Saint-Bruno donne 23 000 $

Photo de Frank Rodi
Par Frank Rodi
Saint-Bruno donne 23 000 $
Les bénévoles sont à différentes intersections de Saint-Bruno. (Photo : courtoisie Joël Boucher)

Guignolée du Dr Julien

La Guignolée du Dr Julien qui s’est déroulée sur le territoire de Saint-Bruno-de-Montarville samedi dernier a été « un véritable succès », selon son initiateur, Joël Boucher. Une première réussie grâce à une récolte de 23 000 $.

Les dons recueillis iront au profit du Centre de pédiatrie en communauté de Longueuil. « Un véritable succès! Des amis, des collègues de ma commission scolaire et du conseil municipal, des connaissances et des membres de ma famille ont récolté près de 23 000 $ », se réjouit Joël Boucher. L’objectif pour Saint-Bruno s’élevait à 17 000 $. Une fierté pour le principal intéressé.

Au lendemain de l’événement, Joël Boucher raconte au journal Les Versants que la chose « aurait été impossible sans toutes ces précieuses personnes qui ont donné de leur temps ». Il ajoute : « À 10 jours de Noël, offrir une bonne partie d’un samedi avec nos obligations, occupations et passions, je suis toujours émerveillé par cette générosité inouïe. »

Il s’agissait d’une première à Saint-Bruno. En l’occurrence, la Guignolée du Dr Julien soutient la seule clinique en pédiatrie sociale sur le territoire de l’agglomération de Longueuil. Grâce à l’intervention de différents organismes communautaires et du Centre de la petite enfance L’Attrait mignon, accompagnés par la Fondation du Dr Julien, un Centre de pédiatrie sociale s’implante dans le quartier Sacré-Cœur, un secteur défavorisé de Longueuil.

« Je suis toujours émerveillé par cette générosité inouïe. » – Joël Boucher

Rappelons que le Montarvillois est directeur adjoint à l’École primaire Lionel-Groulx de Longueuil, « la plus défavorisée, de Verchères à Vaudreuil en passant par Granby ». Le secteur en question détient le plus haut taux de signalements au Québec. En endossant cette cause, celui qui est aussi conseiller municipal à Saint-Bruno-de-Montarville y vouait un intérêt « social, humain et pédagogique pour des enfants très vulnérables ».

M. Boucher se dit reconnaissant, touché et choyé par toutes ces personnes côtoyées de près ou de loin et qui sont venues prêter main-forte. Il poursuit : « J’insiste particulièrement sur cette facette qu’est l’importance des bénévoles, car je savais qu’avec eux, le succès était assuré; je savais les Montarvillois généreux, tous conscients autant que nous sommes pour la plupart, de la chance que nous avons d’être aussi privilégiés. »

D’ailleurs, des bénévoles l’ont remercié d’avoir vécu cet événement. « Faire preuve d’altruisme, en offrant du temps pour les enfants avec des vulnérabilités, c’est valorisant. En songeant à tous ces petits qui n’ont pas gagné à la loterie à la naissance et qui doivent composer avec des défis insoupçonnables, cet événement vient donner un sens additionnel à l’esprit du temps des Fêtes qui approche. »

En ce moment, la clinique est située dans un local temporaire, mais l’objectif, avec la construction d’un centre multidisciplinaire, est d’accueillir plus de médecins et une équipe de professionnels qui pourra en franchir les portes.

En novembre, Saint-Bruno a autorisé la tenue de la Guignolée du Dr Julien, permettant ainsi la collecte de dons à diverses intersections dans la municipalité.

QUESTION AUX LECTEURS :

Avez-vous donné à la Guignolée du Dr Julien?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires