Saint-Bruno bien représenté dans la LBJEQ

Photo de Frédéric Khalkhal
Par Frédéric Khalkhal
Saint-Bruno bien représenté dans la LBJEQ
Trois joueurs de Saint-Bruno-de-Montarville évoluent au sein de la LBJEQ. (Photo : Archives)

Que ce soit aux Orioles de Montréal ou avec les Voyageurs du Saguenay, les Montarvillois s’affichent fièrement dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ).

À la question que le journal posait concernant l’article Deux frères et deux circuits dans une rencontre à savoir si nos lecteurs suivaient la LBJEQ, force est de constater que le baseball québécois semble bien se porter, même si le stade olympique n’accueille plus d’équipe professionnelle.

« Nous sommes émerveillé de les voir évolué et jouer avec de tels équipes compétitives. Nous apprécions la chance qu’ils on de pouvoir grandir et améliorer leurs efforts avec eux » – Jennifer Donovan

« Oui! Nous suivons la ligue LBJEQ depuis tout dernièrement. Natif de Saint-Bruno-de-Montarville et toujours résidant, à 17 ans, mon fils, Owen Dunn, fait parti des Orioles de Montréal dans cette ligue depuis le retour du baseball cet été. Il est la plus jeune recru de l’équipe », nous a indiqué Jennifer Donovan, la maman du joueur Montarvillois.

Un autre joueur de Saint-Bruno, Charles Trépanier, 18 ans, a aussi été recruté par les Orioles cet hiver comme lanceur. Il provenait des Voltigeurs de Drummondville. Il en est aussi à sa première année dans la LBJEQ.

« Depuis leur jeune âge, ils ont tout les deux évolué ensemble au hockey et au baseball à Sant-Bruno. Ensuite en sport études Mortagne baseball pour Charles et sport études Heritage hockey pour Owen. Owen viens tout juste d’être recruter par l’équipe de Baseball des Blues du Cegep Dawson », précise sa mère.

Un troisième Montarvillois, Mika Fortin, 18 ans fait aussi partie de la LBJEQau sein de l’équipe des Voyageurs du Saguenay.
« Nous sommes émerveillé de les voir évolué et jouer avec de tels équipes compétitives. Nous apprécions la chance qu’ils on de pouvoir grandir et améliorer leurs efforts avec eux », de conclure Mme Donovan.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des