Saint-Bruno 5ème au Québec en proportion de véhicules verts

Photo de Gabriel Provost
Par Gabriel Provost
Saint-Bruno 5ème au Québec en proportion de véhicules verts
Les véhicules électriques sont de plus en plus vendus dans nos villes, qui installent des infrastructures pour la recharge en conséquence. (Photo : Gabriel Provost)

L’Association des véhicules électriques du Québec (AVÉQ) a publié les statistiques du nombre d’usagers de la province et Saint-Bruno est toujours parmi les meneurs.

Au total, plus de 575 de ces véhicules étaient la propriété de Montarvillois en date du 31 décembre 2021. Ainsi, avec 4,71 % de l’ensemble de ses voitures qui sont vertes, Saint-Bruno se classe cinquième au Québec. 

Parmi les statistiques marquantes de ce bilan :les véhicules complètement électriques sont désormais plus nombreux que les hybrides rechargeables dans la province, avec respectivement 53 % et 47 %des parts de marché. Cette situation se reflète également dans les villes de Saint-Bruno, Sainte-Julie et Saint-Basile, où l’on trouve plus de 60 % de la flotte totale qui est 100 % électrique.

Le nombre de véhicules verts dans nos villes a augmenté rapidement depuis 2014. (Photo : AVÉQ)

Ces statistiques augmentent au même rythme que le nombre de kilomètres que peut désormais parcourir une voiture électrique en une seule charge. En 2012, année où les premiers véhicules complètement électriques ont commencé à être davantage vendus sur le marché québécois, l’autonomie de la Nissan Leaf était de 160 kilomètres par charge en été. C’était alors la voiture complètement électrique la plus vendue au Québec. 

4,71 %

C’est la proportion de véhicules verts que compte Saint-Bruno, faisant de la ville la 5e au Québec à ce chapitre

Désormais, le modèle 2022 de base de ce même véhicule peut parcourir 240 kilomètres avec la batterie de base, qui a une capacité de 40 kWh. D’autres véhicules ont cependant une capacité – et un prix – plus élevée, atteignant des autonomies pouvant aller jusqu’à 400 km par charge. 

Davantage de bornes

Autre facteur qui aide à la transition vers des véhicules 100 % électriques : la présence accrue de bornes rapides. En août 2014, il n’y avait qu’une seule borne rapide pour l’ensemble des véhicules de la province. Désormais, le Circuit électrique, qui est le réseau public de bornes de recharge pour véhicules électriques, en compte 600. 

Cela permet entre autres de faire des voyages sur de plus grandes distances, notamment parce que ces bornes se trouvent en bordure des grands axes routiers. Ainsi, plutôt que de devoir utiliser une borne de niveau 2, qui prend plusieurs heures pour recharger la batterie, il est maintenant possible de s’arrêter durant moins d’une heure pour ensuite poursuivre la route sans forcément avoir à refaire d’autres arrêts jusqu’à la destination.

Même si les distances pouvant être parcourues sont de plus en plus grandes, il demeure néanmoins qu’Hydro-Québec estime à 40 km le trajet quotidien parcouru par les automobilistes pour se rendre et revenir de leur lieu de travail, soit bien moins que l’autonomie des véhicules électriques offerts présentement sur le marché.

Que pensez-vous de la place des véhicules électriques dans notre société?

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires