ne faut pas négliger », déclare le maire de Saint-Bruno-de-Montarville, Ludovic Grisé Farand.

Les citoyens intéressés peuvent s’exprimer jusqu’au 18 avril à l’adresse mavoix.stbruno.ca/aéroport.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Julien Flowers
Julien Flowers
3 mois

Il ne faudrait surtout pas oublier que l’aéroport de Saint-Hubert est le premier aéroport construit au Canada en 1927! Un mat d’ancrage pour recevoir le dirigeable R100 a été construit pour son arrivée en 1930. À cette époque, seulement des villages existaient aux alentours de l’aéroport. L’aéroport s’est développé au cours des années avec la venue du ministère de la défense en 1941 puis le transfert des écoles de pilotage de Cartierville et de Dorval entre les années 1965 et 1975.
Par contre, les villages aux alentours se sont développés à grande vitesse pour devenir de grandes villes avec une population de plus en plus nombreuse. Conséquemment, l’aéroport subit présentement les effets d’un population envahissante d’ont plusieurs citoyens sont contre le bruit des avions et tout développement aéroportuaire.
Il y a sûrement moyen de trouver un terrain d’entente tout en protégeant ce joyau qui fait partie de notre patrimoine.
Humblement soumis par un ancien directeur de l’aéroport de Saint-Hubert de
1983-1987.